Adèle47
Abonné·e de Mediapart

52 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 mai 2022

VACCINS : POUR LA LEVEE DU SECRET DES DEBATS AU PARLEMENT

Nous relayons ici l'appel du Collectif contre le Pass sécuritaire afin que soient rendus publics les auditions de personnalités et les débats organisés sous l'égide du Parlement concernant les effets indésirables des vaccins contre le Covid.

Adèle47
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Actuellement, au Sénat, se déroule une commission d’enquête sur les effets indésirables des vaccins contre le Covid, à la suite du dépôt de plusieurs pétitions. Cette enquête est menée par l’OPECST (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques) composé de sénateurs, de députés et de scientifiques.

 Outre des médecins, des scientifiques, des experts, la commission auditionne des associations de victimes comme : « Où est mon cycle ? », « Les navigants libres », « Verity France ».Or, contrairement à d’autres commissions d’enquêtes sénatoriales, les auditions ne sont pas rendues publiques.

 L’Office parlementaire aurait-il quelque chose à cacher ?

 Depuis le début de l’épidémie, et dans la plus grande opacité, nous est imposé une obligation vaccinale déguisée (selon les propos mêmes du Ministre de la Santé, Olivier Véran) accompagnée d’une obligation vaccinale, elle officielle, pour certaines catégories professionnelles dont les soignants (15 000 suspendus sans salaire pour refus de vaccin).

 PEUT-ON ACCEPTER QUE LES DÉBATS AIENT LIEU À HUIS CLOS ALORS QU’IL S’AGIT DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE NOS VIES ?

 PEUT-ON ACCEPTER L’IMPOSITION D’UNE OBLIGATION VACCINALE À DES MILLIERS DE PERSONNES, ALORS QU’IL EXISTE UNE INCERTITUDE SUR LES EFFETS SECONDAIRES DES VACCINS ?

 COMMENT NE PAS S’INQUIÉTER LORSQU’ON SAIT QUE l’AGENCE NATIONALE DE SÉCURITÉ DU MÉDICAMENT (ANSM) FAIT ÉTAT DE PLUS DE 150 000 CAS D’EFFETS INDÉSIRABLES DÉCLARÉS, DONT 24 % DE CAS GRAVES ?

 PEUT-ON FAIRE CONFIANCE À UN GOUVERNEMENT QUI A FAIT APPEL AU CABINET MC KINSEY POUR ORCHESTRER LA CAMPAGNE DE VACCINATION, ALORS QUE CE DERNIER A UN CONFLIT D’INTÉRÊT AVEC PFIZER ?

 RAPPELONS QUE  MC KINSEY EST TOUJOURS AUX MANETTES ALORS QU’IL EST IMPLIQUÉ DANS PLUSIEURS SCANDALES SANITAIRES AUX ETATS – UNIS ,  DONT CELUI DES OPIOÏDES (PLUS DE 232 000 MORTS), CONTRAIGNANT LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN A CESSER TOUTE COLLABORATION AVEC LUI .

 ENFIN, PEUT-ON ACCEPTER QU’ON NOUS AIT IMPOSÉ, DANS CES CONDITIONS, UN PASS VACCINAL QUI ENTRAVE NOS LIBERTES FONDAMENTALES?

EXIGEONS LA LEVÉE DE TOUT SECRET SUR LES DÉLIBERATIONS DU SÉNAT CONCERNANT LES EFFETS INDÉSIRABLES DES VACCINS CONTRE LE COVID

Le Collectif contre le Passe sécuritaire-Réunions tous les mercredis à 18h30 à la Bourse du Travail,85, rue Charlot – 75003 PARIS

(L’Agenda Militant : AMI)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Parlement
Face au RN, gauche et droite se divisent sur la pertinence du « cordon sanitaire »
Désir de « rediabolisation » à gauche, volonté de « respecter le vote des Français » à droite… La rentrée parlementaire inédite place les forces politiques face à la délicate question de l’attitude à adopter face à l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — Culture-Idées
L’historienne Malika Rahal : « La France n’a jamais fait son tournant anticolonialiste »
La scène politique française actuelle est née d’un monde colonial, avec lequel elle n’en a pas terminé, rappelle l’autrice d’un ouvrage important sur 1962, année de l’indépendance de l’Algérie. Un livre qui tombe à pic, à l’heure des réécritures fallacieuses de l’histoire.
par Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
L’inflation, un poison qui se diffuse lentement
« L’inflation est un masque : elle donne l’illusion de l’aisance, elle gomme les erreurs, elle n’enrichit que les spéculateurs, elle est prime à l’insouciance, potion à court terme et poison à long terme, victoire de la cigale sur la fourmi », J-Y Naudet, 2010.
par Anice Lajnef
Billet de blog
Pourquoi les fonctionnaires se font (encore) avoir
3,5 % d'augmentation du point d'indice, c'est bien moins que l'inflation de 5,5%. Mais il y a pire, il y a la communication du gouvernement.
par Camaradepopof
Billet de blog
Oui, l’inflation s’explique bien par une boucle prix – profits !
Il est difficile d’exonérer le patronat de ces secteurs de l’inflation galopante. C’est pourquoi les mesures de blocage des prix sont nécessaires pour ralentir l’inflation et défendre le pouvoir d’achat des travailleurs. Par Sylvain Billot, statisticien économiste, diplômé de l’Ensae qui forme les administrateurs de l’Insee.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
Les services publics ne doivent pas être les victimes de l’inflation
L’inflation galopante rappelle que le monde compte de plus en plus de travailleurs pauvres dans la fonction publique. Les Etats ont pourtant les moyens de financer des services publics de qualité : il faut faire contribuer les plus riches et les multinationales.
par Irene Ovonji-Odida