Le 7 Juin 2009 : le jour J+1 ?

Si le 6 Juin est le jour J, alors le 7 Juin est le jour J+1. Je fais le pari en effet que le 7 Juin 2009 est le commencement de la fin pour le pouvoir en place et je m'en explique.

Si le 6 Juin est le jour J, alors le 7 Juin est le jour J+1. Je fais le pari en effet que le 7 Juin 2009 est le commencement de la fin pour le pouvoir en place et je m'en explique.

 

Beaucoup ont pensé que les résultats du 7 Juin ont marqué le triomphe du président français. Les apparences sont cependant trompeuses. La bérézina pour le PS est incontestable. L'échec du Modem est patent. Et la victoire du parti unique de la majorité présidentielle semble bien acquise. Et pourtant, ce ne sont pas ces faits qui sont marquants.

 

Ce qui est marquant dans une démocratie comme la France c'est que 6 électeurs sur 10 n'ont pas voté, record historique. Si on tient compte du pourcentage de participation, on obtient un sore de 11% des électeurs s'exprimant pour le parti unique de la majorité présidentielle. Si l'on regarde par tranche d'âge, ce sont de plus les "vieux" qui ont le plus voté. Le 7 Juin n'est donc en aucun cas un plébiscite pour le président actuellement en place, juste une parenthèse dans le combat idéologique acuellement en cours et qui aura sa conclusion en France en Avril 2012, dans un peu moins de 3 ans donc. Et dans cette parenthèse, la liste Europe Ecologie montre que la réponse à la crise économique et sociale passera notamment par la prise en compte des problèmes environnementaux et énergétiques.

 

Il fallait peut-être pour qu'une opposition se structure un 7 Juin 2009 : il permet aux forces d'opposition au pouvoir en place de se sentir minoritaires et donc de songer sérieusement pour les plus lucides d'entre eux à s'unir pour demain. La liste Europe Ecologie, comme son nom l'indique, s'occupe de l'Ecologie en Europe, et n'est pas une force qui a pour ambition de prendre le pouvoir politique en France, même si un des résultats de cette élection est d'avoir montré que les préoccupations environnementales ne sont pas aujourd'hui opposables aux préoccupations sociales. Une alliance doit pouvoir s'imaginer et se construire parmi les plus lucides des opposants à la présidence actuelle. Le jour J+1 doit être le début d'un mouvement dont l'objectif est de proposer une alternative crédible au pouvoir actuel en 2012.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.