«Pour une République française garante des droits de l’enfant»

Le collectif Agir ensemble pour les droits de l’enfant (AEDE), dont l’ONG Aide et Action fait partie, se mobilise pour que les Droits de l’Enfant soient au cœur des débats électoraux.

aede-livre-blanc-mars-2017-couverture-334x474
Dans un livre blanc[i] intitulé « Pour une République garante des droits de l’enfant », Aide et Action et les 56 autres organisations membres du collectif Agir ensemble pour les droits de l’enfant (AEDE) attirent l’attention sur huit thématiques essentielles de la vie des enfants – comme, notamment, « Stratégie pour une application effective de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) », «  Lutte contre les discriminations et les inégalités » ou encore « Respect des droits fondamentaux des enfants vulnérables ». Des recommandations sont également émises à l’attention des présidentiables, mais aussi des futurs membres de l’exécutif et du législatif français, afin que la France soit plus respectueuse des droits de tous les enfants. 

Dans une liste annexe intitulée « Ce que la CIDE prohibe », AEDE met également en lumière la non-conformité de certaines propositions émises par certains candidats avec la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (par exemple : abaisser la majorité pénale à 16 ans ou encore interdire à certains enfants l’accès à une scolarisation gratuite obligatoire). Une manière de leur rappeler que leurs déclarations d’intentions vont totalement à l’encontre des normes du droit international que la France s’est engagée à respecter.

Alors que la majorité des décideurs politiques actuels traitent les droits de l’enfant sous un angle restrictif, AEDE démontre, au contraire, l’ampleur de la tâche à réaliser. L’objectif de ce livre blanc : faire prendre conscience, aux femmes et hommes politiques, de l’enjeu majeur que représente le respect des droits de l’enfant, afin que ceux-ci les intègrent dans leur programme de candidat(e)s, puis dans leurs décisions d’élu(e)s.

Dans les semaines à venir, AEDE proposera à chaque présidentiable français une rencontre afin de partager ses préconisations pour les enfants en premier lieu, mais aussi - et plus généralement - pour la société dans son ensemble. Cette interpellation sera relayée, sur les réseaux sociaux, par une campagne de sensibilisation aux droits de l’enfant.

[i]« Pour une République garante des droits de l’enfant », se base sur les résultats d‘une vaste consultation nationale initiée en 2016 par AEDE et à laquelle ont répondu plus de 730 enfants et jeunes issus de tout le territoire, collectivités d’outre-mer comprises. De plus, ce livre blanc regroupe les réactions et recommandations concrètes issues de deux rencontres nationales du réseau d’enfants et de jeunes animé par AEDE.


Depuis 2013, à l’initiative de DEI-France, 57 organisations de la société civile, dont Aide et Action, travaillant dans tous les domaines de l’enfance (justice, santé, éducation, protection de l’enfance…) se sont réunies au sein du collectif AEDE. Avec les enfants et les jeunes, elles rédigent un rapport sur la situation des enfants en France pour le Comité des droits de l’enfant des Nations unies. Aide et Action fait partie du collectif et du comité de pilotage de ce projet qui vise à relancer le dialogue entre pouvoirs publics et société civile afin de mieux travailler, ensemble, dans l’intérêt des enfants et améliorer le respect de tous leurs droits pour tous les enfants, sur tout le territoire.


A propos d'Aide et Action

L’association Aide et Action a été́ créée en 1981. Organisation de solidarité internationale pour le développement, elle est présente dans 25 pays, en Afrique, en Asie et en Europe. Au travers plus de 80 projets, Aide et Action, avec ses partenaires, contribue à l’amélioration de l’accès et de la qualité́ de l’éducation de plus 1,6 million d’enfants et d’adultes impliquant 6 000 écoles. Reconnue d’utilité́ publique, Aide et Action est soutenue par plus de 50 000 parrains et donateurs. Agréée en France par le ministère de l’Education nationale, Aide et Action agit pour un monde où la dignité est assurée pour toutes et tous, grâce à l’éducation, levier du développement humain. Libres de toute attache politique et religieuse, notre engagement et nos actions sont fondés, avant tout, sur les valeurs de liberté, respect, solidarité, équité, intégrité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.