Abur
Abonné·e de Mediapart

47 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 mai 2020

Les Allemands n'ont pas subi le confinement des Français

Le Premier Ministre a affirmé que "plus de la moitié de l'Humanité" était confinée. C'était une manière de justifier le confinement total et strict des français "séquestrés" pendant près de deux mois. Une équipe internationale a estimé les baisses d'émission de CO2 liées à la pandémie COVID-19 en fonction des pays. Le résultat de la comparaison entre la France et l'Allemagne est stupéfiant.

Abur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Plus de la moitié de l'Humanité est confinée". C'est ainsi qu'Edouard Philippe a souvent commencé ses conférences de presse face à une presse baillonée. Est-ce que nos pays voisins ont été tous confinés comme la France ? La plupart non, et l'Allemagne beaucoup moins.

"À la différence de la France, l'Allemagne n'a pas été confinée mais a pris des mesures de distanciations sociales (pas de regroupement de plus de deux personnes, fermeture de la plupart des commerces non indispensables). Ainsi, les allemands peuvent sortir librement, il n'y a pas d'attestation à remplir, il est possible de se déplacer et de sortir de son domicile autant de fois que désiré et dans la plupart des Lands, les parcs et jardins urbains sont restés accessibles" (Lien vers Wikipedia )

Ce confinement à l'allemande change du confinement à la française qui pourrait se traduire par "Achtung Alles Verboten" !

Pour illustrer cette différence, ci-dessous une figure extraite d'un pre-print chinois dont un des co-auteurs Philippe Ciais est chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE) du CEA :

https://arxiv.org/abs/2004.13614 (Figure 1) © Zhu Liu et al. (2020)

Lien vers le preprint sur arxiv

La courbe des émissions de CO2 en Mt par jour compare l'année 2020 en ligne continue à l'année 2019 en ligne pointillée dans la période du premier trimestre entre le 1er Janvier et le 31 Mars.

La partie grisée correspond à la période de confinement ("lockdown") différente pour chaque pays, par exemple à partir du 17 Mars pour la France et du 22 Mars pour l'Allemagne (certaines mesures de confinement partiel ont été prises avant cette date par différentes régions allemandes appelées Länder).

Les résultats en Europe peuvent se résumer en trois points :

  1. Le confinement en France ressemble à celui en Italie
  2. Le confinement en Espagne a commencé plus tard que les autres et les données au-delà du premier trimestre manquent pour pouvoir comparer.
  3. Le confinement en Allemagne lui se voit à peine, la courbe en 2020 est juste en dessous de celle de 2019 avec un confinement qui a commencé 5 jours plus tard que celui de la France.

Le constat de cette étude est stupéfiant : en observant les émissions de CO2 qui traduisent notamment l'activité industrielle et le transport, il n'existe pas d'impact visible du pseudo-confinement en Allemagne, ce n'est pas du tout la même histoire dans le cas de la France.

Cette étude permet de prévoir de manière certaine un impact économique et social de ce confinement bien supérieur en France qu'en Allemagne.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro