La théorie (officielle) du complot du 11 septembre 2001 en moins de 5 minutes

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la théorie du complot du 11 septembre en moins de 5 minutes. Transcription de la vidéo hilarante de James Corbett sur les invraisemblances de la théorie officielle du complot sur les attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington.

Traduit de l'anglais par DeepL avec une édition légère, la version originale est en ligne et comporte de nombreux liens.

(Voir les versions de cette vidéo sous-titrées en français, allemand, espagnol, italien, hébreu, néerlandais ou portugais.)
(Voir cette vidéo sur BitChute, DTube ou YouTube)

Le matin du 11 septembre 2001, 19 hommes armés de cutters dirigés par un homme sous dialyse dans une forteresse troglodytique à l'autre bout du monde, à l'aide d'un téléphone satellite et d'un ordinateur portable, ont pénétré dans l'espace aérien le plus défendu du monde, maîtrisant passagers et pilotes militaires formés au combat dans quatre avions commerciaux avant de quitter leur cap pendant plus d'une heure en volant erratiquement sans être dérangés par un seul avion de chasse intercepteur.

Ces 19 pirates de l'air, des fondamentalistes religieux zélés qui aimaient boire de l'alcool, sniffer de la cocaïne et vivre avec des strip-teaseuses aux cheveux roses, ont réussi à faire tomber 3 bâtiments avec 2 avions à New York, tandis qu'à Washington, un pilote incapable de piloter un Cessna monomoteur a réussi à faire tourner un 757 de 270 degrés dans une descente de 8,000 pieds pour atteindre le Pentagone pile au niveau du sol, dans le bureau des analystes budgétaires où les employés du ministère de la Défense travaillaient sur le mystère des 2 300 milliards de dollars que le ministre de la Défense Donald Rumsfeld avait annoncé comme "manquants" dans les caisses du Pentagone lors d'une conférence de presse la veille, le 10 septembre 2001.

Heureusement, les présentateurs de journaux télévisés surent qui étaient les coupables  en quelques minutes, les experts l'ont su en quelques heures et le gouvernement en moins d'une journée, et les preuves sont littéralement tombées du ciel dans les mains du FBI. Mais pour une raison quelconque, une bande de théoriciens de la conspiration cinglés ont exigé une enquête sur la plus grande attaque sur le sol américain de l'histoire.

L'enquête a été retardée, sous-financée, sabotée, en conflit d'intérêts et menée en secret du début à la fin. Elle s'est fondée sur des témoignages arrachés sous la torture, dont les dossiers ont été détruits. Elle a omis de mentionner l'existence du bâtiment n° 7 du World Trade Center, de Able Danger, de Ptech, de Sibel Edmonds, d'Oussama ben Laden et de la CIA, ainsi que les exercices de détournement d'avions vers des bâtiments qui étaient simulés au moment même où ces événements se déroulaient. Le Pentagone, la CIA, l'administration Bush lui ont menti, et, pour ce qui est de Bush et Cheney... eh bien, personne ne sait ce qu'ils lui ont dit parce qu'ils ont témoigné en secret, officieusement, sans prêter serment et à huis clos. La Commission ne s'est pas donné la peine de chercher qui avait financé les attentats parce que cette question n'avait "guère d'importance pratique".

Pourtant, la Commission sur le 9/11 a brillamment répondu à toutes les questions du public (à l'exception de la plupart des questions des membres des familles des victimes) et a blâmé tous les responsables (bien que personne n'ait perdu son emploi), déterminant que les attaques étaient "un échec de l'imagination" parce que "je ne pense pas que quiconque puisse imaginer faire voler des avions dans des bâtiments" (sauf le Pentagone et le FEMA et le NORAD et le NRO).

La DIA a détruit 2,5 tonnes de données sur Able Danger, mais ce n'est pas grave car ce n'était probablement pas important.

La SEC a détruit ses dossiers sur l'enquête relative au délit d'initié commis avant les attentats, mais c'est OK parce que détruire les dossiers de la plus grande enquête de l'histoire de la SEC fait seulement partie de la tenue des dossiers courants.

Le NIST a classifié les données qu'ils ont utilisées pour leur modèle de l'effondrement du WTC7, mais c'est OK parce que savoir comment ils ont fait leur modèle de cet effondrement "compromettrait la sécurité publique".

Le FBI a soutenu que tous les documents relatifs à son enquête sur les attentats du 11 septembre devaient être gardés secrets pour le public, mais ce n'est pas grave, car le FBI n'a probablement rien à cacher.

Cet homme [Barry Jennings, NdE] n'a jamais existé et rien de ce qu'il avait à dire ne mérite votre attention, et si vous dites le contraire, vous êtes un théoricien du complot paranoïaque et méritez d'être rejeté par toute l'humanité. Tout comme lui, lui, lui, lui et elle. (et elle et elle et elle et lui).

Oussama Ben Laden vivait dans une forteresse troglodytique dans les collines de l'Afghanistan, mais il s'en est tiré. Puis il s'est caché à Tora Bora, mais il s'est échappé. Puis il a vécu à Abottabad pendant des années, se moquant du réseau de renseignement le plus complet qui soit, utilisant la technologie la plus sophistiquée de l'histoire du monde, diffusant vidéo après vidéo en toute impunité (sur lesquelles il paraissait de plus en plus jeune), avant d'être finalement découvert dans un raid audacieux de l'équipe de Navy Seals [commandos de marine, NdE]qui n'a pas été enregistré sur vidéo, dans lequel il n'a pas résisté ou utilisé sa femme comme bouclier humain, et dans lequel ces agents des forces spéciales ont paniqué et tué cet homme désarmé, supposément la meilleure source de renseignements sur ces ignobles terroristes sur la planète. Puis ils ont jeté son corps dans l'océan avant d'en parler à qui que ce soit. Puis une vingtaine de membres de cette équipe sont morts dans un accident d'hélicoptère en Afghanistan.

C'est l'histoire du 11 septembre, qui vous a été racontée par les médias qui vous ont raconté les dures vérités sur JFK, les bébés incubateurs et les installations de production mobiles et le sauvetage de Jessica Lynch.

Si vous avez des questions au sujet de cette histoire... c'est que vous êtes une fiente de chauve-souris paranoïaque, fou à lier, que vous détestez les bébés et que vous sodomisez les chiens, et tout  le monde doit vous serez injurier. Si vous aimez votre pays et/ou la liberté, le bonheur, les arcs-en-ciel, le rock and roll, les chiots, la tarte aux pommes et votre grand-mère, vous n'exprimerez jamais de doutes sur aucune partie de cette histoire. A personne. Jamais.

C'était un message d'intérêt public de la part de : les Amis du FBI, de la CIA, de la NSA, de la DIA, de la SEC, des médias mainstream, de la Maison Blanche, du NIST, et de la Commission sur le 9/11.

Parce que l'Ignorance, c'est la Force.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.