Souvenir d'un jour: 02 mai 2019, j"ai vu une merlette donner la becquée à son petit

Bonjour La France, Françaises, Français: Ce jour jeudi 02 mai 2019, j'ai aperçu, au travers de mes rideaux qui donnent sur ma terrasse couverte, une merlette qui "piochait" dans la gamelle de mon chien pour donner la becquée à "son petit". J'ai trouvé cela exceptionnel dans le monde pervers dirigé par des hommes/femmes politiques qui, à part leur Ego démesuré, ne pensent qu'au fric et au cul!

                         *Bonjour La France, Françaises, Français,

                                MISE A JOUR AU 12.06.2019.

Je suis contre les violences sociales: Un Président devrait tout faire pour les éviter et ne pas avoir à réprimer les justes revendications du Peuple de France qui ne demande qu'à vivre dignement de son travail sans attendre les subsides de l'Etat. Pour ce qui nous concerne, je parle de La France, pays des droits de l'homme matraqué, "lachrymogénisé" et "LBDtisé" sans beaucoup de discernement dans ses justes revendications élémentaires: "Le droit de vivre dignement sans subsides".

Le 02 mai 2019, j'ai eu une pensée, philosophique à la vue d'une merlette, sur ma terrasse abritée, piochant dans la gamelle de mon chien (qui est une chienne), pour "donner la becquée à son "petit". Cette scène, qui a duré une à deux minutes,  m'a rapproché intellectuellement des Hommes/Femmes de France qui se battent pour pouvoir donner à manger dignement à leurs enfants sans attendre l'aumône et les subsides du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, Président des "riches", menteur et tricheur l'on ne peut mieux ou plus sur les financements sociaux Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Dépendance, Allocations familiales et Revenu universel à venir, etc, etc...

Ses orientations de politique économiques en provenance des GOPE de Bruxelles sont INJUSTES et NUISIBLES pour La France et les Français.

Pour vous en convaincre sans être trop long sur cet article, saisissez mon nom: @AlainSaiche Twitter ou #LogicielEconomiqueBleuBlancRouge sur votre moteur de recherches pour découvrir les méandres des Arnaques sociales du pouvoir en place, celui de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République des pauvres qui crient "Misère" dans la rue.

Ce que j'écris a d'autant plus de valeur que le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron m' écrit, en résumé, les quelques extraits ci après:

Le 06 août 2018: "Bonjour Alain, comment ça va? S'il vous plait, soyez patient. Je dois encore relire votre article./.../

Le 21 août 2018: "Bonjour Alain, comment ça va? Je suis de retour à Paris et mes réformes reprendront demain. Je vais relire votre article, mais je vais vous demander quelque chose: Je veux que vous me vendiez votre idée".

 Le 30 décembre 2018: "J'ai pris en compte votre analyse".

Le 26 janvier 2019: "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? /.../ "Où dois je envoyer l'invitation"? Email, ou adresse, ou quelque chose?   Ma réponse a été:  ... "sous enveloppe à la Gendarmerie de St Vincent de Tyrosse"... 

 

C'est la raison pour laquelle je prends la liberté de lui écrire et réécrire:

"Bonjour Monsieur le Président Emmanuel Macron, Palais de l'Elysee, Paris:

*Il est grand temps de mettre en application la méthode de gestion par "Le révisionnisme économique" via le #LogicielEconomiqueBleuBlancRouge pour relancer l'économie et en même temps pérenniser et nationaliser officiellement, dans la plus grande transparence pour tous les recettes destinées au paiement des Retraites, de la Sécurité sociale, du chômage, de la Dépendance, etc, etc... 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

PS: Je suis un ancien Officier de carrière à la retraite issu de Troupes de Marine (TDM), subdivision d'Arme Parachutiste, et ancien Cadre supérieur dans les Transports en commun de voyageurs, à la retraite également.

Je suis Gaulliste, plus "encarté" pour garder mon indépendance d'esprit.

Alain Saiche, 2, Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse.  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.