Agnès-Blin
Chargée de com' et blogueuse
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 avr. 2021

Joyeuses Pâques

Joyeux week-end de Pâques... Mes chers amis, je vous invite à vous rendre à la messe (c'est autorisé Dieu Merci Merci Dieu), à aller prêcher la bonne parole, pardon, aller pêcher dans votre résidence secondaire au bord de mer (Merci Dieu Dieu Merci), nous serons fort indulgents pour vous mes chers amis et amies (n'oublions pas les femmes, merci).

Agnès-Blin
Chargée de com' et blogueuse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quant à vous, nous serons très stricts : jeunes gens indigents qui se rassemblent dans un bois pour profiter des derniers instants ensemble, nous enverrons nos sympathiques forces de l'ordre, qui pourront au mieux, insulter ces jeunes délinquants dangereux, au pire, les verbaliser de 135 euros (et c'est cadeau pour chacun d'eux s'il vous plait ! On est bons dans la police), casser une cabane faite par ces "grands enfants", les humilier un peu plus, allez, on est pas avares dans la police, c'est Pâques après tout hein ! Ah, et vous aussi, les indigents qui vivez sous la fameuse "RN 12", vous savez, la moitié de gens d'ici qui découpent des carcasses de porc (à raison de 50 000 porcs abattus dans la semaine, on est pas en manque de jambonneau par ici), alors vous là, vous restez dans le parc de 10 kilomètres, c'est bien hein 10 kilomètres Jojo ? T'en penses quoi toi Jojo, ils vont se sentir libres de vaquer, mais pas trop ha ha, ils pourront faire du vélo tiens, c'est bien le vélo, et puis des cabanes aussi (ha ha quel humour ce Jojo).

Bon, crève de plaisanterie, on va pas y passer la nuit, on dit que dix c'est bien parce que ça donne un "confinement acceptable et agréable", allez, tu me lances les mecs sur les mises à jour de l'appli. Pas un pli, nous ne serons pas indulgents pour tous ces cons-citoyens qui voudraient déroger à la règle. Alors, si j'en vois un ou une qui déborde, qui par exemple voudrait aller à la mer (pfff ils s'emmerdent pas les gens des usines, ils aimeraient bien profiter de la mer ! Et puis quoi encore, ils ont qu'à faire du vélo ou aller à la messe non mais), ou aller au ciné et au musée ? Mais hey, Rosy les a déjà fermé depuis longtemps Jojo, ça c'est fait ! De toutes façons, les trucs essentiels et non-essentiels, ça c'est une bonne trouvaille hé hé !

Bon, bref, si jamais j'en vois qui s'échappent, qui par exemple voudraient profiter de la neige ou du soleil, on s'en fout, sur la plage, hé ben c'est simple, je n'aurai qu'un seul mot un seul : verbalise. Tu peux répéter s'il te plait ? Verbalise, verbalise !

Ceci est bien sûr une fiction, rien à voir avec une quelconque réalité... Joyeuse journée mes amis et amies où que vous soyez.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — France
Garrido-Corbière : « Le Point », un journal accro aux fausses infos
Une semaine après avoir dû admettre que les informations concernant le couple de députés Garrido-Corbière étaient fausses, l’hebdomadaire « Le Point » a été condamné en diffamation dans une tout autre affaire en raison d’une base factuelle « inexistante ». Un fiasco de plus pour la direction de la rédaction, qui a une fâcheuse tendance à publier ses informations sans les vérifier.
par David Perrotin, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Guerre en Ukraine : le grand bond en arrière climatique
Et si le climat était une victime de la guerre en Ukraine ? Face au risque de pénurie énergétique provoquée par le conflit, les pays européens préparent un recours accru au charbon et au gaz fossile. Une marche arrière alarmante, à l’heure de l’urgence climatique, qui met en lumière notre terrible retard en matière de transition écologique.
par Mickaël Correia
Journal
Viktor Orbán est-il de plus en plus isolé en Europe ?
Embargo sur le pétrole russe, État de droit, guerre en Ukraine... Sur plusieurs dossiers, le premier ministre hongrois, à l’aube de son quatrième mandat consécutif, diverge de la majorité des Vingt-Sept. Débat avec une eurodéputée et un historien spécialiste de la région.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Aucune retenue : l'accaparement de l'eau pour le « tout-ski »
J'ai dû franchir 6 barrages de police et subir trois fouilles de ma bagnole pour vous ramener cette scandaleuse histoire de privatisation de l'eau et d'artificialisation de la montagne pour le « tout-ski » en Haute Savoie.
par Partager c'est Sympa
Billet de blog
Les dirigeants du G7 en décalage avec l’urgence climatique
Le changement climatique s’intensifie et s’accélère mais la volonté des dirigeants mondiaux à apporter une réponse à la hauteur des enjeux semble limitée. Dernier exemple en date : le sommet des dirigeants du G7, qui constitue à bien des égards une occasion ratée d’avancer sur les objectifs climatiques.
par Réseau Action Climat
Billet de blog
Apprendre à désobéir
Les derniers jours qui viennent de s’écouler sont venus me confirmer une intuition : il va falloir apprendre à désobéir sans complexe face à un système politique non seulement totalement à côté de la plaque face aux immenses enjeux de la préservation du vivant et du changement climatique, mais qui plus est de plus en plus complice des forces de l’argent et de la réaction.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain