ahmed henni

Economiste

Sa biographie
Auteur de Le capitalisme de rente. De la société du travail industriel à la société des rentiers, L'Harmattan, Paris 2012
Son blog
15 abonnés Le blog de ahmed henni
Voir tous
  • Accumulation de capital en Algérie: un éternel recommencement ?

    Par
    . Depuis 1962, les dirigeants successifs ont adoubé, chacun son tour, des personnalités qui ont profité de l’État pour réaliser une accumulation primitive, mais sans lendemain., Elles furent le plus souvent éliminées par les dirigeants suivants. D'où la fuite de l’argent qui, une fois gagné, s'est vite mis à l’abri à l’étranger.
  • Algérie : le dernier baroud des Anciens combattants

    Par
    Les manifestations expriment une aspiration de la population à la modernité. Politique, par la revendication d’une citoyenneté pleine, accompagnée d’une moralisation de l’administration et des affaires et qui transcende les cadres de pensée régionalistes. Économique ensuite. Mais si les uns ont le souci d’une juste redistribution, d’autres veulent une accumulation privée plus libre.
  • Algérie : soubresauts de l’accouchement d'un capitalisme balbutiant

    Par
    Les manifestations visent le maintien de la redistribution collective. D’autres forces se sentent puissantes pour exiger, au contraire, la levée des freins à l’accumulation individuelle. Un chacun pour soi sans contrôle de l'enrichissement privé. Des puissances d’argent jusqu’ici discrètes entrent dans l’arène politique. L’armée n’est-elle plus la seule maîtresse du jeu ?
  • Le président doit-il parler devant le Consistoire central ou le CRIF ?

    Par
    Le président Macron devrait limiter ses adresses à des assemblées de religieux et s’adresser aux rabbins, comme il le fait pour les évêques ou les imams. Mais le mieux reste le cadre de la Conférence des responsables de culte en France qui ne ferait aucun remous ni jaloux. Elle permettrait d’exprimer en une fois la position de la République vis-à-vis de toutes les religions sans distinction.
  • Les Gilets jaunes, un mouvement plébéien contre un nouveau patriciat ?

    Par
    Dès leurs premières apparitions, à partir d’octobre 2018, on pouvait distinguer chez les Gilets jaunes deux types de revendications : les unes politiques, les autres matérielles. Les appareils politiques ont tenté de les récupérer pour déstabiliser le régime, mais une fois encore, ils ont échoué dans leur tentative d'utiliser la spontanéité des masses pour les détourner de leurs objectifs.