LE MESSAGE D'UNION ET DE PAIX DE LA NOUVELLE-ZÉLANDE FACE AU TERRORISME

"Vous êtes nous, Nous sommes vous",

LE MESSAGE D'UNION ET DE PAIX DE LA NOUVELLE-ZÉLANDE FACE AU TERRORISME

On reconnaît la grandeur d'un peuple dans les moments d'épreuve et de crise qui menacent son unité et sa cohésion.

Indiscutablement, la Nouvelle-Zélande, ce pays qui jusqu'alors, n'était connu que par les performances de son équipe nationale de rugby, les All Blacks, qui trône au sommet mondial de sa discipline, vient de donner au monde entier, non plus une leçon de rugby, mais une leçon de compassion, de respect et de fraternité, à travers le comportement digne et exemplaire de son peuple, guidé par un leader d'exception, une femme, une mère, une épouse, une cheffe d'État hors du commun, qui a éclaboussé de sa lumière le sombre drame de l'attentat terroriste de Christchurch qui a frappé la communauté musulmane de ce pays.

Jacinda Erderns, c'est son nom, la 1ère Ministre néo-zélandaise, à l'image d'un chef d'orchestre, a en effet, donné le ton à la partition exceptionnelle qu'a joué son peuple en signe de compassion et de solidarité avec sa composante musulmane, endeuillée par l'attaque terroriste de Christchurch qui a fait 50 morts, et pour qui elle a eu ces mots : " Vous êtes nous, Nous sommes vous", allant jusqu'à citer un hadîth du Prophète Muhammad, aleyhi wa salâtou wa salam, comme symbole de l'unité du peuple néo-zélandais et de sa solidarité avec sa minorité musulmane.

Là où ailleurs dans le monde, comme ici en France, où malgré la violence des images et le lourd bilan des victimes, dont des femmes, des enfants et des vieillards, et bien que la France soit le pays où vit le plus grand nombre de musulmans dans le monde occidental, plus de six millions, dont plus de la moitié sont de nationalité française, ce drame est traité comme un simple fait divers dans les médias, loin des enquêtes et des émissions spéciales qui accompagnent ce genre d'attentat terroriste quand le ou les auteurs sont musulmans, loin de la mise en place du moindre dispositif de sécurisation des mosquées comme c'est le cas quand c'est les églises ou les synagogues qui sont visées par des attaques terroristes, et dont la condamnation officielle par les autorités de l'État s'est traduit par un simple "tweet" du président de la République Emmanuel Macron, la Nouvelle-Zélande nous donne ici une belle et réconfortante image de la cohésion d'une nation et du sens des responsabilités de ses dirigeants.

Nous leur disons infiniment merci pour ce moment qui restera à jamais gravé dans nos mémoires, et nous plaiderons en faveur de Jacinda Erderns, pour qu'elle soit couronnée du Prix Nobel de la Paix 2019 que nul ne saurait lui concurrencer et encore moins lui contester.

Avec affection, espoir et détermination

AbdouRahmane

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.