BAS LES MASQUES (18)

Nous étions le 9 MAI 2020 ... Du confinement à la déconfiture. Essayer de ne pas se laisser noyer dans le flot diarrhérique des médias de l'Empire, qui racontaient tout et n'importe quoi pour instaurer le peur et le désarroi ... et les lois d'exception. Essayer de garder une distance critique quand la panique s'instaurait dans les esprits.

Bas les maques © AGB Bas les maques © AGB
LE VIRUS PARASITE NOTRE RÉFLEXION

En préambule, un texte du sociologue Didier Lapeyronnie, qui nous alerte sur le fait que le virus, comme le monstre du film "Alien", envahit nos corps et nos esprits et "compromet nos aptitudes réflexives et interprétatives". (Texte complet en pièce jointe) https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/04/27/didier-lapeyronnie-avec-le-virus-alien-est-revenu-prendre-la-commande-de-notre-esprit_6037848_3232.html

REMDESIVIR

Le Remdesivir, molécule de Gilead Sciences testée contre le coronavirus, ne fait pas beaucoup l'objet de critiques dans la presse française. Il bénéficie même d’un traitement médiatique favorable, au contraire de l’hydroxychloroquine, dont la prescription par un médecin peut exposer celui-ci à des sanctions de l'Ordre des médecins. https://www.capital.fr/economie-politique/un-generaliste-qui-prescrit-la-chloroquine-menace-de-sanctions-par-lordre-des-medecins-1369403

À lire, le nouvel article édifiant et parfaitement sourcé d'Ella Roch sur le Remdesivir, ses essais aux résultats contradictoires et sa médiatisation toujours favorable, sur le blog de Laurent Mucchielli. https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/080520/comment-le-remdesivir-traverse-l-atlantique-un-efficace-traitement-mediatique

VACCIN 1

Emmanuel Macron a assuré le 4/5 que le vaccin, une fois trouvé, devra être « un bien mondial de l'humanité, et pas la propriété de l'un ou l'autre. » https://www.lci.fr/politique/coronavirus-covid-19-pandemie-emmanuel-macron-veut-que-le-futur-vaccin-contre-le-covid-19-soit-un-bien-mondial-de-l-humanite-2152878.html Il paraphrasait presque le président turc Recep Tayyip Erdoğan qui déclarait le même jour: « Le vaccin contre le Covid-19 doit être un bien commun à toute l’humanité. » http://aujourdhuilaturquie.com/fr/covid-19-la-presidente-de-la-commission-europeenne-salue-la-solidarite-dankara/ La notion du bien commun, dans l'économie sociale et solidaire qu'on a côtoyée depuis plusieurs années pour nos films, revêt un sens bien précis: http://www.lelabo-ess.org/+-biens-communs-164-+.html

Dans une tribune publiée dans le JDD du 1/5, E. Macron et cinq autres dirigeants européens annoncent le lancement d'un "téléthon" destiné à lever 7,5 milliards d'euros de dons pour la recherche de traitements. Le texte précise: « Nous soutenons l'Organisation mondiale de la santé et nous sommes ravis de nous associer à des organisations expérimentées telles que la Fondation Bill et Melinda Gates ou le Wellcome Trust. (..) Si nous arrivons à développer un vaccin produit par le monde entier, pour le monde entier, il s’agira alors d’un bien public mondial unique du 21e siècle. » https://www.lejdd.fr/Politique/exclusif-von-der-leyen-michel-macron-merkel-conte-solberg-detaillent-le-telethon-mondial-contre-le-covid-3965772

VACCIN 2

Quid de l'immunité de groupe et du futur vaccin? Le Pr Raoult déclarait dans Paris Match du 30/4 avec son franc parler habituel:  « Les vaccins ne sont pas toujours la bonne solution. Trouver un vaccin pour une maladie qui n'est pas immunisante... c'est même un défi idiot. Près de 30 milliards de dollars ont été dépensés pour celui contre le VIH, voyez le résultat! (..) Quand on ne sait pas gérer une maladie infectieuse, on nous sort le coup du vaccin! Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la griuppe, alors contre un nouveau virus... Honnêtement la chance qu'un vaccin pour une maladie émergente devienne un outil de santé publique est proche de zéro. On peut avoir des surprises mais je suis sceptique. » 

Sur l'immunité de groupe et le vaccin, cet article d'une virologue me semble intéressant: « Les tentatives pour mettre au point un vaccin contre le SARS de 2003 (dû à un proche parent de SARS-CoV-2) ont toutes échoué depuis, en particulier à cause de la survenue de graves phénomènes immuno-pathologiques (..). Pour cette raison, aucun vaccin ne devrait être commercialisé contre le Covid-19 sans que toutes les précautions aient été prises. » https://www.aimsib.org/2020/05/03/vaccin-anti-covid-19-et-immunite-de-groupe-cest-non-et-encore-non/

DRONES

La surveillance par drone pendant le confinement s'est largement répandue, et la publication de l'appel d'offres pour l'achat de 650 drones, même si elle n'était pas liée au Covid-19, n'est pas passée inaperçue. Il s'agit de 3 types de drones: nanodrones de moins de 50g, gros drones jusqu'à 8kg "destinés à la surveillance d'évènements ou d'installations statiques", et 565 "drones du quotidien" qui seront utilisés par la gendarmerie et la sécurité civile, "qui y ajoutent des capteurs thermiques et des caméras très sophistiquées." Pour ces derniers, selon le représentant d'un industriel français, « Tout a été ficelé pour que le chinois DJI rafle la mise, cela crève les yeux. » Problème: « DJI fait l’objet d’une défiance grandissante de la part des autorités fédérales américaines, qui ont commencé – sans toujours y parvenir – à bannir ses produits, soupçonnés de permettre au pouvoir politique chinois de détourner à son profit des informations stratégiques, ce que conteste la société.» https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/04/16/drones-une-ombre-chinoise-derriere-l-appel-d-offres-du-ministere-de-l-interieur_6036804_4408996.html

La Quadrature du Net et la Ligue des Droits de l’Homme ont déposé le 4 mai un recours en urgence contre le déploiement de drones par la préfecture de police de Paris, qui se fait sur le territoire en l’absence de tout cadre légal. (C'est écrit noir sur blanc dans le 2e rapport de suivi du Sénat sur la mise en oeuvre de l'état d'urgence sanitaire) https://www.laquadrature.net/2020/05/04/nous-attaquons-les-drones-de-la-police-parisienne/ Leur recours a été rejeté le 5 mai par le tribunal administratif de Paris. https://www.lefigaro.fr/surveillance-du-confinement-rejet-d-un-recours-contre-l-utilisation-de-drones-20200506

"TUTTI A CASA" (en pièce jointe) Enfin, dans un texte partagé le 4/5 (merci à Alain D.), le philosophe Jean-François Rey évoque les conséquences de la distanciation, du télétravail, de l'enseignement à distance:

« Ce que le téléenseignement vient heurter de plein fouet, c’est la notion de collectifOn sait depuis longtemps que les interactions dans les groupes de travail sont favorables aux élèves en difficultés et que, d’une manière générale, si on étudie seul, on apprend mieux en groupe. (..) la famille, si elle devait être appelée à l’avenir à abriter dans l’intimité, je ne dis pas l’éducation, mais l’instruction même des enfants, deviendrait ce qu’elle est déjà par endroits : une collection d’isolats sans relations. »

À suivre ...

Recherche documentaire/Texte: Christophe-Emmanuel Del Debbio

Le monde © DIDIER LAPEYRONNIE Le monde © DIDIER LAPEYRONNIE
Tutti a casa 1 © Jean-François Rey Tutti a casa 1 © Jean-François Rey
Tutt a casa 2 © Jean-François Rey Tutt a casa 2 © Jean-François Rey

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.