Le Pr Didier Raoult ou le "gilet jaune" de la Covid-19?

A l'heure où le monde peine à gérer la seconde vague du coronavirus, nonobstant les prédictions faussement rassurantes du Pr Didier Raoult, un bilan sur le rôle controversé de ce médecin star des réseaux sociaux mérite d’être abordé. Le recul sur la pandémie plaide largement en défaveur de ce docteur au discours fallacieux mais plaisant.

Un entretien (https://fr.sputniknews.com/france/202102121045214686-didier-raoult-raconte-nimporte-quoi-depuis-un-an-estime-un-philosophe-qui-le-qualifie-de-gilet/?fbclid=IwAR1QvPXfleSMcYaRY3A4drIMxme6xErZBR9JPA5zgaUfFPQt3AVmq9MSd5o) accordé au philosophe Raphaël Enthoven sur la personnalité de l'homme qui a cristallisé toutes les attentions et sympathies (des assoiffés de paroles miraculeuses) sur la pandémie Covid-19 mérite une lecture attentive.

Le philosophe trace un parallélisme acerbe entre l'attitude du Docteur Raoult et les "gilets jaunes": «Promouvoir un traitement sans tests, faire passer son échec pour le fait d'un complot, réduire la critique à l'inimitié, la crédibilité à une affaire de sondage et le débat scientifique à des vidéos sans contradicteurs […] Autant d'arrangements avec le réel qui sont au cœur de la rhétorique des Gilets jaunes, du sentiment que les "sachants" dépouillent les ignorants du savoir, et qu'un Prométhée viendra un jour dérober le feu aux "puissants" pour soigner et libérer l'humanité asservie».

RAOULT LE NOUVEAU DE GAULLE

Il rappelle que Raoult «s'est pris pour Dieu» qui a indexé, «sans vergogne, sur de mauvaises intentions toute controverse autour de sa sainte parole, et a déclenché un phénomène d'idolâtrie que la France n'avait pas connu depuis le Général de Gaulle».

RAOULT ET LA LOTERIE SCIENTIFIQUE

Le philosophe tape là où çà fait mal...très mal: «Ses diagnostics sont faux, sa méthodologie n'est pas fiable et ses annonces tonitruantes (des vertus de la chloroquine jusqu'à l'inexistence d'une seconde vague ou l'impossibilité d'un vaccin dans des délais si brefs) ont toutes été contredites.»

RAOULT ET LA PATHOSYMPATHIE GENETIQUEMENT PROGRAMMEE

Comment comprendre donc cette IDOLATRIE PATHOLOGIQUE pour un médecin qui raconte n'importe quoi (3 chinois toussent et le monde s'agite...nous sommes à plus de 2 millions de morts, pas de seconde vague...nous attendons la troisième, l'HCQ marche...touts les études sérieuses prouvent le contraire)? Le philosophe a une réponse implacable: «Toutes les sottises qu'il a dites sont immunisées par le fait qu'elles sont agréables à entendre. Le seul point commun aux prédictions contradictoires (et systématiquement contredites) de Saint-Didier, c'est qu'elles sont toutes plaisantes. Qu'il dise ou qu'il se dédise, l'homme dit des douceurs.»

"Allo Docteur est-ce grave ? Non ce n'est pas grave, j'ai une solution à votre problème". La problématique du traitement de l'infection au coronavirus obéit à cet instinct de survie (du patient) qui fait du médecin (ou gourou) annonceur de bonnes nouvelles le meilleur de tous. N’osez pas tenir un discours sur la Covid-19 qui fait l'aveu de l'impuissance du monde scientifique à trouver un remède contre ce virus, renvoyant le monde aux gestes barrières renforcés. La sentence populaire des juges scientifiques des réseaux sociaux vous crucifie sans l’espoir d’un recours en appel. Le monde n’aime pas le débat (scientifique) contradictoire. Le docteur D. Raoult l’a compris au point d’en abuser : des centaines d’heures de one-man-show digne d’un homme politique au bilan sans relief qui fuit la contradiction.

Le monde tirera-t-il des leçons de cette absurdité de la contagion émotionnelle d’un discours qui n’a aucun effet sur le Sars-Cov-2 dont les ravages n’ont pas fini de figer la planète ? Si l’hydroxychloroquine était la solution à ce fléau, le monde ne serait plus à compter ses millions de morts et la paralysie de son économie. Soyons un peu sérieux de temps à autre.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.