Nous demandons toujours l’annulation de la « saison France-Israël »

Edouard Philippe a annulé sa visite en Israël. Même s’il serait prématuré de parler de victoire alors que le projet de la « saison France-Israël 2018 » semble rester d’actualité, cette information montre combien la pression citoyenne est payante. Restons donc mobilisés pour qu'aucun des évènements de la « saison France-Israël 2018 » n’ait lieu.

180330-great-march-0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris le 23 mai 2018 - Il y a quelques heures est tombée la nouvelle de l’annulation de la visite du Premier Ministre Édouard Philippe en Israël. Même s’il serait prématuré de parler de victoire alors que le projet de la « saison France-Israël 2018 » semble rester d’actualité, cette information montre combien la pression citoyenne est payante. Car sans les nombreuses actions entreprises ces derniers jours par nous tous, citoyennes et citoyens révoltés par l’injustice dont souffrent les Palestiniens, nous n’aurions sans doute jamais atteint ce premier résultat. Citons :

— la tribune des artistes « Contre la saison France-Israël » publiée dans Médiapart et signée entre autres par le metteur en scène Jean-Luc Godard et le dessinateur Tardi ;

— la mobilisation pour répondre à l’enquête du Journal du Dimanche, qui a révélé une forte majorité de citoyennes et de citoyens français en faveur du rappel immédiat de notre ambassadeur à Tel-Aviv ;

— la pétition contre la tenue de la « saison France-Israël 2018 », lancée par un certain nombre de personnalités, dont plusieurs universitaires français de renom, qui a réuni en moins de trois jours plus de 11 000 signataires (à signer et à partager largement : http://annulationfranceisrael.wesign.it/fr) ;

les manifestations de solidarité qui ont rassemblé de nombreuses personnes dans plusieurs villes de France.

 

Même s’il y a aujourd’hui un petit motif de satisfaction, tout reste à faire dans les prochains jours. La « saison France-Israël 2018 » n’est pas annulée pour l’instant et l’inauguration de l’événement est prévue au Grand Palais, le 6 juin prochain, en présence de M. Netanyahu.

Restons donc mobilisés pour qu’aucun de ces événements n’ait lieu : ni la collaboration d’État à État avec Israël tant que durera l’oppression du peuple palestinien, ni la réception officielle à Paris, au nom de la République française, du responsable des massacres de Gaza.

 

 

Notes pour les éditeurs :

 

 

Contact presse :

 

AURDIP : contact@aurdip.fr ; http://www.aurdip.org/

 

BDS-France : Campagnebdsfrance@yahoo.fr https://www.bdsfrance.org/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.