Capitaine Carola Rackete: notre-dame de l'Europe

Ce matin, devant Notre-Dame de Paris, les citoyen-ne-s solidaires du collectif «Accueil de Merde» ont exprimé leur soutien à celle qui, à leur yeux, incarne l'honneur de l'Europe: la capitaine Carola Rackete du navire Seawatch 3.

 © accueil de merde © accueil de merde

Mercredi 26 juin 2019, après 15 jours d'errance, de démarches sans réponse auprès d'autres pays et surtout d'un recours auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, la capitaine Carola Rackete décide de braver l'interdiction qui lui est faite d'entrer dans les eaux italiennes.

Elle accoste de force avec son navire le Sea-Watch 3 à Lampedusa dans la nuit de vendredi à samedi, où elle est immédiatement arrêtée et accusée de «résistance à un bateau militaire» et «d'aide à l'immigration illégale». Pour ce seul délit, elle est passible de 15 ans de prison.

Pourtant, nous soutenons qu'elle a été dans le strict respect du droit international de la mer: elle et son équipage ont sauvé 42 vies.

Nous accusons Matteo Salvini d'avoir sciemment mis en danger la vie de ces 42 personnes. 

Nous accusons les chefs d'états européens ayant des ports en Méditerranée d'avoir détourné le regard et d'avoir ainsi abandonné le destin du Sea-Watch 3 à l'Italie. 

Nous accusons enfin l'Union Européenne, à travers les règlements Dublin successifs et le rétablissement de certaines frontières, d'avoir mis en place un #accueildemerde à l'échelle européenne en laissant aux seuls pays du Sud de l'Europe (Italie, Espagne, Grèce) la gestion de ce phénomène migratoire et humanitaire. 

Nous exigeons la libération immédiate de la capitaine Carola Rackete, cette femme courageuse, qui incarne les valeurs d'humanisme et d'accueil de l'Europe en laquelle nous croyons. 
#stopdublin #freeCarola #SauvonsNotreDame #delinquantssolidaires #seawatch3 #accueildemerde

  Pour soutenir Carola, Pia Klemp et les tou-te-s les autres qui se retrouvent dans leur situation, signons et partageons sans modération ces deux pétitions  >> ICI et LA

 © #freeCarola © #freeCarola

 

 © accueil de merde © accueil de merde

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.