Alain Bertho
anthropologue
Abonné·e de Mediapart

89 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 sept. 2015

Rroms ou pas, nous voulons avoir le droit de vivre ensemble

Alain Bertho
anthropologue
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors que le Préfet de Seine-Saint-Denis proclame que les populations « roms » présentes sur le territoire du département se sont considérablement réduites en nombre, les autorités, Etat et nombre de communes, continuent à en faire la chasse, comme partout en Île-de-France.

Que recouvre cette volonté d’écarter ainsi de nos territoires, une des composantes qui y ont trouvé refuge, travailleurs pauvres aspirant à la dignité et au respect ?

Or, pour la plupart d’origine roumaine, citoyens européens, leur venue est le signe, comme tous les réfugiés du monde, que ces personnes rejettent un avenir sans droits et gravement discriminés, voire persécutés, dans leur « pays d’origine » où ils sont considérés comme des sous-citoyens. Ceci après avoir été exterminés par les nazis…

Parmi les centaines de milliers d’immigrés qui pourraient se considérer comme d’origine « rom », 20 000 vivent dans des bidonvilles. 20 000 dans toute la France… quelques milliers en Seine-Saint-Denis… Qui peut prétendre qu’il s’agit là d’une question sans solution ? Elle est d’ailleurs, assortie de financements, prévus au niveau de l’Europe, ou pour contribuer à l’éradication des bidonvilles pour un parcours vers le logement…

Nous avons connu de longues périodes où leur errance et l’urgence de s’installer, même de façon précaire, conduisaient à des implantations éphémères et imprévisibles suivies d’expulsions.

Mais aujourd’hui, la situation est différente : des projets ont été construits (Saint-Ouen, La Courneuve, Saint-Denis, Bobigny il y a peu,…) alliant, sur des terrains, une urbanisation raisonnée quoique sommaire, une socialisation avec des accompagnements d’organismes officiels et d’associations, des solidarités familiales et collectives et avec des soutiens, à titre militant, humanitaire… Ce qui a été déjà bâti doit être préservé…. Les nouveaux projets mis en œuvre…

De plus les ressortissants roumains  travaillent : depuis le 1er janvier 2014, ils en ont le droit officiellement. Des activités s’initient et se développent mais toujours marquées par la discrimination d’employeurs, d’institutions, de voisinages… Les « roms » sont des travailleurs comme les autres et, à ce titre, doivent être considérés.

Nombre de leurs enfants et jeunes est scolarisé, malgré des conditions de vie très difficiles, souvent inacceptables. Mais l’aspiration à l’éducation, au projet de vie avec une qualification et un métier y est forte.

Malgré ces nouvelles données, une composante de notre population, les personnes considérées comme « roms », est toujours rejetée, victime d’un racisme ordinaire et d’expulsions ou de traitements discriminatoires par les autorités –dont l’Etat- qui ont été condamnées à plusieurs reprises pour cela par les instances internationales. Or l'hystérie anti-« rom » a un usage politique : c'est le seul racisme consensuel. Toute déclaration ou tout acte officiel qui attise ce racisme est proprement irresponsable.

Nous voulons porter l’idée, et nous en avons l’expérience, de la profonde humanité qui doit prévaloir… Nous n'avons pas affaire à "un problème", mais à des hommes, des femmes, des enfants comme tous les êtres humains du monde. Agir pour leurs droits, ici comme dans les pays d’origine, c’est agir pour tous…

Dans notre diversité d’approche sur les questions politiques, économiques, culturelles, nous avons en commun de refuser que les travailleurs pauvres assignés comme « roms » soient les boucs émissaires de nos difficultés.  

Nous appelons à partager cette conviction, à faire obstacle aux expulsions, destruction de projets et traitements discriminatoires des « roms », de la même façon que comme, Français ou étrangers, nous le refusons pour tous les sans-papiers et les immigrés.

Nous disons : stop aux expulsions, agissons toujours AVEC les familles « roms », rassemblons familles, associations, élus, faisons respecter l’égalité de droits –dont de couverture par la sécurité sociale- et de domiciliation, d'accès à tous les services publics, notamment l'eau, l'électricité, les enlèvements d'ordures ménagères, veillons à la scolarisation de TOUS les enfants par les communes et l’Etat, respectons les travailleurs « roms » dans la diversité de leurs activités.

Pour signature  appeldroitdevivreensemble@gmail.com  

Ou en ligne http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/rroms-pas-voulons-avoir-droit-vivre-1012.html

 107 signataires au 10/9/15 :

Agnès Cluzel -Association Rroms ensemble avec les gadgés, Mrap- ; Serge Guichard –Réseau Reprenons l’Initiative- ; Denis Krys –Adhérent du Pcf- ;Claude Riwan –Ensemble! Palaiseau- ; André Landrain -Militant communiste, responsable associatif, Nanterre- ; Saskia Cousin –Anthropologue Université de Paris 5, Institut Universitaire de France- ; Pierre Flament - militant chrétien et pacifiste- ; Jean Brafman –Ensemble! Saint-Denis, Mrap- ; David Frigge – Pcf Saint-Denis, CGT Pro Btp- ; Mimouna Hadjam –Porte-parole de l’association Africa- ; Adjera Lakehal-Brafman -militante associative Saint-Denis- ; Mehdi Bouteghmes -élu indépendant La Courneuve- ; Sophie Dour -Responsable d'Archipel 92- ; de Voltaire Saint-Denis,  l’association Rroms ensemble avec les gadgés avec Dumitru Carmen et Simion Lina –Habitantes-,Ichim Mitica –Président-, Stephan Gari –Secrétaire-, Nita Florin –Trésorier- ;Sacha Kleinberg -Militant du Collectif de soutien aux Roumains d’Ivry, Pcf- ; Eric Fassin -Sociologue, Université Paris-8- ; Corinne Angelini –Habitante de Saint-Denis- ; M'hamed Kaki -Association Les Oranges- ; Iulian Minzat -Expulsé du Samaritain, monteur au parc des expositions de Villepinte- ;Cristian Damian -Expulsé du Samaritain, chef de chantier- ; Jozsef Farkas - Expulsé du Samaritain, initiateur de la pétition de soutien au Samaritain, rassemblant plus de 40 000 signatures, en service civil- ; Yves Laverne -Réseau 1427- ; Alain Bertho –Anthropologue- ; Timothy Perkins -artiste, enseignant- ; Martine Platel –Mrap, Morsang-sur-Orge, 91- ; Nadine Bost-Jaas -Champs sur marne- ; Marine Schaefer -Citoyenne, habitante de La Courneuve- ; Patrick Vassallo -Conseiller municipal de Saint-Denis, conseiller communautaire délégué Plaine Commune- ; Catherine Gauthier -Saint-Denis, réalisatrice- ; Valérie de Saint-Do -Paris 19- ; Odile Demonfaucon -Enseignante et plasticienne- ; Daniel Kupferstein ; Entraides-citoyennesNathalie Alliaume-Seri -Militante antiraciste- ; Zahia Oumakhlouf -Mrap et association Rroms ensemble avec les gadgés- ; Ahcen MEHARGA - Conseiller Municipal de Gennevilliers élu sur une Liste Citoyenne- ; Dominique Misslin -Collectif de soutien aux roumains d'Ivry, adhérent du Pcf- ;  Roger Eychenne -Militant du Collectif de soutien aux Roumains d’Ivry- ;  Claudine Saur -Citoyenne dionysienne, soutien de Rroms avec les gadgés- ; Catherine Choquet – Présidente de la Fédération LDH 93- ; Isabelle Lémann -Attachée de presse, militante Collectif de soutien aux roumains d'IVry (94)- ; Micheline Goislot -Militante du Mrap- ; Sébastien Ville -Ensemble Aulnay, membre comité soutien familles roms d’Aulnay- ; Catherine Choquet -Présidente de la Fédération Ldh 93- ; Jean-Michel Delarbre – Ldh, Resf 93- ; Catherine Taleb - Collectif de soutien aux Roms de St Denis- ; Jean-Yves Lesage -Alternative libertaire- ;  Andrea Caizzi -ASET 93- ; Simona Botti - Expulsée du Samaritain- ; Jean-Claude Lefort -Député honoraire, collectif de soutien aux roumains d'Ivry- ; Dominique Vidal -Collaborateur du Monde diplomatique- ;Andrée Parmentier -Csf Saint- Denis- ; Claudine Bailly -collectif de soutien aux Roms de Saint-Denis- ; Catherine Tourret Ourdia Farge –Orthophoniste- ; Stéphane Thuault –Bibliothécaire d’université, sympathisant d’Ensemble- ; Luc Chapon -Informaticien, Meudon-la-Forêt- ; Michel Bidaux -Ensemble! Saint-Denis- ; Catherine Raffait –Sociologue- ; Jany Pons Ballester ; Micheline Dubort ; Gérard Dubort ; Françoise Akoum Jean-Jacques Longuenesse -co-président du Mrap Vaucluse- ; Marianne Gaud -Rians-Haut, Var- ; François Levent -Militant au Comité local de Nantes du MRAP et au Collectif Romeurope de l’agglomération nantaise- ;Bernard Prieur -Inspecteur de salubrité, Ivry- ; Genevieve  Bellanger - habitante  de Saint Denis- ; Françoise Boussange ; Jean Dumoutier Vincent Huet –Ensemble! Saint-Denis, Maire-Adjoint ; François Siebecke -Aulnay-sous-Bois- ;  Nathalie Fessol – Resf- ; Pierre Chétif ; Roland Lacharpagne –Prêtre- ; Marie-Claude Saliceti -Inform@ctions, Balade en couleur ; Philippe Zwirn - Solidaire– ; Jacques Fontaine Jean Courtaudière -Prêtre de Saint Denis en mission ouvrière- ; Laure Lemaire –Gitans de Belleville- ; Sylvain Goldstein -Président  du Mrap 93, Syndicaliste, militant de la cause des sans-papiers ; Compagnie Jolie Môme ; Christian De Kerautem -Chrétien et membre du PCF ; Marie Françoise  De Kerautem –Chrétienne- ;  Alain G. Lepage - Saint-Ouen, militant associatif- ; Bernadette Hetier - Co-présidente du Mrap- ;  Marie-Geneviève Guesdon -Militante associative- ; Gilles Brutel -Collectif de soutien aux familles Roms d' Aulnay-sous-Bois, Ldh- ;  Françoise Sanson - Bagnolet, militante au Ccfd-Terre solidaire- ; Martine Rogeret -Conseillere Municipale Ensemble!_FdG- ; Godeleine Poirier ; Pierre Chopinaud -Association La voix des Rroms- ; Joanny Poncet -Syndicaliste Cgt, Saint-Denis- ; Christine Pellicane ; Stéphane Sandre –Vitry sur Seine- ; Anne Grange ; Gilles Meyer –Militant de la Ldh 93- ; Compagnie Tamerantong ;Guillaume Lardanchet – Président Cndh de Romeurope- ; Collectif National Droits de l'Homme Romeurope ; Audrey Patissier –Travailleur social- ;Rachid El Aairj –Adhérent Ldh- ;

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le ministre, l’oligarque et le juge de trop
Avocat, Éric Dupond-Moretti s’en est pris avec virulence à un juge qui faisait trembler Monaco par ses enquêtes. Ministre, il a lancé une enquête disciplinaire contre lui. Mediapart révèle les dessous de cette histoire hors norme et met au jour un nouveau lien entre le garde des Sceaux et un oligarque russe au cœur du scandale. 
par Fabrice Arfi et Antton Rouget
Journal — Extrême droite
Hauts fonctionnaires, cadres sup’ et déçus de la droite : enquête sur les premiers cercles d’Éric Zemmour
Alors qu’Éric Zemmour a promis samedi 22 janvier, à Cannes, de réaliser « l’union des droites », Mediapart a eu accès à la liste interne des 1 000 « VIP » du lancement de sa campagne, en décembre. S’y dessine la sociologie des sympathisants choyés par son parti, Reconquête! : une France issue de la grande bourgeoisie, CSP+ et masculine. Deuxième volet de notre enquête.
par Sébastien Bourdon et Marine Turchi
Journal — Outre-mer
Cette France noire qui vote Le Pen
Le vote en faveur de l’extrême droite progresse de façon continue dans l’outre-mer français depuis 20 ans : le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est le parti qui y a recueilli le plus de voix au premier tour en 2017. Voici pourquoi cela pourrait continuer.
par Julien Sartre
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou de Damien Rieu, fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Monsieur le président, aujourd’hui je suis en guerre !
Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous ne lirez sûrement jamais, puisque vous et moi ne sommes pas nés du même côté de l’humanité. Si ma blouse est blanche, ma colère est noire et ma déception a la couleur des gouttes de givre sur les carreaux, celle des larmes au bord des yeux. Les larmes, combien en ai-je épongé ? Combien en ai-je contenu ? Et combien en ai-je versé ? Lettre d'une infirmière en burn-out.
par MAURICETTE FALISE
Billet de blog
L’éthique médicale malade du Covid-19 ? Vers une banalisation du mal
Plus de deux ans maintenant que nous sommes baignés dans cette pandémie du Covid19 qui a lourdement impacté la vie et la santé des français, nos structures de soins, notre organisation sociale, notre accès à l’éducation et à la culture, et enfin notre économie. Lors de cette cinquième vague, nous assistons aussi à un nouvel effet collatéral de la pandémie : l’effritement de notre éthique médicale.
par LAURENT THINES
Billet de blog
Pour que jamais nous ne trions des êtres humains aux portes des hôpitaux
Nelly Staderini, sage-femme, et Karelle Ménine ont écrit cet billet à deux mains afin de souligner l'immense danger qu'il y aurait à ouvrir la porte à une sélection des malades du Covid-19 au seuil des établissements hospitaliers et lieux d'urgence.
par karelmenin
Billet de blog
Toulouse : un désert médical est né en décembre au cœur de la ville rose !
[Rediffusion] Questions au gouvernement, mardi 11 décembre, Assemblée nationale, Paris. Fermeture du service de médecine interne à l’hôpital Joseph-Ducuing de Toulouse… Plus de médecine sans dépassement d’honoraires au cœur de la ville rose. Toulouse privée de 40 lits pouvant servir pour les patients Covid (vaccinés ou pas…)  Plus de soins cancer, VIH etc !
par Sebastien Nadot