ahmed henni
Economiste
Abonné·e de Mediapart

61 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 avr. 2016

La macula, Ingénus et affranchis. Essai sur la diversité en France

Historiquement, la France est un Empire qui a du se replier sur son hexagone métropolitain et y accueillir, pour les besoins d'un capitalisme industriel en mal de main d’œuvre, des populations diverses d'anciens sujets. Venant des colonies, ces immigrés restaient des sujets subordonnés. Ils ne dérangeaient pas, tout en contribuant par leur travail à produire charbon et acier, immeubles et routes,

ahmed henni
Economiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La macula

Ingénus et affranchis

Essai sur la diversité en France

Par Ahmed HENNI

Historiquement, la France est un Empire qui a du se replier sur son hexagone métropolitain et y accueillir, pour les besoins d'un capitalisme industriel en mal de main d’œuvre, des populations diverses d'anciens sujets. Venant des colonies, ces immigrés restaient des sujets subordonnés. Ils ne dérangeaient pas, tout en contribuant par leur travail à produire charbon et acier, immeubles et routes, etc. Dans le système hiérarchique français, ils subissaient une infériorisation multiple : de classe, comme les travailleurs ; de genre, comme les femmes.

Étant les vaincus de la colonisation, du capitalisme et de l'occidentalisation, ils traînaient comme les affranchis de l'ancienne Rome une macula. La société majoritaire, les ingénus, ne les considérait pas comme des acteurs mais des étrangers devant, un jour ou l'autre, quitter le territoire de gré ou de force.

Les élites politiques, les ignorant, ont été surprises, à partir des années 1970, par leur soudaine visibilité. Prises en défaut par de nouvelles générations d'affranchis citoyens, elles ont, dans l'urgence, bricolé au plus pressé. Minoré par un capitalisme globalisé, l’État, en déficit, n'a pu assurer ni à eux ni aux ingénus l'égalitarisme d'antan.

Aujourd'hui, la société majoritaire semble céder aux sirènes de ceux qui attribuent ce désordre aux seuls affranchis. De plus en plus acquise aux idéologies néo-conservatrices, elle considère les affranchis bronzés, notamment ceux d'ascendance musulmane, comme un genre, concurrent dans la redistribution rentière, fauteur de troubles et de désordre, impoli et non déférent, rétif à l'occidentalisation et aux valeurs de la République, transfigurées en idéologie laïque punitive.

La société majoritaire paye en réalité la facture de l'Empire défunt. En même temps, elle subit le démantèlement de ce qui a fait la force de l’État central: l'égalitarisme de la Libération devant le travail, la santé, le logement et l'éducation. Les affranchis, comme les ingénus, paient ainsi les conséquences d'une crise financière d'un État qui n'a plus les moyens de l'égalitarisme centralisateur jacobin et qui, pour gouverner au plus pressé, transforme les problèmes matériels (déficits, etc.) en problèmes de valeurs.

Amazon Editions

http://www.amazon.fr/macula-Ing%C3%A9nus-affranchis-diversit%C3%A9-France ebook/dp/B01ERT225U?ie=UTF8&keywords=la%20macula&qid=1461690019&ref_=sr_1_5&s=books&sr=1-5

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Violette Artaud (Marsactu)
Journal
En France, le difficile chemin de l’afroféminisme
Dans les années 2010, le mouvement afroféministe, destiné aux femmes noires, a connu en France un certain engouement. Il a même réussi à imposer certaines notions dans les débats militants, mais il peine à se constituer comme un courant à part entière.
par Christelle Murhula
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance…ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier