La plaisanterie de François Hollande sur l’Algérie : simple bourde ou retour du refoulé colonial

 

La plaisanterie de François Hollande sur l’Algérie : simple bourde ou retour du refoulé colonial

 

 

Lors de son discours, lundi 16 décembre à l’Élysée, à l’occasion du 70ème anniversaire du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France), François Hollande a sorti une plaisanterie au sujet de l’Algérie. (Lien suivant : http://www.elysee.fr/videos/discours-a-l-occasion-du-70eme-anniversaire-du-conseil-representatif-des-institutions-juives-de-france-crif/)

En s’adressant, au début de son discours, au ministre de l’intérieur Manuel Valls, il dit que ce dernier allait se rendre en Algérie avant de rectifier son erreur, et de balancer sa blague : « Il en revient sain et sauf ». Puis d’ajouter : « c’est déjà beaucoup ! », tout en souriant.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.