Faut pas tirer la chasse d´eau pendant qu´on est sur la cuvette.

“L´intrigue est seulement une fiction mise en place. Autrement dit: Maman j´ai peur. La préméditation coûte cher. La méditation aussi.“

Baddock allait devoir se démerder avec ça, c´est le sujet de l´examen psychiatrique de sortie. Heureusement pour lui il y a eu des fuites et il a pu, un peu, bouquiner la question. Il avait fait, en outre, une analyse du psychiatre-chef et savait, en plus, qu´il occupait un emploi réservé aux retraités de la Marine Nationale. Il arrive dans la salle de cours en chantant une chanson à boire : stupéfaction générale. Il s´assoit sur le bureau et pose ses copies sur le banc. Tout va bien. Il bachote. L´équipe de soignants barjotte. Dans une heure la soupe sera cuite. 

Derrière la grille pointue protégée par trois rangées de barbelés de part et d´autre, les parents font des pronostics sur les chances de sortie de leurs rejetons. Rejetés. Une mère sodomisée attend son fils lobotomisé, toujours confiante, souriante, de plus en plus souriante au fil des années… La cloche sonne. C´est terminé. Sur la copie de Baddock, seulement ces quelques mots : Tout se passe même si ce n´est rien. Faut lever l´ancre.

Pendant les débats du jury les palmiers ont poussé sur les barbelés. Baddock change de port. Soleil. Silence et chants d´oiseaux. Pression minimum au compteur de la parano. Bloody aime le rouge des fleurs du géranium sauvage. Elle parle couramment l´anglais et écrit encore plus vite le français. Bloody chante et connaît le langage chat. Dans son landau à Landernau elle apprend le goût de la crêpe au jasmin et depuis, elle fait son chemin. C´est une sorcière first class qui achète son sac chez Al Capone et troque volontiers son balai pour un joint. Si de nulle part veut dire de partout, alors Bloody est peut-être de là. C´est la maquisarde la plus bronzée de l´ouest, un cocktail de couleurs, de peur et de douceur. Des étoiles à cinq branches se promènent sur son corps, un croissant de lune tourne autour de son coeur, et un palmier doré ne la quitte jamais. 

 (2)•••

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.