Adèle47
Abonné·e de Mediapart

47 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 févr. 2017

Les TRUMPETTES d'Israël

Avec ou sans Trump!

Adèle47
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Franchement, mais qu’est ce qu’ils ont tous à râler contre la Knesset et Netanyhou ? Ils veulent annexer sur le papier ce qu’ils ont déjà annexé sur le terrain ? Bon, alors on n’aurait jamais vu ça ? Ben mon colon, faut avoir la mémoire courte et bien vide ! Parce qu’avec les indiens en Amérique, n’a-t-on pas balancé par-dessus tête et pendant un long siècle des traités dûment signés leur jurant qu’on ne piquera pas « toutes » leurs terres et garantissant un « espace vital » digne de ce nom ? On n’a jamais juré, craché, promis tout en faisant le contraire ? Si, si dans la grandiose démocratie d’Amérique, tant vantée par monsieur de Tocqueville, cet instigateur de canonnades pour clore la boucle des émeutiers parisiens de 1848.

Alors Israël, « la seule démocratie du Proche-Orient », comme le déclare ses dirigeants (ce qui est logique) mais comme l’ont déclaré aussi avec aplomb, d’ex-patrons de Charlie hebdo (ce qui l’est moins),  ce pauvre petit pays entouré de millions de méchants, n’aurait pas le droit de réaliser son rêve mignon « de la méditerranée au Jourdain » pour assurer sa sécurité et permettre à de braves colons, venus de tous les horizons (entre autre d’Amérique justement, pour les plus déterminés et armés d’entre eux) de s’établir sur la « terre des ancêtres », Bible et fusil en mains ?

Non, vraiment, faudrait être un peu antisémite à vouloir reprocher, comme la cour Internationale de la Haye, qu’un parlement cherche à faire voter, en l’absence bien sûr des concernés, ces fichus palestiniens, une loi entérinant la colonisation de facto de zones occupées –« temporairement » !-, soit de légaliser de merveilleux avant-postes,soutenus par l’armée et financés par l’Etat, par expropriation de terres privées palestinienne. Appeler ça «  un crime de guerre potentiel », franchement, à La Haye, ils n’ont rien compris. Vaudrait mieux qu’ils consultent le professeur « Kontorovich, de la  Faculté de droit de la Northwestern University et chef du département de droit international au Kohelet Policy Forum, un cercle de réflexion proche de la droite israélienne.  Car selon lui, le projet de loi « n’a rien à voir avec l’annexion … Il s’agit seulement de résoudre un problème délicat… Des maisons ont été construites par accident sur des terres privées, mais les propriétaires ne se sont pas manifestés pendant des décennies. »*
          « Par accident », on vous le dit, c’est comme la découverte de l’Amérique, là aussi. Et l'on ne va chipoter sur quelques acres d’oliviers détruits, sur des nappes phréatiques détournées, sur des villages disparus, sur des quartiers de Jérusalem- Est engloutis sous la poussée de colons ultra orthodoxes, alors que les amerloques, eux, ont su vaillamment  bousiller en 10 ans plus de 15 millions de bisons, histoire de bien faire comprendre aux Indiens que là où passe la démocratie, l’herbe ne repousse pas !

* Source : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/02/06/les-deputes-israeliens-votent-la-legalisation-des-avant-ostes_5075603_3218.html#olYsEQK0zietH3sR.99

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Migrations
Dans le sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ».
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille