OBIANG A FAIT FORTUNE EN COMMETTANT DES CRIMES « ÉCOCIDES » CONTRE LA PLANÈTE !

Dans l’affaire des biens mal acquis les enquêteurs estiment que Téodorin Obiang avait imposé une "taxe révolutionnaire" sur le bois, dont le paiement, au nom de la Somagui Forestal, entreprise chargée de la déforestation de la forêt équatoriale exploitant le bois précieux qui représente avec le pétrole l'une des principales richesses du pays et assurait nombre de ses dépenses.

Selon les juges d’instruction, les enquêteurs estiment que Teodoro NGUEMA OBIANG MANGUEavait imposé une « taxe révolutionnaire » sur le bois, dont le paiement, au nom de la Somagui Forestal, devait lui être directement remis. Cette entreprise est chargée de l’exploitation du bois précieux qui représente avec le pétrole l’une des principales richesses du pays du golfe de Guinée. Contrôlée par Teodoro NGUEMA OBIANG MANGUE elle assurait nombre de ses dépenses. De son côté, le fils du président équato-guinéen a toujours dit "qu’il a gagné légalement son argent dans son pays" , il est « innocent des faits qu’on lui reproche », assurait  son avocat, Emmanuel Marsigny qui n’a pas réussi à convaincre les juges et pour cause.

La superficie de la guinée équatoriale est de 28.050 km2, la surface forestière est de16.320 km2, soit 58.18% du territoire pour une superficie de 1,6 millions d’hectares, soit 16.000 km2à des altitudes variant de 0 à plus de 1.500 mètres. La plupart des forêts sont comprises entre 300 et 1.000 m d’altitude. L’est du pays comprend de nombreuses zones de marais, ainsi que des formations de jachères ligneuses (jeunes forêts secondaires).

deforestatio-en-ge-vue-ge-ne-rale

Les zones blanches sont des zones de déforestation observées par satellite

Selon la FAO, le rythme de déforestation s’est accru considérablement, passant de 58,2 km2 par an en 1990 à 150 km2 par an sur la période 1990- 2005, sous l’action des déboisements agricoles et d’une exploitation forestière très intensive. Ces chiffres correspondent à un taux de déforestation de 0,9 % (FAO, 2005) lequel s'est accéléré ensuite malgré les dispositions législatives, l’exploitation a été très importante et a dépassé le potentiel de régénération des forêts équato-guinéennes, la production de grumes était déjà de 700.000 m3, dont 85 % d’okoumé, représentant 50 % de plus que le niveau de production durable tel qu’estimé par la FAO.

zones-blanches

Plusieurs types de forêts se trouvent en Guinée Équatoriale. Le type forestier le plus représenté est la forêt dense humide de basse et moyenne altitude. Ce type de forêt souffre beaucoup de l’exploitation forestière lourde des dernières décennies. Il existe toujours des forêts primaires dans le pays, qui pourraient bientôt disparaître si l’exploitation commerciale se poursuit au même rythme.

foret-de-vaste-e

C'est pendant cette période de déforestation massive que dès le 18 décembre 2004, Teodoro NGUEMA OBIANG MANGUE est devenu l'unique actionnaire des cinq sociétés suisses propriétaires de l'immeuble de l'avenue FOCH à PARIS dont il a acquis les parts pour un montant de 2.916.450 euros. Le 20 décembre 2004, il est aussi devenu propriétaire d'une créance sur ces sociétés, à hauteur de 22.098.595 euros, créance initialement détenue par une société OPALINE ESTATE ltd, située aux îles vierges britanniques. En 2004, il a ainsi acquis, à titre personnel, les parts de ces sociétés suisses propriétaires de l'ensemble immobilier pour un montant de 25.015.000 euros.

Toujours pendant cette même période, l'immeuble de l'avenue FOCH a fait l'objet de 11 millions d'euros de travaux effectués par le cabinet PINTO payés entre 2005 et 2007, une villa à Malibu (Californie) achetée en avril 2006 pour 29 millions d'euros, 90.512.878 euros de meubles, d'objets d'art et de tableaux, 11.832.356 euros de bijoux et vêtements et plus de 6 millions d'euros de prestations diverses,etc 

Tout ceci prouve que c'est l'argent de la SOMAGUI provenant de la déforestation massive de la guinée équatoriale qui a permis au fils OBIANG, ministre des forêts à l'époque de pouvoir bénéficier de toutes ces largesses... au détriment de la planète en sacrifiant le poumon vert de l'Afrique pour ses caprices et achats compulsifs.

La jeune forêt secondaire de basse et moyenne altitude est également très représentée, elle est dominée par l’okoumé (Aucoumea klaineana). Une part significative de la zone continentale supporte des formations marécageuses, permanentes ou temporaires. La forêt tropicale dense humide sub-montagnarde se trouve dans les régions les plus hautes du pays et sur l’île de Bioko. Toutefois, ce type de forêt ne représente qu’une infime partie du domain et forestier national.

Il faut noter qu'en l'absence de données fiables donnée par les services officiels équato-guinéens qui ont caché la matérialité du déboisement en le minimisant verbalement, la surveillance du couvert forestier de la Guinée Équatoriale par l’utilisation d’imagerie satellitaire n’est pas une méthode très adéquate en raison de la couverture nuageuse quasi-permanente au dessus de ce pays.

Lors de la COP 24 à laquelle le dictateur OBIANG NGUEMA MBASOGO s’est rendu en touriste, on s’est immédiatement demandé si nos dirigeants politiques tels que le chef de l'État et son fils Teodoro NGUEMA OBIANG MANGUE ministre des forêts à l’époque et champion de la déforestation de la forêt équatoriale ainsi que les membres de son clan qui ont été ses complices dans cette action criminelle en fermant les yeux ou en l'aidant, lesquels pourraient un jour être jugés pour crimes contre l’humanité, au regard des dégâts humains causés par le réchauffement climatique et pour « ÉCOCIDE«, contre la planète.

Si le droit pénal international ne le permet pas encore, il pourrait prochainement évoluer car de nombreux Etats ont déjà été condamnés par des juridictions nationales pour avoir mis en danger des écosystèmes, et les conditions de vie des citoyens.

Revenons à la société SOMAGUI qui a permis au fils Obiang de faire des dépenses somptuaires aux états-unis, en France, en Suisse, au Brésil, etc. Rien qu’aux USA les sommes investies s’élèvent à plus de 800 millions de dollars, en France l’immeuble de l’avenue Foch de 101 pièces évalué à 110 millions d’euros, En 2007, Monsieur GODECHOUX, expert de la société d'expertise mobilière AG OBJETS D'ART a estimé pour les assurances l'ensemble des biens meubles du 42 avenue Foch à la somme de 110 millions d'euros les meubles et travaux d’aménagement à plus de 80 millions d’euros, les véhicules saisis à 7,4 millions en prix d’achat, auxquels s'ajoutent les meubles, objet d'art et tableaux (90,5 millions d'euros) incluant des achats chez Christies à Paris (24 millions d'euros dont plus de 18 M€ à l'occasion de la vente Yves St Laurent/ Pierre Berger), mais aussi à Londres (24 M€) et New York (19,5 M€), bijoux (11,8 millions d'euros), notamment auprès du Magasin DUBAIL (plus de 10 M€), chez Christofle (600 K€) etc.

Sans oublier les deux yachts saisis, dont l'un à 100 millions d'euros, les voitures de luxe qui vont être vendues en Suisse et celles pour lesquelles le Brésil demande que les véhicules de Teodoro NGUEMA OBIANG MANGUE cachés à l’ambassade de la Guinée équatoriale sortent pour y être saisis et venir rejoindre la collection de montres et les espèces saisies à la douane, bref on dépasse très facilement le milliard d’euros.

La question se pose maintenant de savoir quelle quantité de bois de la forêt équatoriale a pu être vendue pour que le fils Obiang puisse avoir réussi à percevoir plus d’un milliard d’euros de commissions. 

Si l’on se base sur une commission de 10%, c’est donc plus de 10 milliards d’euros qui auraient été sciés, coupés et vendus, déchirant ainsi le poumon vert de la Guinée équatoriale pour satisfaire la soif du fils Obiang dans ses délires et envies en matière d’achats compulsifs pour lesquels la corruption et le blanchiment se trouvent aggravés en raison du crime écocide commis à cette occasion en utilisant sa société SOMAGUI.

On comprend mieux maintenant pourquoi le dictateur OBIANG a fait kidnapper à l'étranger deux membres de la Coalition CORED réfugiés politiques et parties civiles dans le procès des biens mal acquis comme monnaie d’échange et pour faire pression sur la CORED et la Cour d’appel de Paris dans l’affaire contre le fils OBIANG et qui va revenir prochainement devant la Cour.

S’ajoute à cela le fait d'avoir voulu faire assassiner à Londres le Président de la COALITION CORED chef de file des parties civiles et comme cela n'a pas réussi de l'impliquer dans un faux coup d'État monté de toutes pièces comme le précédent pour impliquer les membres de la CORED en leur infligeant des peines de prison de 54 à 80 années de prison et 13 mois, ce qui prouve le degré d'analphabétisme des juges désignés par OBIANG renforcés au milieu du procès par des juges militaires, lesquels ne savent pas qu'il y a 12 mois dans une année... Des juges choisis sur mesure qui ont oublié de prendre en compte le décret d'amnistie signé à l'occasion du 50ème anniversaire de la libération de la république de guinée équatoriale...

Compte tenu de ce qui précède et des circonstances aggravantes de soustraction de témoins alliées à celle d’ÉCOCIDE et de déforestation du poumon vert de l’Afrique équatoriale, feront que les parties civiles comme la COALITION CORED qui représente 20 partis politiques et associations en exil demanderont à la Cour d’Appel de Paris, par avocat interposé, de transformer la peine de prison avec sursis infligée par le Tribunal correctionnel de PARIS à Teodoro NGUEMA OBIANG MANGUE en peine de prison ferme avec mandat délivré à l’audience en confirmant les confiscations et en réévaluant le montant des amendes à verser.

 Une audience est prévue le 13 septembre prochain.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.