JE SUIS RÉVOLTÉ, ET J'ACCUSE L'UA ET L'UE DE CRIME CONTRE L'HUMANITÉ EN MÉDITERRANÉE

Jusqu'à quand allons nous assister dans une forme d'impuissance quand ce n'est pas de l'indifférence, à la longue tragédie sans temps de l'Afrique et du peuple noir ?

JE SUIS RÉVOLTÉ, ET J'ACCUSE LES DIRIGEANTS AFRICAINS ET L'UNION EUROPÉENNE DE CRIME CONTRE L'HUMANITÉ EN MÉDITERRANÉE

Jusqu'à quand allons nous assister dans une forme d'impuissance quand ce n'est pas de l'indifférence, à la longue tragédie sans temps de l'Afrique et du peuple noir ?

Jusqu'à quand allons nous regarder comme des spectateurs amusés sur les écrans de nos smartphones, périr les enfants de l'Afrique dans les sables brûlants du Sahara ou au milieu des eaux profondes de la Méditerranée, fuyant la misère et les guerres provoquées par l'exploitation de ses richesses par l'impérialisme occidental, servi par des nègres demeurés esclaves, installés au pouvoir par leurs maîtres blancs pour protéger leurs intérêts ?

Jusqu'à quand allons nous accepter l'assignation à résidence malgré le feu qui la consume, des populations de l'Afrique Subsaharienne et du Maghreb, imposée cyniquement par des accords entre l'Union Européenne et certains pays africains, tels que le Niger, le Mali, le Tchad, et les pays du Maghreb, devenus les frontières indépassables du rêve de la jeunesse africaine pour une vie meilleure ?

Jusqu'à quand allons nous tolérer l'existence sur le continent africain d'un marché aux esclaves noirs, tel qu'il est pratiqué aujourd'hui en Libye au vu et au su de tout le monde ?

Blaks Lives Matter !
La vie des noirs a de la valeur !

Jusqu'à quand allons supporter l'injonction paradoxale d'un Occident habillé de la vertu et de la morale, nous faire au quotidien la leçon sur les bienfaits de la démocratie et des droits de l'homme, quand il ne nous l'impose par des guerres et des bombes, et le voir fouler allègrement au pied le droit international, la déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen, notamment en son article 1er qui dispose que : "les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit."?

Enfin, jusqu'à quand allons nous assister impuissants ou indifférents à la mort de l'humanité qui se déroule sous nos yeux sans rien faire pour la sauver ?

Que chaque homme habité de l'humanité dont il a été doté, se hisse à la hauteur du colibri, ce petit oiseau fragile, qui devant le feu qui consumait la forêt, faisait des allers-retours à la mer pour puiser des gouttes d'eau avec lesquelles il essayait d'éteindre l'incendie. Agacé par son manège, le kacou l'interpella vertement, "colibri, tu penses que c'est avec ces pauvres gouttes puisées dans ton bec que tu vas eteindre l'incendie?", le colibri lui répondit calmement : "non, je le sais, mais je fais ma part."

Arrêtons de nous trouver des excuses pour masquer notre indifférence aux malheurs du monde, soyons tous des colibris, soyons tous des alliés de la paix, en faisant notre devoir d'assistance envers l'humanité qui souffre, en prenant notre part de responsabilité pour sa sauvegarde, en faisant tout simplement notre part.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, il le sera à cause de ceux qui les regardent agir sans rien faire."
(Albert Einstein)

Avec affection, espoir et détermination

AbdouRahmane

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.