Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1549 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 août 2022

²jdg²-Il n'y aura jamais de Grands débats Gérald Darmanin Emmanuel Macron!

La Méthode Grands débats consiste à: 1- Organiser de Grands débats médiatisés auxquels pourraient participer, par exemple: 1-1: Des représentants du Gouvernement, 1-2- Des représentants fiscaux de Bercy, 1-3- Les partenaires sociaux, salariés et entreprises,1-4- Des représentants des partis politiques,1..1-6- Des économistes, 1-7- Des chercheurs,.. etc

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

*PRÉSIDENTIELLE 2022-2027*

               LEGISLATIVES 2022.

J'ACCUSE Monsieur Emmanuel Macron DE SOUTENIR LA CORRUPTION EN SE TAISANT SANS LA COMBATTRE ELLE MÊME!

IL N'Y AURA JAMAIS DE GRANDS DEBATS DARMANIN!     

²mm²-Des Grands débats Alain Saiche, de 2012/2013, à Emmanuel Macron 2013/2022. ÉDITER

 JE SUIS L'INVENTEUR DES "GANDS DEBATS"! M Christian Eckert a éctit: Lors de la crise des gilets jaunes, il avait inventé « les grands débats ».

L’occasion pour lui de faire le show, en bras de chemise pendant des heures, au milieu d’un auditoire soigneusement trié, permettant aussi d’amorcer une réconciliation avec les élus locaux méprisés auparavant. EMMANUEL MACRON M'A PLAGIE.

Ce qu'il faut savoir, c'est que l'idée de Grands débats remonte très exactement aux années 2012-2013. 

Je les avais demandés à François Hollande, Président de la République, qui avait comme Secrétaire d'Etat à l'économie un nommé Emmanuel Macron, illusre inconnu de l'époque. 

Par la suite, Emmanuel Macron est devenu Présuident de la République et les a trasformés en Grands débats monocratiques, que j'ai repris à plusieurs reprises, mais sans succcès médiatique.

Vous voudrez bien noter que Emmanuel Macron a nommé "deux hommes de droite au Ministère de l'Economie et au Ministère de la Réforme: Bruno Le Maire et Gérald Darmanin.

-

VOICI CE QUE JE N'AI JAMIS CESSE D'ECRIRE:

CETTE METHODE consisterait d'abord à:

1- Organiser de Grands débats médiatisés auxquels pourraient participer, par exemple:

1-1: Des représentants du Gouvernement,

1-2- Des représentants fiscaux de Bercy,

1-3- Les partenaires sociaux, salariés et entreprises,

1-4- Des représentants des partis politiques,

1-5- Des rerésentants d'associations de consommateurs,

1-6- Des économistes,

1-7- Des chercheurs, sociologues, politologues,

1-8- Divers...

2- Après vérification des comptes sociaux ligne budgétaire par ligne budgétaire par les services de Bercy, tant en recettes qu'en dépenses, tolérance zéro défaut: Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., il s'agirait de DEFINIR LE "QUI PAYE QUOI, COMMENT ET COMBIEN.

-

Souvenez vous Monsieur le Président: Souvenez vous de que vous m'avez écrit lors de nos échanges épistolaires 2017/2018/2019:

Je commence:

Bonjour Monsieur le Président,

Vous m'avez écrit à plusieurs reprises, par messages Twitter, à partir de l'année 2017,  Monsieur le Président, puis,... par l'extrait suivant de nos échanges épistolaire 2017-2018-2019,...

Copie intégrale du message que //.../... Vous m'avez écrit, le 06 août 2017.../..

 Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet? La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré. Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol. Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec. Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parceque les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens? C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi. Tenez-les à leurs crimes.

                       ---   

Vous venez de lire la copie intégrale du message de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, qui fait partie de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

²éem-Voici ce que m'a écrit M @EmmanuelMacron, Président de la République française. ÉDITER

                                    -   

Lettre ouverte adressée à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, avec copie à la France et à toute la population en âge de compreendre les vicissitudes de la vie de tous les jours de leurs compatriotes.

Vous violez l'entendement et les règles élémentaires de la brobité, raison pour laquelle je demande expressément à la population de NE PAS VOTER POUR VOUS. 

PRÉPARATION INTELLECTUELLE À L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2022-2027

pour tenir compte de la Vérité.

                             ----------

1- Chaque candidat devra montrer sa parfaite intégrité morale, intellectuelle et financière.  Cliquez sur le lien  N°1 suivant: 

Car la Vérité, armée de son martinet, sortira du puits pour châtier l’humanité. Tous les hommes et toutes les femmes politiques ont une sainte trouille de cette Vérité! 

                                                   ----------

LETTRE OUVERTE À TOUS LES FRANÇAIS, AUX 67 MILLIONS DE CONSOMMATEURS DE FRANCE, ET AUX 47 MILLIONS D'ÉLECTEURS.

Bonjour La France, Françaises, Français,

dont Monsieur Emmanuel Macron , Président de la République.         

Mise à jour au 28.03.2022

                      *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

La France va mal. Le désastre économique et la récession se trouvent sur le chemin choisi par le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron.

Pourtant, celui ci se trouvait sur le bon chemin qui le menait à la gloire, celui du "devenir le plus Grand des Hommes d'État de France du XXIè siècle, est devenu le Président de la République le plus haï de la République française après Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Constatez le vous même, de par ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

Les voici, avec quelques extraits sur l'économie entre lui et et moi, avec ma lettre ouverte qui lui a été adressée le 24 /04/2021.

                                                 ------------------

Bonjour Monsieur le Président,

Vous m'avez écrit à plusieurs reprises, par messages Twitter, à partir de l'année 2017,  Monsieur le Président, puis,... par l'extrait suivant de nos échanges épistolaire 2017-2018-2019,...

Copie intégrale du message que //.../... Vous m'avez écrit, le 06 août 2017.../..

 Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet?

La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré. Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol. Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec.

Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parceque les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens? C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi.

Tenez-les à leurs crimes.

                         -----  

Vous venez de lire la copie intégrale du message de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, qui fait partie de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

Vous pouvez remarquer, électrices et électeurs, que Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, reconnait de manière l'on ne peut plus explicite, que les entreprises ne payent aucune cotisation sociale pour financer financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...

Bien enrtendu, sa reconnaissance explicite ne s'est pas passée du jour au lendemain, car nos échanges épistolaires ont été longs. Le Président avait bien insisté sur le fait que"je devais le convaincre". 

Au travers de cet article, à destination du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, c'est également et surtout pour vous que j'écris; pour vos enfants et tous les enfants de France nés et à naître.

Vous trouverez, ci après, quelques uns de mes articles sur les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises. Elles ont été reconnues par le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, en personne, lors d'échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi. Vous en trouverez l'essentiel en cours de lecture. Il lui reste à présent à se remettre sur le bon chemin.

*Le 21 Août 2018, vous m'avez recontacté: "Bonjour Alain, comment ça va? ... "Je suis de retour à Paris et mes réformes reprendront demain. Je voudrais vous demander quelque chose. Je vais relire votre article aujourd'hui mais je veux que vous me vendiez votre idée.

Puis, le 20 octobre 2018: "Bonjour Alain, comment vas tu? Votre demande est raisonnable et je vais le faire. Je vais m'asseoir et lire votre article et donner une copie à mes experts pour le lire aussi. Si cela ne vous dérange pas bien sûr. Je suis un homme raisonnable et il semble que les entreprises ne payent pas de charges sociales. Je résoudrai le problème en utilisant vos méthodes. Comment ça sonne?

Le 28 novembre 2018: "Je pense que nous pourrions faire une bonne équipe. Nous avons un intérêt commun à améliorer la France.

Le 9 décembre 2018: "Je vous ai dit que je le ferais. Ne t'inqiète pas.

Le 30 décembre 2018:..."J'ai pris en compte votre analyse. J'ai mis en oeuvre une mesure positive pour 2019 et continuerai de le faire. (NB: Cette mesure positive est celle d'organiser de grands débats que je réclamais à François Hollande et à tous les partis politiques depuis 2013, ainsi qu'à lui même depuis 2017). L'idée du Grand Débat est de "mon invention", pas de la sienne, contrairement à ce qui se dit.  

 Puis: "Je vais discuter plus en détail de vos idées avec mon équipe au début de la nouvelle année... Pardon, je vais répondre bientôt. ok?

Suivent d'autres échanges, puis, 

Le 26 janvier 2019:.. "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier Ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? Je demanderai qu'une invitation vienne à vous pour discuter de vos projets. Puis je demander où envoyer l'invitation? E mail ou adresse ou quelque chose? 

-Pressentant  que le Président voulait "m'acheter", prendre la main pour me "bloquer" par la suite et le lui faire comprendre, je lui ai répondu:  "-A la Gendarmerie de St Vincent de Tyrosse, les Landes 40.

"Et ils sauront que c'est vous?

-Ils savent où j'habite, me téléphoneront pour me demander de passer la prendre où me l'apporteront s'ils ont du carburant...

"D'accord, merci. Je discuterai avec le Premier Ministre Philippe et je vous inviterai à discuter de votre stratégie et à voir ce qui peut être fait...///... J'ai reçu copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République.

Le 23 février 2019, après avoir reçu officiellement ma "Fiche à l'attention du Président de la République qui vous a été transmise par l'intermédiaire du Maire de St Vincent de Tyrosse et le Préfet des Landes, vous m'avez écrit:

"Je vous remercie. Cela facilitera beaucoup les choses. Merci d'avoir  fait ça... ///... puis, à nouveau: "Merci pour votre soutien et votre confiance en moi. Cela fait beaucoup. Il sera plus facile et mieux de pouvoir faire quelque chose avec votre proposition maintenant qu'elle est soumise. Merci beaucoup Alain.

Le 27 février 2019: ...///... "J'ai reçu une copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République...

Le 7 mars 2019: "Je répondrai dès que possible.

Le 8 mars 2019: "Nous discutons de votre proposition. Merci pour votre patience. 

Le 27 mars 2019: "Je vais répondre bientôt. Désolé...

*A ce jour, j'attends encore la suite que vous voudrez bien donner à vos écrits.

Actuellement, je constate tout simplement, Monsieur le Président, que vous ne prenez absolument pas le bon chemin pour relancer l'économie et apaiser les esprits.

Il appartient donc à chacun de vos compatriotes de se faire eux même une opinion, en fonction de la situation telle qu'ils la ressentent.

Honni soit qui mal y pense.

ANNEXES

*Annexe 1: Qu'est ce qu'un conflit d'intérêts? Une Prise illégale d'intérêts?

Pris en sa définition, LE CONLIT D'INTERÊTS est défini communément comme étant le conflit entre la mission d'un agent public et ses intérêts privés, conflit susceptible d'influencer la manière dont il exerce ses fonctions. En d'autres termes, le conflit d'intérêts peut potentiellement remettre en cause l'impartialité et la neutralité avec lesquelles la personne doit accomplir sa mission du fait de ses intérêts personnels.

Cependant, le conflit d'intérêts n'est pas un délit. C'est LA PRISE ILLEGALE D'INTERÊTS, qui bien souvent en découle, qui est sanctionnée pénalement.

L'Article 432 du Code pénal le définit par le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique, ou chargée d'une mission de service publique, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement.

SANCTION: La prise illégale d'intérêts est sanctionnée par 5 ans de prison et de 500 000 € d'amende.

Annexe 2:

Qu'est ce qu'un crime économique?

La Cour de cassation, en France, définit LE CRIME ECONOMQUE comme suit: "Tout ce qui se rapporte à la production, à la réparation, à la circulation et à la consommation de marchandises, ainsi qu'aux moyens d'échanges consistant particulièrement dans la monnaie sous ses diverses formes... et ce qui porte atteinte directe à l'économie du pays dont l'Etat, en raison des circonstances, assure la direction et le contôle.

27-La #BCE @ecb de @LUnionEuropenne est un "Bien public", n'en déplaise! ÉDITER

----------

LE SEUIL DE REVENTE À PERTE : QU'EST-CE QUE C'EST?

Copie de la Fiche économique N° E O5.

Fiche économique E 05

Date de publication : 07/01/2019 - Commerce/services

La loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, dite "loi alimentation" prévoit un relèvement de 10 % du seuil de revente à perte au plus tard le 1er juin 2019 et renvoit à l’ordonnance du 12 décembre 2018 pour la mise en oeuvre.

"Le relèvement du SRP – seuil de revente à perte – va mécaniquement remonter de 10 % le prix de centaines de produits du quotidien" selon Les Echos du lundi 3 décembre 2018.

Est-ce que cela est bien vrai ?

Pour répondre à cette question, notre économiste vous présente une définition du seuil de revente à perte, et son mode de calcul.

1 - Définition et mode de calcul

2 - Quel est l’impact d’une hausse du SRP sur les prix ?

1 - Définition et mode de calcul

Le seuil de revente à perte – ou prix d’achat effectif – représente la limite de prix en dessous de laquelle un distributeur ne peut revendre un produit sous peine d’être sanctionné. Il est défini par l’article L. 442-3 du code de commerce comme suit : "Le prix d’achat effectif est le prix unitaire net figurant sur la facture d’achat, minoré du montant de l’ensemble des autres avantages financiers consentis par le vendeur exprimé en pourcentage du prix unitaire net du produit et majoré des taxes sur le chiffre d’affaires, des taxes spécifiques afférentes à cette revente et du prix du transport".

Il y a une différence entre la revente à perte et la vente à perte. Le SRP concerne l’activité de revente, et non la vente directe par un fabricant.

Il existe des exceptions où le distributeur peut revendre en dessous du prix d’achat effectif :

  • quand la date de péremption d’un produit expire sous peu,
  • lorsqu’un produit technique est obsolète ou démodé,
  • pendant les soldes (elles sont définies par l’article L. 310-3 du code de commerce, pour en savoir plus voir notre fiche sur les promotions et les soldes),
  • si, dans une même zone d’activité, un prix plus bas est légalement pratiqué pour le même produit,
  • dans le cadre d’une cessation ou d’un changement d’activité,
  • lorsqu’on achète un produit à un certain prix, puis qu’on achète le même produit moins cher, on peut alors revendre les produits anciennement stockés en se basant sur le prix d’achat des produits moins chers nouvellement stockés.

Comment le seuil de revente à perte est-il calculé ?

Le prix d’achat effectif est calculé de la façon suivante :

2 - Quel est l’impact d’une hausse du SRP sur les prix ?

Pour réaliser des profits, les distributeurs appliquent différentes marges sur le prix des produits vendus. Ces marges représentent la rémunération du distributeur, sans quoi celui-ci perdrait de l’argent. Or, le SRP ne prend pas en compte la totalité des revenus des distributeurs liés à la vente d’un produit. Autrement dit, le seuil de revente à perte ne correspond pas au prix de vente du produit au consommateur.

Pour mieux comprendre, voici un détail des différents revenus que perçoivent les distributeurs.

Les revenus des distributeurs

Les revenus des distributeurs sont réalisés grâce aux marges. Il en existe deux types : les marges "avant" et les marges "arrière".

La marge avant, la plus connue, représente la différence entre le prix net sur la facture et le prix de vente au consommateur.

On distingue deux types de marges arrière :

  • Les ristournes, remises, rabais… accordées par le fournisseur,
  • Les services de coopération commerciale liés à la vente des produits (référencement d’un produit dans le catalogue du distributeur, emplacement des produits dans un linéaire …).

Le SRP prend donc en compte seulement une partie des marges des distributeurs. La marge avant n’est pas prise en compte dans son calcul.

Ainsi, un relèvement du SRP peut se traduire soit par une augmentation directe des prix, soit par une baisse des marges des distributeurs. L’augmentation des prix n’est donc pas "mécanique". De plus, si effectivement la hausse du SRP est reporté directement sur le prix du produit vendu, cela se fera dans des proportions moindres.

Voici un exemple pour illustrer ces propos.

Imaginons qu’un fabricant vende un produit à un distributeur, dont le prix unitaire net est de 100 €. On suppose que les avantages financiers représentent 30 % du prix de ce produit, soit 30 €. Le montant total des différentes taxes est de 5 €, et le prix du transport est de 5 €.

Le seuil de revente à perte est alors de :

SRP = 100 – 30 + 5 + 5 = 80 €

Si le SRP est relevé de 10 %, alors celui-ci passera à 88 € (soit une augmentation de 8 €).

Imaginons ensuite que la marge "avant" du distributeur soit de 20 %, le produit est alors vendu à 120 € au consommateur.

Si la hausse du SRP se traduit directement par une hausse des prix, alors le prix du produit augmentera dans ce cas ci de 8 €. Ainsi, au lieu de vendre le produit au consommateur 120 €, il sera vendu 128 €, soit une augmentation de 6,7 %. Et non pas 10 %.

Il faut donc bien faire attention à trois points :

  • le prix de vente au consommateur ne correspond pas au seuil de revente à perte,
  • une hausse du SRP ne se traduit pas mécaniquement par une hausse du prix du produit,
  • si la hausse du SRP est directement reportée sur le prix du produit, la hausse n’est pas aussi importante sur le prix d’achat.

-

²c-Vous n'avez qu'un seul choix, LE MAUVAIS, M @EMacron2: @LUnionEuropenne. ÉDITER

                                                  - 

François Hommeril @fhommeril

J’ai mieux ! 1/ supprimer les ARS 2/ Donner les moyens aux hôpitaux pour fonctionner. 3/ laisser les gens travailler sans leur imposer des process de contrôle kafkaïens.@CFECGC

Citer le Tweet

BFMTV @BFMTV · 15h

"Nous allons regarder hôpital par hôpital, quelles sont les difficultés constatées" annonce Emmanuel Macron

94,2 k vues 1:15 / 1:20 Copier l'adresse de la vidéo 11:20 PM · 31 mai 2022·Twitter for iPhone 27

-

Cela me donne l'impression que la moitié des hommes et des femmes politiques sont malhonnêtes.

L'Etat fait des bénéfices sur tout ce qu'on achète ET ACCORDE, DE PLUS, DES SUBVENTIONS AUX ENTREPRISES.

LES SUBVENTIONS N'ONT PAS LIEU DÊTRE!

C'est une espèce de VOL LEGAL ORGANISE!

 Qu'en pensez vous, Monsieur Emmanuel Macron?

                                         -

*AUJOURD'HUI: 03.05.2015.

*Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

*En décidant de faire fonctionner la planche à billets pour créer une manne financière pour les banques lobbies "de Bruxelles" en leur rachetant pour 1 000 milliards de dettes d'Etats, Mario Draghi, le Président de la BCE, s'est mis Hors La Loi en enfreignant, EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE, l'article 123 de la FUE qui interdit formellement cette manipulation financière qui permet de faire de la cavalerie bancaire.

Les Etats, ne pouvant rembourser leurs dettes en totalité ou en partie dans les délais, privent les banques de liquidités. Elles ne peuvent donc plus prêter ni payer leurs dettes et elles ne peuvent plus fonctionner normalement! C'est ce qui s'est passé en d'autres temps aux USA.

J'ai, dès le début de l'opération, le 13 mars 2015, déposé plainte auprès du Médiateur de l'U€ contre Mario Draghi et demandé qu'il soit puni à la hauteur de son forfait.

Précédemment, en 2012, j'avais déposé une pétition à la Commission €uropéenne pour justement le lui interdire, pétition qui a été jugée recevable. Vous en trouverez copie en fichiers joints. Cette affaire est actuellement à l'examen à la Commission des pétition à Bruxelles.

*Certes nous sommes en 2015, mais tous les discours politiques sur l'U€ ne font pas avancer les choses et pour l'instant la situation économique est toujours aussi mauvaise, d'autant que Notre Pays, La France, perd 6,5 millions d'€uros par milliards d'€uros empruntés aux banques lobbies de Bruxelles au taux de 0,7 % au lieu de pouvoir les emprunter directement à la BC€ au taux extrêmement bas de 0,05 % comme le font les banques lobbies.

Retour en arrière et un peu d'histoire:

Peu de bruit sur ce 20 décembre 2014 passé et sur les résultats tangibles de la réunion du Conseil €uropéen, hors des souhaits d'investissements de 315 milliards à abonder par les Etats et le retour en France de François Hollande plus tôt que prévu. Sans commentaire. Tout va bien.

*Aussi, pourquoi Manuel Valls, PM, est il allé à l'échec programmé à Berlin le lundi 22 .09. 2014? Tout simplement parce que Angela Merkel, la Chancelière allemande a fait, à sa manière, la même analyse que moi.

Et que, si "croissance" il y aura... Ce sera au bénéfice de L'Allemagne... Lisez moi donc jusqu'à la fin de mes explications.

Emmanuel Macron était alors Ministre des finances à l'Elysée, sous la présidence de François Hollande.

-

*Reprenons donc, même si c'est un peu longuet:

Le 18.09.2014, la BC€ met la somme de 82,6 milliards d'€uros aux bénéfices des banques lobbies "de Bruxelles" à un taux préférentiel de 0,05% pour les réinvestisements à longs termes "grands travaux", limités à 0,50% du PIB pour les Etats.

Le pacte €uropéen de stabilité budgétaire signé par Nicolas Sarkozy, c'est ça! Merci Sarkozy! Autrement dit, les Etats emprunteront cet argent aux banques et les investissements se feront en "Partenariat-Public-Privé" (3P) qui se termineront en privatisations par la suite! Comme pour les autoroutes! La ruine, quoi! AVEC L'ARGENT DES CONTRIBUABLES! Merci Sarkozy et Bravo Hollande!

Lisez moi jusqu'au bout pour bien comprendre cette nouvelle "arnaque", le jour même de l'annonce de la conférence de presse du Président François Hollande! Et ce n'est CERTAINEMENT PAS UN HASARD, puisque je l'avais prédit!...

*La baisse de la valeur de l'€uro par rapport au dollar, en outre, créera une situation où, à moyen terme, le prix du pétrole, fixé en dollars, fera augmenter le prix des carburants avec toutes les conséquences prévisibles à venir. La relance de l'économie par ce biais ne sera donc pas durable, si tant est que l'on puisse dire qu'elle "est en cours" ou se fera!

Ceci étant, l'annonce faite par Mario Draghi, connue le 4 septembre 2014, sur le taux directeut de la BC€ qui était abaissé à 0, 05% n'est qu'un effet d'annonce destiné à préparer le discours de François Hollande du 18 septembre 2014, sur "la relance du futur" 2017 .

Cela ne fait QUE ressortir la haute valeur de mes démonstrations, lesquelles seraient encore plus renforcées si le taux directeur était amené à 0%. J'y reviendrai le moment venu, car cela était envisagé. Cette opération médiatique n'est qu'un leurre de plus pour les ignorants du système que je décris. Aussi lisez moi jusqu'à la fin pour bien comprendre.

Commençons par un APPEL A LA REVOLUTION CULTURELLE DES ESPRITS ET DE LA CONSCIENCE DE TOUTES LES CLASSES POLITIQUES et lisons:

*PREAMBULE: François Hollande, Président de La République, ne réussira son combat contre le monde de la finance (la mauvaise) QUE s'il tient compte de mes écrits: C'est sur résultats qu'ii sera jugé en 2017 et même avant. Il n'y a pas d'autre alternative.

L'Avenir le jugera.

Armand de Franceville, Nom de Plume.

-

"LA FRANCE EST DANS UN SITUATION CATASTROPHIQUE", a déclaré Pierre Gattaz, patron du MEDEF, aux médias, le 21 juillet 2014. Croyons qu'en la matière il sait de quoi il parle, en particulier après avoir lu mes articles au sujet de la situation financière par ailleurs. Ceci étant...

*Ce qui ne vous a pas été dit par François Hollande, Président de La République Française, au cours de son interwiew télévisé du 14 juillet 2014, c'est que le pacte de "responsabilité", voué à l'échec économique de par son contenu auquel il ne changera RIEN, lui permettra dans peu de temps de dire que le chômage a baissé, sans préciser que ce sera grâce aux investissements de l'U€ sur les grands travaux et la construction, lesquels seront financés par les banques qui EMPRUNTENT à 0,05 % à la BC€ et REPRÊTENT aux Etats A UN TAUX BIEN SUPERIEUR! Nous allons continuer encore de FINANCER LES BANQUES! Comme si les Etats ne pouvaient pas EMPRUNTER DIRECTEMENT A LA BC€! Méditons sur le sujet...

*Le 04 juillet 2014, Martin Schultz, Président de la commission €uropéenn, tout frais élu à ce poste, a déclaré aux médias que TOUT allait bien, les banques empruntent beaucoup à la BC€ au taux de 0,15% . Tout cela est fort bien, mais TOUT irait mieux si c'étaient les Etats qui pouvaient emprunter directement à la BC€ sans passer obligatoirement par les banques pour leur payer des royalties avec l'argent de Nos impôts qui augmentent et augmenteront toujours pour ce faire! C'est LA LE CERCLE VICIEUX dans lequel nos dirigeants se sont mis et restent, embourbés dans leurs mensonges permanents à ce sujet, pris dans la spirale de l'euphorie du pouvoir et de tous leurs avantages laissés à l'appréciation de chacun.

*Voilà démontré une fois de plus le système bancaire €uropéen qui pousse les Etats à la récession par l'emprunt, les peuples à l'appauvrissement et le monde de la mauvaise finance à l'enrichissement avec l'argent des contribuables! Ceci étant, reprenons les débats qui sont LE BUT DE MON COMBAT:

*Qu'attendre des réunions des chefs d'Etats dans un avenir proche, sans changement notable de la politique menée par la BC€?

*La réponse est claire: RIEN!

CAMPAGNE POUR UN PACTE D'HONNEUR PATRIOTIQUE.

*AVERTISSEMENT: Toute politique €uropéenne qui ne tiendrait pas compte de cet écrit sera vouée à l'échec programmé et à la ruine des Etats.

*Ceci étant dit et bien dit, le problème politique n'est pas la victoire du Front National à l'élection €uropéenne du 25 mai 2014, mais bel et bien l'autisme, l'aveuglement et le bal des égo politiques.

*En clair, cela signifie que seule une union patriotique faisant fi des égo, derrière un seul homme, le chef de l'Etat, François Hollande, qui avait déclaré au cours de la campagne électorale en 2012 que son adversaire était le monde de la finance, sera le gage de la réussite du changement de politique €uropéenne qui permettra à la BC€ de prêter directement aux Etats sans passer par les banques lobbies de Bruxelles.

Armand de Franceville, Nom de Plume.

-

*Pour un Pacte d'Honneur Patriotique National et €uropéen: Combattons le système des banques lobbies de Bruxelles qui endettent les Etats et appauvrissent les Peuples de L'Union €uropéenne.

*Campagne d'information et de formation de Tous les élus de Notre Patrie, de Notre Pays, La France, sur le système économique réel mis en place au sein de l'Union €uropéenne qui mène irrémédiablement à la ruine des Etats et à la misère des Peuples.

*Ne nous y trompons pas. Surtout pas d'euphorie: L'accord sur l'union bancaire qui a été signé le 22 décembre 2013 n'est qu'une petite avancée vers la reconnaissance du fait que l'Union €uropéenne était mal gérée financièrement au détriment des Etats et des peuples de l'Union €uropéenne, mais CE N'EST PAS UN BON ACCORD. En effet, nul ne peut l'ignorer à présent, ce n'est que lorsque la BC€ cessera d'alimenter les Banques-Lobbies "de Bruxelles" et que Mario Draghi, son Président, cessera d'enfreindre la loi et de racheter les dettes d'Etats avec l'argent en provenance de l'impôt des contribuables que les Etats en difficulté financière se remonteront correctement.

*De plus, aucun article de Notre Constitution ne prévoit que les contribuables, via l'impôt, servent de caution aux Banques-Lobbies "mal gérées", rachètent leurs dettes et leur servent de matelas financier inépuisable via l'impôt et les taxes.

*Entre temps, il y aura encore beaucoup de larmes à verser et beaucoup de plumes à y laisser si les peuples de l'Union revotent une nouvelle fois en 2017 pour des candidats qui n'y connaissent rien en gestion financière et sont disposés à laisser poursuivre le mécanisme avec une certaine complicité tacite des hommes et femmes politiques qui viennent d'être élus.

*Les électeurs ont changé la donne en votant, en mai 2014, pour des représentants courageux qui n'hésiteront pas à "se battre" pour faire déclarer Inconstitutionnelle la loi lobbies qui interdit à la BCE de prêter aux Etats les fonds en provenance de Nos impôts.

Cela étant, l'adoption à l'arraché du budget €uropéen pour la période 2014-2020 par le parlement européen ne fait que renforcer ce qui était écrit auparavant. Lisons et relisons donc pour bien s'imprégner des enjeux financiers qui échappent à tout entendement:

*COMMENT LUTTER LEGALEMENT CONTRE "LA FINANCE" OU *COMMENT LES BANQUES DEVIENNENT DE PLUS RICHES ET LES ETATS DE PLUS EN PLUS PAUVRES!

La véritable situation dont il faudrait que les partis politiques prennent conscience concerne bien entendu la situation relative aux emprunts des Etats et du déficit budgétaire de 0,5% du PIB à observer faute à être sanctionné par la commission.

Ceci étant, les réunions qui se succèdent à Bruxelles font avancer les choses mais ne les résolvent pas. Tout continue donc à chaque fois comme avant en attendant les changements.

NOTE LIMINAIRE.

1)- Les remboursements annoncés de 137 Milliards d'€uros faits par les banques à la B.C.€. le 28 janvier 2013 met en valeur la démonstration faite dans la lettre adressée à Mario Draghi le 6 septembre 2 012 sous le titre: "Le plus grand tour de passe-passe de tous les temps".

Si les banques ont pu rembourser, La Pallice aurait dit que c'est parcequ'elles avaient de l'argent. Avec l'argent remboursé, la B.C.€. possède des liquidités pour les reprêter aux *Banques-Lobbies* qui se feront alors un malin plaisir de reprêter aux Etats qui le voudraient pour investir, sans dépasser les 0,5% du PIB en matière de déficit budgétaire. La "boucle lobbienne" serait alors bouclée.

La question qui se pose alors est de se demander la provenance de ces liquidités soudaines. Le rachat des dettes des Etats qui avait été annoncé en toute précipitation à Paris devrait y être pour quelque chose, surtout que ce rachat de dettes par la B.C.€. est interdit de par la loi.

2)- En outre, l'annonce de Jacqes Delors faite à la télévision il y a peu de temps (décembre 2012) précisant qu'il jugeait nécessaire un changement de traité européen ne fait que renforcer la teneur de cette lettre ouverte écrite bien auparavant. Relisons la donc avec la plus grande attention:

AVANT PROPOS.

L'échec de la réunion des Chefs d'Etats et des Chefs de Gouvernements de l'Union €uropénne qui s'est tenue à Bruxelles les 22 et 23 novembre ainsi que le 13 décembre passés met d'autant plus en valeur cette lettre qu'elle a été écrite bien avant et que la compétitivité en matière de résultats à obtenir est encore à revoir.

De la même manière, le refus du Parlement européen de valider le budget de l'Union européenne pour la période 2014-2020 et les décisions à l'emporte pièces prises par la Commission au sujet de Chypre laissent songeurs quant à ce qui peut nous attendre si nous n'y prenons garde.

Et si le budget a tout de même été voté le 23 novembre 2013 après maintes et maintes tractations à la veille du sommet €uropéen qui devait se tenir deux jours après, il a été amputé de 6%, ce qui a entrainé la hire des €uroparlementaires en général.

Partant, relisons ou lisons:

-------------------

Monsieur le Président de la Banque Centale Européenne (B.C.E.),

Cest avec stupéfaction que je vous ai entendu déclarer que vous alliez racheter les dettes de certains pays de L'Union européenne.

En effet, et si j'ai bien compris votre "manoeuvre", vous allez, de ce fait, réinjecter l'argent de la B.C.E. (Argent des contribuables de L'Union européenne) à nouveau dans les banques, lesquelles disposeront de très substancielles * liquidités*.

Tout d'abord, Monsieur Draghi, cela est interdit de par les textes en vigueur, et nos Amis Allemands le savent bien. Informés de cette manipulation INTERDITE, ils ne devraient pas l'accepter, sauf à subir eux mêmes la pression des Lobbies de Bruxelles...

Entre nous, je vois mal Madame la chancelière, Angela Merkel, ainsi que le Bundestag se faire prendre au piège grossier que vous leur tendez. Les Allemands ne sont pas des idiots, fort heureusement. Qu'en serait il de L'Union européenne, si cela était!

Allons plus loin dans les explications si vous le voulez bien: L'argent en question (Celui du"rachat"), redistribué aux banques sera, une fois de plus disponible pour être revendu aux Etats, lesquels, à nouveau, pourront dépenser cet argent en payant de nouveaux intérêts d'emprunts.

Ainsi, le tonneau des danaïdes de la dette, qui sera vide provisoirement, sera à disposition des *Lobbies*, lesquels, en se frottant les mains, -seul effort qu'ils auront à faire- pourront le faire remplir de nouveau par les Etats (avec l'argent des contribuables, *pas celui des Lobbies*), et le tour est joué!

Je ne vous dis pas Bravo, Monsieur le Président de la B.C.E., mais je vous mets un "Blâme" personnel pour "jet de poudre aux yeux" à tous les citoyens de L'Union européenne.

Ceci étant, compte tenu que votre proposition est contraire aux textes, je considère que vous devenez un handicap pour *la sortie de crise* de tous les Etats de L'Union européenne et qu'il ne vous reste plus qu'à en tirer les conclusions qui s'imposent.

Partant de votre propositon, inacceptable en l'état, il en ressort donc bien que la seule solution réalisable pour sortir de ce que les *Lobbies* tentent de nous faire appeler "crise" est celle qui consiste à abroger la *Loi-Lobbies*.

Monsieur José Manuel Barroso, qui me lira en copie, ne serait ce que par obligation, ne saurait manquer de faire appliquer les textes en vigueur et de faire la proposition qui consistera à supprimer cette "Loi-Lobbies" au cours de la prochaine réunion des Chefs d'Etats.

Les Etats pourront alors emprunter à moindres frais l'argent des contribuables à la B.C.E. et faire sortir leur Pays respectif de la "misère" dans laquelle ils se trouvent, "misère" dont sont responsables ceux qui n'ont aucune notion de gestion et prétendent savoir tout faire.

Enfin, pour ceux qui voudront bien comprendre, le *tour de magie* consiste uniquement à faire payer aux contribuables, et non aux *Lobbies*, d'autres intérêts qui augmenteront à nouveau "LA DETTE", laquelle sera appelée à nouveau: *Crise de la dette*.

Souhaitant que le bon sens l'emporte sur le jet de poudre aux yeux que vous venez de faire,

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la B.C.E., l'expression de ma considération distinguée.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

NB: Depuis que cette lettre a été écrite (il y a un an passé à présent), j'ai déposé une pétition personnelle sur le sujet présenté, à Bruxelles, laquelle pétition est à présent à l'examen à la Commission des pétitions à Bruxelles, et je vous laisse le soin d'en découvrir la teneur en "Fichiers attachés".

P.S. Pour comprendre la motivation de mon intervention, le mieux, je pense, est de vous reporter à mes lettres ouvertes qui se trouvent sur mon Blog en vous connectant par intternet.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

                            -------------------

Les Retraités en fin de vie, Grabataires, Déficients mentaux, Malades Alzheimer et ALS, etc, etc... prient le Président Emmanuel Macron d'avoir une pensée pour eux. L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête. (Pascal-Pensées). La relance de l'économie passe par l'application de "La Méthode de Gestion par le "Révisionnisme économique".

 ²rvp²-Retour vers le passé. ÉDITER  

* *PRESIDENTIELLE 2022-2027**   

               MISE DANS L'AMBIANCE

Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

RETOUR VERS LE PASSE TOUT EN PARLANT DE L'AVENIR.   

                                 -

                      REPRODUCTION

St Vincent de Tyrosse, le 22.11.1988. Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse,

à Monsieur Jean-Claude Boustingery, Adjoint finances, mairie de Bayonne, 64100, Bayonne.

Objet: Européennes 1999, à SMTC Bayonne.

Réf: Mes précédents courriers.

Ma carte RPR n° 83 825 124 4002 013 à jour pour 1998.

C'est après avoir lu la Lettre de la Nation n° 421 du 21 novembre 1998, reçue ce jour, que j'ai décidé de vous écrire cette lettre.

Pourquoi? Pour le "coup de projecteur suivant

Coup de projecteur

  La commission des sages pour des élus "irréprochables"

Le Président du RPR Philippe Séguin a installé le 16 novembre la nouvelle "Commission des sages" du Mouvement dont la tâche, selon les statuts du RPR, est de connaitre tout manquement à la déontologie et aux obligations contenues dans la Charte de l'élu signée par tous les élus du Rassemblement.

Cette charte, par laquelle "les élus du  Rassemblement s'engagent à exercer leur mandat dans des conditions de fidélité, de moralité et de transparence irréprochables", "n'a pas été adoptée pour amuser la galerie, a affirmé Philippe Séguin à cette occasion.

Il a constaté "l'exigence parfaitement légitime des Français qui "veulent voir accéder aux responsabilités des gens nouveaux, qui soient tout entiers dévoués au bien public, qui fassent du désintéressement personnel une vertu cardinale".

"Le code de déontologie est la réponse néccessaire au refus légitime par l'opinion publique d'une dérive caractérisée par un affaiblissement de la morale et le développement de comportement dont l'esprit militant et le désintéressement sont de plus en plus fréquemment exclus", a-t-il ajouté.

La Commission des Sages devra éviter à la fois "la complaisance, l'indulgence à l'égard des comportements délictueux avérés" ou l'injustice", a-t-il dit, en soulignant l'importance de la présomption d'innocence. 

Il a ajouté que la Charte avait été  "rigoureusement appliquée" à l'occasion des élections régionales de mars. "Elle est un acte fondateur d'une volonté de faire ce que l'on dit, de se conformer aux engagements que l'on prend, de considérer la politique comme un service de conviction et non comme la seule recherche des satisfactions légitimes on non liées à l'exercice d'un pouvoir".

Cette commission est composée de Philippe Séguin, en sa qualité de président du Mouvement, du secrétaire général Nicolas Sarkozy et de cinq meembres élus par le Comité politique: Jacques Baumel, Yvon Bourges, Joseph Comiti, Hélène Missoffe, et Jean-Bernard Raimond.

C'est la réponse officielle que j'atendais, courrier que je lui avais transmis, le 11  novembre 1988. 

Mon objectif  était de recréer la confiance des hommes de droite vis à vis des dirigeants.  

Pour ce faire: Retirer tout mandat à tout homme politique malhonnête dans quelqu'affaire que ce soit ou quel que soit le niveau d'inculpation. 

Alain Saiche.

-

                 MISE DANS L'AMBIANCE

JE RETIENS DONC L'interdiction du financement monétaire a été instaurée par l'article 123 du traité de l'UE pour réduire l'aléa moral en garantissant que les gouvernements ne puissent pas s'en remettre aux banques centrales pour se financer. CQFD.

Les traficoteurs ne seraient ils, par exemple, que de simples voleurs financiers?

.

Bonjour Laurent Berger (CFDT), Cyril Chabanier (CFTC), François Hommeril (CFE/CGC), Philippe Martinez (CGT), Yves Veyrier (Force Ouvière), Laurent Escure (UNSA).

Vous aurez, en réponse, toutes les armes qui seront utilisées contre vous par les soliloques mensongers sur la réforme du financement des Retraites, mais pas seulement: le financement des Retraites complémentaires, celui de la Sécurité sociale et des Complémentaires santé, du financement du chômage, à revoir, de la Vieillesse et de la Dépendance: "le détournement orchestré des financements sociaux"!

Le soliloque élyséen battra le plein par ses menticides réitérés, et je tiens à vous le rappeler très vivement.

Géoffroy Roux de Bézieux vous mentira et trahira la vérité et vous dira: Ce n'est pas possible de faire ceci et cela, mais vous pouvez faire autre chose "pour continuer de vuos faire baiser...

-

VOICI, PRESENTE A VOUS, L'ACTE DE NAISSANCE DE LA NOUVELLE REPUBLIQUE DE LA GUERRE DU COMBAT CONTRE LE MENTICIDE COLLECTIF.

Avec Emmanuel Macron, ce sont les Viols et les Vols légaux économiques assurés.

     * *PRESIDENTIELLE 2022-2027* *   

               MISE DANS L'AMBIANCE

Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

Bonjour Madame Christine Colonna, Ministre de l'Europe et des affaires étrangères.

Cette lettre à pour seul but de vous informer sur la situationn économique catastrophique dans laquelle se trouve notre pays.

Je ne doute pas de vos capacités à y remèdier, car la situation est simple: Il suffit de dire "Halte au menticide collectif nuisible à notre économie".

Souhaitant avoir retenu toute votre attention,

Je vous prie d'agéer, Madame la Ministre, l'expression de ma considération distinguée. 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse.

-

Ambassadeurs de France, Présidents des Régions, des Départements, des 36 000 maires de France, des Députés et Sénateurs de France, vous vous conduisez exactement comme si vous étiez, tous, les sbires d'Emmanuel Macron, affiliés au même parti politique que lui, par le "menticide collectif" et par les "Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises.

 Par votre silence coupable et complice sur les Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises que je vous signale depuis août 2012, vous participez, indirectement, à l'enrichissement des plus grandes fortunes de France et à l'appauvrissement de vos administrés. Le Président de la République devient ainsi "Président des riches avec tous les pouvoirs coercitifs qui en découlent.   

Le Plan de relance,la BCE sont les Planches à billets des banques lobbies de Bruxelles.Elles prêtent à faible taux pour "revendre" ensuite aux Etats. Elles "reçoivent" quelques aggios en retour. A présent, percluse du rachat des dettes des Etats,elle empruntera des milliers de milliards sur les marchés financiers et déboursera des royalties pour ces mêmes banques! Cherchez les fautes financières!

²lpi²-Bonjour Chisine Colonna francediplo LUnionEuropenne @Economie_Gouv. Je vous rappelle que "La Pétition N°1531/2012: de la Banque Centrale €uropéenne est dépendante de la finance". Merci d'en tenir compte pour l'Avenir, avec EmmanuelMacron, via...

blogs.mediapart.fr

La Pétition N°1531/2012: Banque Centrale €uropéenne est dépendante de la finance!

Comment pouvez vous expliquer à vos 67 millions de compatriotes que la Banque Centrale Européenne, bien public, fabrique des milliards de milliards € pour racheter les dettes d"Etat aux banques privées pour les leur prêter à taux Zéro, sans tenir compte des charges d'exploitation et frais de "production/"commercialisation" ...pour qu'elles les prêtent ensuite aux Etats!

-

Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères est l’administration française chargée de mettre en œuvre la politique extérieure de la France et d’assurer les relations avec les États étrangers. Il est dirigé par un ministre, membre du Gouvernement.

Ce ministère fait partie des ministères dits régaliens avec les ministères de la Défense, de la Justice, des Finances et de l'Intérieur.

Installé principalement dans un hôtel au no 37 du quai d'Orsay, dans le 7e arrondissement de Paris, il est surnommé par métonymie « le Quai d’Orsay » ou même « le Quai ».

Depuis le 20 mai 2022, Catherine Colonna est la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Ce ministère a également existé sous les noms de : ministère des Relations extérieures (MRE), ministère des Affaires étrangères (MAE), ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI).

                                              -

MISE A JOUR AU: 20 février 2020

*AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

LA PETITION N°1531/2012: BANQUE CENTRALE €UROPEENNE SE DOIT D'ETRE INDEPENDANTE DE LA FINANCE ÉDITER

Ma pétition, déposée en 2012, demande de: DIRE ET JUGER INCONSTITUTIONNELS les textes qui interdisent à la BC€ de prêter directement l'argent en provenance des Etats et de l'impôt des contribuables. Vous savez, ces textes qui imposent aux Etats à passer par des Banques-Lobbies intermédiaires, lesquelles empruntent à la BC€ l'argent de nos impôts pour le reprêter aux Etats! Pourtant, AUCUN ARTICLE DE NOTRE CONSTITUTION NE LE PREVOIT.

LA REPONSE COMMUNIQUEE AUX MEMBRES DE LA COMMISSION EST LA SUIVANTE:

Objet: Pétition 115/2012 présentée par Alain Saiche, de nationalité française, sur la politique monétaire de la Banque centrale européenne.

1. Résumé de la pétition

Le pétitionnaire suggére d'abroger la disposipion qui interdit à la Banque centrale européenne (BCE) de prêter directement de l'argent aux Etats, de supprimer l'article interdisant aux Etats membres de dépasser un séficit de 0,5% de leur PIB pour investir, de maintenir l'interdiction pour la BCE de racheter la dette des Etats membres et d'interdire au Président de la BCE d'intervenir en la matière. Il souhaite également rappeler à Mario Draghi, actuel président de la BCE, qu'il est tenu de se coformer à la législation. Selon le pétitionnaire, toutes ces mesures pourraient contribuer à améliorer la situation économique actuelle.

2. Recevabilité

Déclarée recevable le 7 mai 2013, la Commission a été invitée à fournir des informations (article 202 du paragraphe 6 du règlement).

3. Réponse de la Commission, reçue le 30 avril 2014

L'interdiction du financement monétaire a été instaurée par l'article 123 du traité de l'UE pour réduire l'aléa moral en garantissant que les gouvernements ne puissent pas s'en remettre aux banques centrales pour se financer. Il contribue également à garantir que les banques cenrales atteignent leur principal objectif, à savoir la stabilité des prix, en évitant que les les achats massifs sur le marché primaire suceptibles de générer de l'inflation.

Si elle ne peut acheter sur le marché primaire, tout comme les banques centrales nationales, est cependant autorisée, en vertu de son statut, et afin d'atteindre les objectifs du SECB, à acquérir les obligations d'Etat et d'utres titres négociables en quantités limitées sur le marché dit secondaire. Cette règle s'applique également aux banques centrales qui acceptent ces obligations, de même que nombre d'autres instruments financiers en garantie.

Les taux d'inérêts que les guvernements aux banques qui leur ont prêté de l'argent sont fxés en fonction du risque qu'elles courent en achetant ces obligatins d'Etat dans le cadre de leurs obligations commerciales.

La plupart des mesures proposées par le pétitionnaire nécéssiteraient de madifier le traité.

E ce qui concerne le président de la BCE, la commission tenue de respecter l'indépendance ont jouit la BCE dont la conduite de sa politique, n'est pas habilitée à se prononcer.

Quant aux investissements publics, la Commission rappelle qe les valeurs de référence pour la dette et les déficits résultent du traité. Linobservation de ces dispsitions ayant été l'une des causes de la crise, le pacte de stabilité a été considérablement renforcé ces dernières années. Si les gousernements ne doivent pas dépasser les limites fixées pour le déficit budgétaire global, ils restent néanmoins maitres en matière de fiscalité et de dépenses, notamment pour les investissements. Dans la limite de leur marge d'action budgétaire, ils peuvent donc adopter des mesures d'assainissement en privilégiant les investissements.

-

JE RETIENS DONC L'interdiction du financement monétaire a été instaurée par l'article 123 du traité de l'UE pour réduire l'aléa moral en garantissant que les gouvernements ne puissent pas s'en remettre aux banques centrales pour se financer. CQFD.

Tout le reste n'est que MENSONGE et sornette par le MENTICIDE MONOCRATIQUE de Monsieur Emmanuel Macron Président de la République française.

.

Avertissement:

La BCE est un Bien des États de l'UE, c'est à dire, à moins que l'on ne me prouve le contraire, un "Bien public".

Cela signifie que la BCE, bien public, ne devrait pas être autorisée à fabriquer des billets pour les banques afin que celles ci prêtent des fonds aux États moyennant Royalties.

En outre, racheter les dettes des États aux banques qui ont prêté et continuent de "prêter" aux États endettés ne pourrait il pas être considéré comme un moyen détourné de permettre aux banques de faire de la Cavalerie avec de l'argent qu'elles n'auraient pas autrement?

Si de plus la BCE prête aux banques à taux négatif, cela signifie clairement qu'elles bradent les billets qu'elle fabrique avec sa "planche à billets, bien public"! 

*Ne pourrait on admettre alors des détournements de biens sociaux sous couverture "légale", c'est à dire par tromperie?

*Voilà la question que chacun doit se poser quand il est "légal" que les actifs des banques soint couverts par une loi qui autorise l'UE à bloquer les comptes bancaires des particuliers et à "piocher" dans leur épargne. 

Pour être tout aussi clair, le Brexit ne doit pas être consiréré comme une déclaration de Guerre à l'UE et encore moins entre les 2 Irlandes!

*Le Royaume uni est libre de rétablir son indépendance vis à vis de l'UE et des Technocrates de Bruxelles et de laisser sa frontière ouverte avec l'Irlande du Nord et la République d'Irlande. 

*FREXIT ou NON FREXIT? VOILÀ LA QUESTION!

Voulez vous que Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, devienne Président de l'Union €uropéenne avec toutes les conséquences désastreuse pour Notre économie, l'Economie française?  

Non? Alors, ne suivez pas les rodomontades Europoliticiennes de Monsieur Emmanuel Macron, Président de La République, entré à l'Elysée en 2012 dans le sillage de Monsieur François Hollande, Président de La République en tant que Secrétaire général adjoint à l'Elysee, chargé de l'Economie puis Ministre de l'Economie en 2014: Avec le pacte de "responsabilité", qui a été appelé , ne l'oublions pas: "Marge de manoeuvre Macron". Il a fait perdre 50 milliards € à son Pays, La France! 

Merci: Pour La France! 

Le Royaume uni est Riche d'avoir conservé sa monnaie, la Livre, au service de son Peuple:

L'Europe de La Finance, c'est à dire la Banque Centrale Européenne, est riche du rachat de dettes de tous les Etats de l'Union européenne endettés qui ne pourront jamais rembourser! 

Le rêve de Monsieur Emmanuel Macron? Devenir Président de l'€urope!

*En France, VIVRE DE SON TRAVAIL, C'EST POUVOIR, POUR LES AGRICULTEURS EN PARTICULIER, VIVRE SANS SUBSIDES DE LA PART DE L'U€ ou de L'ÉTAT! 

*LES ENTREPRISES NE PAYENT, EN FRANCE, AUCUNE COTISATION SOCIALE 

et le pire est encore à venir 

avec la mise en application des (GOPE) Grandes Orientations de Politique économique Européenne et les restrictions budgétaires qui s'ensuivront, avec la réforme des retraites.

Les agriculteurs et les éleveurs du Salon de l'agriculture peuvent se rendre au Point N°5-6 de mon article pour savoir ce qu'il faudrait que Le Président de la Républiquee et le Gouvernement changent en matière de gestion pour devenir le pays le plus compétitif des pays industrialisés.

Quoiqu'il en soit, les traités devront être revus, en particulier

les traités économiques agricoles, les inégalités de traitement des salaires des travailleurs détachés et les modalités de l'imposition des sociétés qui devront être traités de pair avec LE GRAND DEBAT NATIONAL 2019.

Faute d'accord sur la révision des traités, il ne restera alors QUE le FREXIT pour que La France retrouve sa grandeur passée.

Cela étant, il est à retenir que le vote des électeurs de France devra se porter sur les candidats, quels qu'ils soient, opposés à la politique prônée par Emmanuel Macron et son parti En Marche, asservis aux techno-autocrates de Bruxelles et de Jean Claude Juncker, Président de la Commission €uropéenne.  

Campagne pour

et l'élection présidentielle 2022-2027.

Pour être aussi bref que possible, mon article comprend 5 parties écrites "à la cash" pour mieux me faire comprendre des âmes politiques tordues" que sont TOUS les hommes et TOUTES les femmes politiques, avec leur Cour de Fous du Roy.

*Les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se rendre directement à la "Partie N°5 et de la lire au préalable. Je n'écris pas pour le plaisir de plaire à Toulemonde, mais pour faire avancer les choses en économie rationnelle. Merci pour l'attention qui sera portée à me lire.

1- Partie N°1: Avant propos,

2- Partie N°2: Voici ce que ne vous dira pas Emmanuel Macron, Président de la République,

3- Partie N°3: Thème de réflexion sur le présent,

4- Partie N°4: La France est prisonnière,

5- Partie N°5: Le remède idéal pour la relance de l'économie par la baisse des prix à l'exportation:

  Point N°5-1: Préambule,

  Point N°5-2: Présentation du programme idéal "à la cash",

  Point N°5-3: Les Grandes Orientations de Politique économiques Européennes (GOPE),

  Point N°5-4: Peu de malheurs sont sans ressources; le désespoir est plus trompeur que l'espérance:

La France est prisonnière: Prisonnière de L'INVISIBLE GHETTO économique France! Il faut l'en sortir!

 Point N°5-5: De l'Arnaque politico financière aux "charges-cotisations" sociales des entreprises à la Corne d'abondance "Plutus Macron", Dieu des richesses de France, Roi des Biaiseurs", 

 Point N°5-6: La  "GESTION PAR LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE",

 Point N°5-7: Conclusion.

*Annexe1: Qu'est ce qu'un Conflit d'intérêt?

*Annexe 2: Qu'est ce qu'un Crime économique? 

°Bref, il nous faut sortir du gouffre de la dette, des incertitudes économiques, du leurre macronien de la Hausse du Pouvoir d'achat, de l'augmentation du Chômage et de l'ASSERVISSEMENT DE LA FRANCE soumise aux dictats des technocrates de Bruxelles sous les ordres de Jean-Claude Juncker, Président de la Commission de l'Union €uropéenne, et de la France macronienne sous l'emprise de Emmanuel Macron, Président de la République française, "Picsou 1er, Plutus de France", Valet des GOPE", par la relance de l'économie via la "La Gestion par "LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE du XXIème siècle" que je propose. 

*Il n'y a aucune autre solution rationnelle des plus transparentes pour Tous.

°Le pire à venir serait de NE RIEN FAIRE, ne rien changer et de continuer sur la même voie que celle suivie actuellement: "L'AUTOROUTE de la faillite économique et de la prévisible "révolte des Peuples de L'U€".

*Alors, IL SERA TROP TARD!

                     I----------I

                    Partie N°1:

               AVANT PROPOS:

Comme dans toute opération stratégique de grande envergure, préparer l'opération de sortie de l'€urope des 27 ou d'y rester devrait se faire en 2 temps:

1- Premier temps: Il faut être crédible sur le plan économique en restaurant LA CONFIANCE des 67 millions de Français et des 47 millions d'électeurs inscrits en leur proposant de REMETTRE A PLAT le système de financement des recettes sociales afin de les pérenniser et de baisser les prix de vente à l'exportation pour la relance de l'économie moribonde de Notre Pays, La France, via la création d'une TVA sociale (qui pourrait être appelée autrement), laquelle serait payée OFFICIELLEMENT par les consommateurs dont vous faites partie qui la payent déjà, "à l'insu de leur plein gré", sans s'en rendre compte, puisqu'elles sont incorporées dans les calculs des prix de Revient et de vente et qu'ils devraient le savoir!

Simultanément, il faudra mener campagne pour que la BCE (Banque Centrale Européenne) cesse d'être LA PLANCHE A BILLETS des banques lobbies de Bruxelles, arrête tout rachat des dettes d'Etats et prête directement aux Etats, dont la France.

2- Deuxième temps: La sortie de l'Europe des 27 ou y rester: Pour ce faire, il faut vous imprégner de UPR_Asselineau, candidat à la présidentielle 2017, lequel connait le mieux le fonctionnement de l'U€ ainsi que des idées de Rafik Smati, Président du parti Objectif France,

*Bref, il faut:

1- Sortir des Grandes Orientations de Politique économique Européenne (GOPE),

2- Exiger que la BCE (Banque centrale européenne) cesse d'être LA PLANCHE A BILLETS DES BANQUES LOBBIES "de Bruxelles" pour fabriquer des billets pour le rachat des dettes d'Etats afin de devenir LA PLANCHE A BILLETS DES ETATS.  

3- Exiger que L'Union européenne ne bloque pas les comptes des épargnants en cas de faillite des banques, comme cela est prévu actuellement,

4- Exiger le retrait de la "confiscation" des sommes des épargnants supérirures à 100 000 € comme cela est le cas actuellement,

5- Exiger le retrait de l'article de loi qui prévoit des pénalités sur les déficits d'investissements supérirurs à 3% du PIB, le but caché et inavoué étant d'imposer indirectement la règle de la "Participation-Public-Privé", autrement dit "Règle des 3 P destinée à favoriser les privatisations futures! 

6- Exiger l'Arrêt du rachat des dettes des Etats par la BCE, cette opération destinée à fournir des liquidités aux Banques lobbies "de Bruxelles" et à leur permettre de faire de la cavalerie avec de l'argent qu'elles nauraient pas à leur disposition!

*L'on voit alors ce qu'il peut advenir de la BCE percluse des dettes des Etats! QUEL CRÉDIT LUI APPORTER? 

*Je n'ai à priori rien d'autre à ajouter pour l'instant, sauf à vous préciser que je n'ai aucune ambition politique, que je ne brigue AUCUN MANDAT et que mes motivations sont "Le Ras-Le-Bol des forfanteries et des forfaitures économiques qui violent mon esprit rationnel mathématique tout en asservissant nos compatriotes.

Pour en conclure, tout en souhaitant bonne chance ainsi à tous les candidats, il vous appartient de lire mes explications supplémentaires ci après qui reflètent l'idée du PREMIER TEMPS tout en vous préparant au DEUXIEME TEMPS.

                             I----------I

                   2- Deuxième partie:

*Voici ce que ne vous dira pas et n'a pas dit notre Président Emmanuel Macron, Président de la République française à Jean-Jacques Bourdin et à Edwy Plenel, le soir 15 avril 2018, sur BFMTV, pour "parler cash":

-"En économie, JE SUIS LE ROI DE LA BAISE EN GESTION"!

Démonstration:

1- AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE COTISATIONS SOCIALES!

*Elles se les font payer préalablement par les consommateurs que nous sommes TOUS, "A L'INSU DE NOTRE PLEIN GRE", puisque nous devrions le savoir: Elles sont toutes incorporées dans les Calculs des Prix de Revient et de vente!

Les consommateurs payent donc les charges sociales aux entreprises, lesquelles les reversent ensuite aux organismes de l'Etat chargés des recouvrements. Les entreprises, qui reversent le montant des cotisations-charges sociales à l'Etat après se les être fait payer par les consommateurs, effectuent donc une "opération blanche", ne sortent RIEN de leurs propres poches et ne participent aucunement, de ce fait, au financement des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...

Comprenez moi bien: Je ne critique pas le fait que les entreprises incorporent Toutes leurs "charges"-cotisations sociales- dans les prix de vente pour se les faire rembourser par les consommateurs: C'est logique, légal et parfaitement justifié comptablement parlant.

Je me contente de le sigaler pour faire comprendre que les hommes et les femmes politiques ainsi que les économistes, alliés aux syndicats patronaux, relayés par les médias, vous trompent en criant sur tous les toits: "Les charges des entre prises sont trop lourdes! Il faut les baisser et leur donner des subventions pour compenser le manque à gagner de l'ETAT"!

Et c'est reparti pour un tour: Les impôts et taxes augmentent, la population s'appauvrit, alors que les entreprises s'enrichissent! J'y reviendrai plus loin.

2- J'ai augmenté la CSG des retraités pour qu'ils participent à augmenter le "Net" de la feuille de paye des salariés A LA PLACE des employeurs, alors que la CSG a été créée en 1990 pour 1991 par Michel Rocard, 1er Ministre de François Mitterrand, pour l'alimentation exclusive des caisses de la Sécurité sociale!

*Je sais que je n'ai pas le droit de le faire, mais j'ai trouvé une astuce qui consiste à faire passer la pilule en parlant de "solidarité intergénérationnelle".

En droit, cela ne tient pas la route, car je fais augmenter le "Net" de la feuille de paye des salariés à la place des employeurs "qui ne payent pas de charges sociales, puisque ce sont les consommateurs qui les payent à l'achat des marchandises, produits et services!

En outre, les jeunes retraités qui prendront leur retraite ne penseront pas, à leur pot de départ, qu'ils ont cotisé pour "leur retraite à venir", et que l'augmentation de leur CSG retraité servira à augmenter "Le Net" de leurs camarades plus jeunes! Ah! Elle sera belle, la vie de retraité!

3- La BC€ est LA PLANCHE A BILLETS DES BANQUES lobbies de Bruxelles: Elle fabrique les billets pour les "prêter" aux banques... qui les "reprêtent" aux Etats, dont La France! DE CE FAIT, il est IMPOSSIBLE de sortir du Trou de la dette!

Actuellement, elle est percluse des centaines de milliards des dettes des Etats rachetées aux banques malgré l'interdiction faite par l'article 123 de la FUE! Quel est son avenir?

4- La privatisation de la SNCF est prévue: De service public POUR desservir la population de France des villes et des champs, elle sera privatisée au bénéfice des actionnaires: Tout ce qui est rentable est bon à prendre pour elles! L'Etat financera à perte les petites lignes déficitaires avec l'argent des contribuables!

NB: Pourtant, la SNCF, qui rend des SERVICES PUBLICS en reliant les Français des ville et des campagnes, sera toujours déficitaire! Les investissements pour les Grands travaux, l'achat et l'entretien des matériels roulants et des infrastructures ne peuvent être répercutés en leur totalité sur les titres de transports!

Tous les Français, solidairement, doivent participer à son fonctionnement par des subventions annuelles destinées à équilibrer les comptes par l'impôt: La question à se poser est de savoir pourquoi cela n'a pas été fait ces dernières années, autrement que pour chercher à faire croire chaque année par les responsables politiques que l'Etat dépense moins"?

A présent, il n'y a plus qu'une chose à faire: RACHETER LA DETTE en sa totalité! Où trouver l'argent?

Alors, pourquoi ouvrir la SNCF à la concurrence pour que les entreprises étrangères viennent en France faire des bénéfices sur les lignes rentables sur le dos des Françaises et des Français et sur les lignes non rentables sur le dos des contribuables via des subventions? Dites moi...

5- La privatisation des aéroports et des barrages producteurs d'électricité est en route! Pour quelles raisons?

6- Nombre de biens meubles et immeubles ont déjà été vendus et mis en vente "pour, avec ces recettes supplémentaires, faire baisser les déficits et chercher à équilibrer les comptes publics"!

Quand tous les biens publics auront été vendus "aux plus offrants" dont vous ne serez pas, ou auront disparus, comme c'est le cas avec "les Meubles de France" par manque de surveillance (sic), que resterat-t-il à la France et aux Français?

7- Et quand toutes les recommandations de Bruxelles sur les GOPE (Grandes Orientations de Politique Economique Européenne) seront appliquées par Emanuel Macron, peut être ne restera-t-il plus aucune larme pour pleurer? 

Il faut libérer les éleveurs et les agriculteurs, en leur retirant toutes leurs charges sociales du calcul des coûts de production, afin qu'ils puissent être les plus compétitifs des pays industrialisés pour l'exportation. Pour les détails de cette opération comptable, vous reporter au Point 5-6 plus après.

Il y a lieu d'envisager le FREXIT en cas de nécesité, tout comme l'a fait l'Angleterre, "Avant qu'il ne soit trop tard!

                         I--------------I

                3- Troisième partie:

      *Thème de réflexion sur le Présent:

Il serait BON POUR LA FRANCE que tous les électeurs demandent à leur député de préparer sérieusement LE DEPÔT D'UNE MOTION DE CENSURE pour renverser le Gouvernement Edouard Philippe à la rentrée de septembre 2018 pour ce qui est encore à étudier, expliciter et motiver, un ABUS DE FAIBLESSE sur personnes vulnérables que sont les retraités seuls, dépendants physiquement et moralement d'un handicap mental, genre maladie d'ALZEIMER , ALS, ou autres maladies dégénérescentes, grabataires, etc... (Article68 de la constitution

1-L'augmentationde la CSG pour que les RETRAITES SANS DEFENSE -empêtrés par le poids de leur dépendance dûe à la dégénérescence engendrée par le temps qui passe, la dépendance dûe à l'âge et à la maladie, comme par exemple l'ALS, SCLEROSE EN PLAQUES et ALZEIMER- puissent suppléer, DE FORCE ET OBLIGATOIREMENT, sans s'en rendre compte, les employeurs, afin que le salaire "Net" de leurs salariés augmente est sans fondement juridique!

*N'y aurait il pas là DELIT D'ABUS DE FAIBLESSE commis par personne détenant l'autorité, en l'occurence le Président de la République, Emmanuel Macron, sur personnes vulnérables, en l'occurrence les retraités malades, grabataires, dégénérescents mentalement, atteints par les maladies SLA ou ALZEIMER?

De toute façon, aucun contrat de travail des salatiés ne prévoit que le montant de leurs retenues sur les cotisations retraites SERT à augmenter "leur salaire net" via l'augmentation des la CSG des retraités pour laquelle ils cotisent!

*Aucun contrat de travail ne prévoit que le montant de leur retraite servira et servirait à participer au financement des salariés en activité, au bon vouloir du Président de la Pépublique, pour augmenter "leur NET" à la place des employeurs!

Et les statuts de la sécurité sociale ne prévoient aucunement que la CSG destinée à alimenter les caisses de la sécurité sociale servira à augmenter le salaire "Net" des salariés à la place des employeurs!

2- Il faut abolir le système de financement des dépenses sociales par L'ARNAQUE AUX COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES pour qu'elles deviennent LES PLUS COMPETITIVES à l'exportation, et relancer l'économie sans dépenses supplémentaires en adoptant "La Méthode de Gestion par le REVISIONNISME ECONOMIQUE.

C'est ce que je porte à votre réflexion éclairée, sans détour, dans cet article

*Aucun contrat de travail ne mentionne que les cotisations retraites des salariés actuellement en activité et de ceux qui ont pris leur retraite ne précise ou mentionne que, "une fois à la retraite, votre CSG sera augmentée de manière à "booster" le "Net" de la feuille de paye des salariés en activité en lieu et place des employeurs!

NB: La CSG a été créée en 1990 par une loi de finance pour être affectée au service exclusif de la sécurité sociale à partir de 1991, par Michel Rocard, pendant le septennat de François Mitterrand!

J'estime que cette façon de procéder est indigne et pourrait, pourquoi pas, être qualifiée de "Viol économique des retraités par détournement de destination initiale" par Emanuel Macron et tous les députés de sa majorité présidentielle @enmarchefr et @LaREM_AN. Il appartient à chacun de se faire une opinion sur le sujet.

Cela étant, LES TRAHISONS ECONOMIQUES de tous les hommes et de toutes les femmes politiques sur le fonctionnment de l'économie de marchés sont la cause de tous les maux sociaux et sociétaux de la France. Il serait bon que les députés, Tous partis confondus, en leur âme et conscience, préparent, dans la plus grande sérénité et concentration de l'esprit, une MOTION DE CENSURE à l'encontre de Edouard Philippe, Premier Ministre du Gouvernement afin de metre fin à ses excès de pouvoir qui consistent à augmenter le salaire net des salariés par l'aumentation de la CSG des retaités en lieu et place des employeurs!

Le meilleur des exemples concrets à donner pourrait être le suivant: La vente a perte est interdite par l'article L 442-2 du Code du commerce!

                      I------------I

                       Partie N° 4:

            *La France est prisonnière.

Or que propose Le Président de la République Emmanuel Macron aux agriculteurs le 26 décembre à Saint Genès de Champanelle? D'augmenter le SEUIL DE REVENTE A PERTE des agriculteurs après négociations dans le cadre de l'UE et si nécessaire par ordonnances, sans tenir compte du fait que le seuil de revente à perte des agriculteurs  ne peut être fixé QUE PAR EUX, compte tenu des "Calculs de leurs propres PRIX DE REVIENT," charges salariales incluses"! L'Union €uropéenne, en sa grande sagesse, ne pourrait qu'approuver les agriculteurs.

En conséquence, LE SEUIL DE REVENTE A PERTE fixé par les agriculteurs ne pourrait être attaqué éventuellement en justice QUE s'il enfreignait la teneur de l'article L 442-2 du Code du commerce, lequel interdit de revendre à perte.

*Cela étant, voici, en avant première médiatique, sur Facebook et Twitter, ce que ne vous a pas exprimé pour ses voeux à La France et aux Français, le 31 décembre 2018 à 20 h 00 sur les chaines télévisions et autres médias , Monsieur Emmanuel Macron, Président de La République, "PLUTUS" de France", Valet des GOPE, Roi des Biaiseurs" médiatiques en économie réelle.

Est il tolérable de se faire violer économiquement en direct par un Président de la République quel qu'il soit, comme ce fut le cas le 30 décembre 2017 par le Président Emmanuel Macron qui, de la manière des plus cyniques qui soit, a signé le budget 2018 et le budget de financement de la Sécurité sociale face aux caméras des journalistes de la télévision convoqués pour ce faire?

Ma réponse est NON! De ce fait, j'interdis à Emmanuel Macron, Président de la République, de me mentir et de mentir aux Françaises et aux Français en matière économique et en particulier sur le financement des dépenses sociales et sur la relance de l'économie par l'exportation, laquelle ne peut être viable QUE via "La Gestion par La Méthode du Révisionnisme économique du XXIè siècle" que je vous explique ci-après.

En voici les raisons:

La France, "à l'insu de votre plein gré", est PRISONNIÈRE!

*Prisonnière du GHETTO ECONOMIQUE "France", GHETTO dans lequel vous l'avez mis vous même en vous laissant bercer et berner par le chant des sirènes politiques tel le dernier en date: Emmanuel Macron, "Roi des Biaiseurs", comme vous pourrez le constater de par la définition de "Biaiseur" comparée à tous ses dires, ses écrits et ses ses résultats obtenus et à obtenir:

*Biaiseur: "Celui, celle qui a tendance à biaiser, qui use de faux fuyants"!

A partir de cette définition, je vous présente, en Avant Première: "PLUTUS" Macron, Dieu des richesses de France, Valet des GOPE, Roi des biaiseurs de l'année 2017.

*Vous êtes, de même, Françaises, Français, "à l'insu de votre plein gré" et de "Par votre silence coupable", prisonniers du Roi des Biaiseurs, dans ce GHETTO ECONOMIQUE!

Rejoignez les Français libres, libres de dire au Président Emmanuel Macron, "PLUTUS", Dieu des richesses de France avec sa Corne d'abondance branchée sur la CSG des retraités et à son Gouvernement: "Arrêtez de nous presser comme des citrons avec votre politique économique" et de nous jeter à la poubelle! La poubelle de L'Histoire!

*Cessez de pratiquer L'ARNAQUE POLITICO FINANCIERE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES et pratiquez le Révisionnisme économique de Alain Saiche comme nouveau mode de gestion des recettes sociales prétendument et cencées provenir des entreprises", ce qui et complètement FAUX!

Aussi, attaché à mon mon mât symbolique du "Révisionnisme économique" vais je vous mener vers la solution Idéale qui vous permettra de sortir du GHETTO ECONOMIQUE "France" dans lequel vous l'avez mis sans avoir pris la précaution de m'écouter ou de lire: "Le GHETTO DE LA FRACASSURE SOCIALE avec ses zones de non droit".

La situation économique est plus grave que celle qui vous est décrite par les hommes et les femmes politiques et les économistes, ces charmantes Sirènes de "la télé", dépassées par l'ampleur de leurs lacunes mathématiques, y compris par M. Jean Tirole, Economiste, Prix Nobel d'économie 2014 et par M. Cédric Villani, mathématicien, Prix Field 2010, Député La REM.

Scandalisé par le comportement d'illuminés de Toutes les femmes et de Tous les hommes politiques, rendus aveugles par l'éclat de ce qu'ils pensent être leur bonne étoile, rendus sourds, muets, analphabètes et incultes économiquement au point de ne pas savoir quoi répondre à mes DEFIS de démontrer le contraire de mes écrits en économie, ce qui confirme leur inaptitude à dialoguer et à analyser sainement la situation ubuesque dans laquelle ils se trouvent, j'ai décidé de pousser mon coup de gueule et de proposer, sans rire et avec le plus grand des sérieux, un programme de formation à l'économie rationnelle telle qu'elle devrait exister hors toutes fraudes politiques et économiques qui mènent aux paradis fiscaux.

Alors, hommes et femmes politiques habitués à la fermer au moindre bruit, au moindre coup de plume qui vous est désagréable et à vous murer dans le silence de mort pour ne pas répondre à mes défis de démontrer le contraire de mes écrits sur l'économie, sachez que, si la parole est d'argent et le silence est d'or, il est écrit par ailleurs, (Kery James): "LE SILENCE est d'or, mais parfois IL EST LÂCHE, CORROMPU ET COUPABLE, COMPLICE DE CE QU'IL CACHE".

En l'occurrence, je retiens que, par votre refus de dialogue pour répondre à mes défis d'avoir à démontrer au Peuple de France et à moi même le contraire de mes écrits sur l'économie, je vous déclare "lâches, coupables et complices" de ce que vous cachez comme votre trésor personnel avec l'argent des contribuales, je cite: "L'ARNAQUE AUX "CHARGES" -cotisations sociales- DES ENTREPRISES"!

Quant à Emmanuel Macron, qui prône le dialogue social à l'aide du 49-3 et la légifération par ordonnances, ses paroles relèvent du fantasme élucubrationniste amphigourique cher aux hommes et femmes politiques; je le considère comme étant un Charlot politique ayant, certes, du bagout, mais, en plus du mauvais goût!

Ne pas tenir compte de mes écrits sera, pour les hommes et femmes politiques, continuer de se burqaniser la figure, face aux évènements indescriptibles qui pourraient voir le jour dans l'Avenir proche, moyen ou long terme et dont tous les Français en seront les victimes.

*L'injustice sociale, ne l'oublions pas, a conduit à la révolution de 1789!

Elle ne saurait, telle que pratiquée en ce XXIè siècle des Parvenus de la République, avec la complicité tacite et implicite de toutes les familles politiques sans exception aucune, QUE mener à des évènements de plus ou moins grande ampleur qui débouchereront, un jour ou l'autre à venir, sur des évènements de plus en plus répétés du REJET des politiques d'asservissement de la France aux financiers "de Bruxelles" et de la Mondialisation!

Ainsi est ce par LE REJET DE L'ORDRE ETABLI qui pointe à l'horizon que se présentera cette nouvelle révolution qui ne saurait manquer à venir si nul homme ou femme politique n'y prend garde et propose au Peuple de France de remettre les financements de l'économie "A PLAT" par la "Méthode de GESTION PAR LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE du XXIè siècle" que je préconise depuis plus de 6 ans..

*Hommes et femmes politiques, je vous déclare tous "et en même temps": "ECHEC ET MAT" dans la gestion les recettes sociales publiques françaises compte tenu des résultats obtenus: LA DETTE et l'obligation faite aux retraités qui, par l'augmentation de la CSG sont mis à contribution pour financer l'augmentation du "Net" de la feuille de paye des salariés!

Le vote pour 2018 et les années à venir, de l'augmentation des taxes et impôts et en particulier de la CSG qui se transforme en CORNE D'ABONDANCE branchée en direct sur les retraités et les appauvrit pour le plus grand bénéfice des employeurs, et, partant, des financiers qui ont asservi Toutes les familles politiques en général, Vous, députés La REM et MoDem, avez signé un pacte avec le Diable!

Aussi, hommes et femmes politiques, le plus court chemin étant la ligne droite pour dispenser l'enseignement que j'entends vous inculquer sur "Le Révisionnisme économique", je serai donc direct, sans chercher à plaire, bien au contraire.

Ma méthode d'enseignement est et sera très simple, repose et reposera, dans la situation dramatique que nous traversons, sur deux sentiments contradictoires: Tout d'abord LE REJET envers moi que pourraient engendrer mes propos aussi sagaces que ciblés; ensuite, L'AMOUR de l'analyse mathématique rationnelle pour tous, l'amour de chercher à résoudre tout problème économique posé pour arriver au bon résultat de manière irréfragable... basé sur l'amour des mathématiques, pour le bien collectif, non pour l'ego, le fric et le cul!

*Aussi, "Qui que vous soyez", hommes et femmes politiques, je veux vous déradicaliser de votre pensée économique et vous ôter de l'esprit et en paroles l'arme du NÉGATIONNISME ECONOMIQUE dont vous faites montre envers la population en utilisant de manière intellectuellement délictueuse et malhonnête "L'ARNAQUE FINANCIERE AUX RECETTES SOCIALES DES ENTREPRISES pour lui faire croire que ce sont les entreprises qui payent les charges-cotisations sociales ALORS qu'elles proviennent, dans les faits, des "consommateurs" que nous sommes tous qui les payent à l'achat des marchandises.

                      I-------------I

                     5ème Partie:

*Le remède idéal pour LA RELANCE DE L'ECONOMIE par la baisse des prix à l'exportation:

En vous rendant soit directement, soit par la lecture au Point N°6 du programme que je propose ci après à Monsieur et Madame "Toulemonde", vous découvrirez le "Comment" je parviendrai à vous déburqaniser la face pour voir ce que vous ne voulez voir: "La Méthode de Gestion par le Révisionnisme économique", seule méthode adaptée à une gestion saine des recettes sociales et à la relance de l'économie par une baisse des prix à l'exportation.

Mon Cours d'économie rationnelle ci après, que j'aimerais exposer à notre Président, pour être aussi pédagogique et concret que possible, portera sur 7 Points:

*Point N°5-1: Préambule,

*Point N°5-2: Présentation du Programme Idéal, "à la cash",

*Point N°5-3: Les Grandes Orientations politiques €uropéennes (GOPE),

*Point N°5-4: Peu de malheurs sont sans ressource; le désespoir est plus trompeur que l'espérance: La France est prisonnière! Prisonnière du GHETTO ECONOMIQUE "France"! Il faut l'en sortir!

*Point N°5-5: De L'Arnaque politico financière aux "charges" -cotisations sociales- des entreprises à la Corne d'Abondance "PLUTUS" Macron, Dieu des richesses, Roi des Biaiseurs,

*Point N°5-6: La "Méthode de Gestion par Le Révisionnisme économique",

*Point N°5-7: Conclusion.

Annexe1: Qu'est ce qu'un conflit d'intérêts? Une prise illégale d'intérêts?

Annexe 2: Qu'est ce qu'un crime économique?

NB: Bien entendu, je répondrai à toutes les critiques qui me seront faites, d'autant que Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique a déclaré, le 01.10.2017 au micro de France Info: "C'est chiant du matin au soir d'être Ministre"!

*Je vais pouvoir lui répondre que c'est encore plus chiant pour les 67 millions de Françaises et Français recencés INSEE de supporter tous les jours, 24h sur 24, les conchieurs de Ministres qui conchient partout où ils passent et peuvent "sévir" en économie.

I----------I

Point N°5-1

*Préambule:

Pour varier et faire comprendre dans quelle situation se trouve Notre Pays, je vais utiliser un verbe que je ne connaissais pas, le verbe "conchier" à prendre avec TOUT L'HUMOUR ET LE SERIEUX QUI SE DOIT utilisé par le Président de la République:

Bonjour Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République.

Vous êtes un menteur invétéré! Tous vos arguments en matière de recherche de l'équilibre économique avec "plus" de justice sociale dans notre pays, La France, mènent au paradoxe de Russell, Bertrand Arthur William Russell, 3è comte Russell, né le 18 mai 1872 à Trellech et mort le 2 février 1970 près de Penrhindeudraeth, Pays de Galles, mathématicien, logicien, philosophe, épistémologue homme politique et moraliste britannique.

*HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE*

Les politiques ne devraient pas être outrés par ce bref passage qui devrait les ramener à la véritable politique, celle où le parler cru est de mise pour ne dire que du bien de ses adversaires politiques:

*Bonjour, Conchieurs (pour reprendre un terme utilisé par notre Président de la République Emmanuel Macron, qualificatif qui m'était totalement inconnu le 3 juillet 2017 au Congrès de Versailles), Conchieuses politiques de TOUS les partis politiques: Vous êtes sur la Planète Terre, pas dans La Lune!

Bien entendu, tous les Economistes, les Editorialistes, les Philosophes, les Politologues, les Sociologues les Carriérologues et tous les intervenants médiatiques qui ne savent pas QUI finance la Sécurité sociale, les Complémentaires santé, les Retraites, les Retraites complémentaires santé, la Viellesse, la Dépendance et parlent des financements sociaux en pérorant à l'envi "à la télé, dans les journaux et périodiques ou à la radio"se trouvent, par la force de choses, eux mêmes des Conchieurs et des Conchieuses économiques sur les 67 millions de Français recencés INSEE.

Françaises Français. Notre Pays, La France, va mal économiquement et politiquement: En cause? Tous les conchieurs et toutes les Conchieuses qui ont la prétention démesurée de nous gouverner par ce qui les intéresse: L'Ego, le fric et le cul (Il n'est qu'à voir le nombre d'affaires évoquées "à la télé")! D'ailleurs, vous le remarquerez à présent: Tous les médias font leurs Unes avec l'Ego, le fric et le cul en général! Tout le monde le sait, tout le monde subit au motif défaitiste "Il n'y a rien à faire"! "Tous pourris"!

Pourtant, la relance de l'économie française est possible; il suffirait que 51% des Français aient le courage de clamer haut et fort:

"Hommes et femmes politiques, "Arrêtez de nous prendre pour des Conchiés! Vous êtes Tous des Fainéants, des Cyniques, des Conchieurs et des Conchieuses en économie avec votre gestion des recettes sur les Retraites, Retraites compléméntaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., par L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES!

"Arrêtez de faire dans le trou de la dette et bouchez le en mettant en oeuvre LA MÉTHODE DE GESTION PAR "LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE du XXIè siècle" de Alain Saiche, celle qu'il vous explique dans son programme et qu'il vous présente depuis plus de 6 ans à présent"!

I----------I

Point N°5-2

*Présentation du programme idéal "à la cash",

C'est à parir du discours du Président Emmanuel Macron s'adressant aux parlementaires le 3 juillet 2017 au congtès de Versailles, que j'ai retenu le verbe "conchier" que je ne connaissais pas ainsi que "Tous les politiqes sont des Fainéants et "qu'en chacun d'entre nous" (se comptant lui même), "il y a un Cynique qui sommeille". Aucun des parlementaire n'a même pris le soin de s'offusquer, ce qui démontre, à priori, la véracité de ses dires.

Cela m'a paru convenir à la définition de ce qu'étaient les hommes et les femmes en politique et en économie où ils se disent tous et toutes experts et expertes grâce à ce qu'ils et elles appellent "Mon expérience", c'est à dire: "L'expérience de leurs échecs"!

Du verbe "Conchier", appris du Président Emmanuel Macron, j'en ai extrait l'appellation grammaticale de "Conchieur" et "Conchieuse" pour les désigner.( Ref: Nombreuses déf. Internet)

Compte tenu de l'expérience de leurs échecs et de la situation économique dans laquelle ils et elles ont mis Mon Pays, Votre Pays, Notre Pays, La France, je prendrai, dans cet article les termes de "Conchieurs" et de "Conchieuses", de manière provocatrice pour stimuler les esprits et réveiller les consciences.

Aussi, pour être efficace, c'est à la manière "cash" chère à nos Conchieurs et Conchieuses politiques nationaux pris au dépourvu pour répondre aux questions des journalistes, mais de manière pédagogique "réléchie", contrairement à eux, que je vais vous expliquer ce qu'il en est véritablement.

Ainsi doit on se poser la question du FREXIT ou du maintien de notre pays dans l'Union €uropéenne sauf nouvel accord sur le fonctionnement de la BCE et des diktats des technocrates de Bruxelles avec leurs GOPE!

I----------I

Point 5-N°3

*Les Grandes Orientations Politiques Européennes (GOPE),

Je commencerai par l'€urope des GOPE, c'est à dire des "Grandes Orientations de Politique économique €uropéennes", venue des technocrates de Bruxelles qui veulent de plus en plus se conchier les peuples de l'Union €uropéennes avec leurs 5 recommandations par "PLUTUS Macron", devenu Dieu des richesses de France, Valet des GOPE, Roi des Biaiseurs.

Voici donc présentées les GOPE avec LE DENI de Nicolas Sarkozy contre le rérérendum du 29 mai 2005 sur la Constitution européenne où La France des Français avait voté massivement NON avec 55% des voix: Nicolas Sarkozy, Président de la République, l'a fait ratifié par le parlement le 14 février 2008.

*Il faut tout d'abord revoir les traités européens, en particulier sur le fonctionnement de la Banque centrale européenne (BCE), laquelle, par le fonctionnment de sa PLANCHE A BILLETS pour les banques lobbiez "de BRUXELLES", les fabrique pour les banques qui les "reprêtent aux Etats moyennant royalties!

En outre, le rachat des dettes des Etats la rend incrédible, dans la mesure où elle est percluse de ces dettes par centaines de milliards! QUEL CREDIT LUI APPORTER, et jusqu'à QUAND? Là est la bonne question à se poser!

*Sauf accord sur le fonctionnement de la BCE, l'intérêt de la France sera dans LE FREXIT!

La France doit se passer des diktats des technocrates de Bruxelles! Nos politiques se gargarisent sur le fait que "La France est un grand pays"! OUI, MAIS NOS DIRIGEANTS SONT LES VALETS DES GOPE!

Les détails des GOPE sont les suivants:

1- Assurer les corrections des déficits publics en consacrant toutes les recettes exceptionnelles à la réduction de la dette, accentuer les efforts pour accroître le montant des économies générées par les revues de dépenses, y compris en ce qui concerne celles des collectivités locales, renforcer les évaluations indépendantse afin de recencer les gains d'efficacité dans tous les sous secteurs de l'administration publique,

2- Veiller à ce que le coût du travail soit pérennisé, réformer le droit du travail pour inciter d'avantage les employeurs à embaucher à durée indéterminée et que les évolutions du salaire minimum soient compatibles avec la création d'emploi et la compétitivité,

3- Renforcer les liens entre le secteur de l'éducation et le marché du travail par l'apprentissage et la formation professionnelle et entreprendre une réforme de l'assurance chômage et d'encourager plus rapidement le retour à l'emploi,

4- Eliminer les obstacles à l'activité dans les secteurs des services et les professions réglementées, approfondir la réforme des critères de taille réglementaire qui freinent la croisance des entreprises et continuer à simplifier les règles administratives fiscales et comptables qui freinent la croissance des entreprises,

5- Prendre des mesures visant à réduire les impôts sur la production et le taux nominal de l'impôt sur les sociétés tout en élargissant la base d'imposition sur la consommation, notamment en ce qui concerne la TVA; supprimer les dépenses fiscales inefficaces, natamment celles dont le rendement est nul ou faible et adopter la réforme concernant la retenue à la source de l'impôt sur le revenu de personnes physiques.

Et c'est là que l'on s'aperçoit que Emmanuel Macron, notre Président de la République, n'invente RIEN, n'est qu'un vulgaire Valet au service de la finance "de Bruxelles" et n'a qu'une envie, celle des Conchieurs, c'est à dire, avec l'Ego qui le caractérise: "Conchier et se conchier toujours plus à ravir sur le dos des 67 millions de Français recencés INSEE".

Pourtant, il y a UN REMEDE et UN SEUL pour se nettoyer des conchiements venus "de Bruxelles" des Conchieurs et Conchieuses de France de manière radicale, LE MIEN, celui dont aucun financier ne parle, celui de ma "Méthode de Gestion par le "Révisionnisme économique".

C'est ce que je vous propose de lire dans mes critiques et propositions de programme économiques POUR TOUS, pour La France, les Françaises et les Français, au Point N°6.

I----------I

Point N°5-4

*Peu de malheurs sont sans ressource: Le désespoir est plus trompeur que l'espérance: La France est prisonnière: Prisonnière du GHETTO ECONOMIQUE "France"! Il faut l'en sortir!

Pour contrer ce laisser faire du Tous pourris qui me désole et qui débouchera un jour ou l'autre sur des évènements sociaux graves bien plus graves que ceux qui le sont dèjà avec l'existence des "Zones de non droit", je citerai une maxime de "Luc de Clapiers, Marquis de Vauvenargues" (1746) qui m'avait été donnée comme thème de dissertation à un concours, en 1972, dans mes souvenirs militaires:

"Peu de malheurs sont sans ressources; le désespoir est plus trompeur que l'espérance", maxime qui, bien comprise, apportera la solution magique aux lecteurs incrédules pour relancer l'économie et faire baisser le chômage.

Alors, Françaises, Français, les malheurs économiques qui frappent Notre Pays de plein fouet depuis nombre d'années, pour tenir compte du résultat des dernières élections qui ont fait naitre "par défaut" un Président élu par une minorité d'électeurs inscrits (48%) avec une majorité présidentielle de députés à l'Assemblée nationale élus par une minorité des électeurs inscrits (17,88%), OUI, notre bateau, "Le bateau France" est mal barré!

L'Espérance économique de redresser financièrement la barre est cependant là: Elle est logique! Elle est mathématique!

Elles est Révolutionnaire dans l'esprit car extraite des racines mathématiques fondamentales commerciales, dont L'AXIOME N°1: "Il est interdit aux entreprises de vendre à perte".

Pour ce faire, elles incorporent toutes leurs charges"-cotisations sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE!

Cette façon de procéder est légale et comptable: Il ny a RIEN à y redire et aucune critique à formuler, hors le fait que tous les Conchieurs et toutes les Conchieuses politiques et économique de France, pour maintenir les 67 millions de Français recencés INSEE dans L'INVISIBLE GHETTO économique, culturel et financier dans laquel ils se trouvent, "à l'insu de leur plein gré", car ils devraient le savoir, entourés des murs transparents de L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES, manipulent les esprits avec la crainte du chômage "organisé" qui se traduit dans le subliminal par "il faut "aider" les entreprises et leur accorder des subventions!

Cette Arnaque aux charges sociales des entreprises est très simple à comprendre: Voici pourquoi:

*Les entreprises, se font rembourser TOUTES leurs "charges"-cotisations sociales incorporées dans les "Calculs des Prix de revient et de vente" par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services, avec les bénéfices souhaités, comme expliqué dans L'AXIOME N°1 ci dessus:

"IL EST DONC FAUX de dire que les "charges"-cotisations sociales des entreprises sont trop élevées et qu'il est indispensable de leur accorder des subventions, puisque, payées au préalable par les consommateurs, elles ne payent AUCUNE charge sociale, d'autant que les dividendes des actionnaires se trouvent relativement conséquents dans les paradis fiscaux et autres salaires faramineux des dirigeants!

Et si les "charges"-cotisations sociales des entreprises sont trop élevées et qu'elles sont payées par les consommateurs qui achètent les marchandises, produits et services, il suffit de les leur retirer comptablement pour les affecter sur une TVA SOCIALE qui serait payée Officiellement par les consommateurs, ce qui serait une première modification intelligente et rationnelle, comme je vous le démontrerai dans le programme que je propose de mettre en débats en 2019 pour application en 2020.

I----------I

Point N°5-5

*De L'Arnaque aux "charges" -cotisations sociales- des entreprises à la "CORNE D'ABONDANCE" "PLUTUS Macron" Dieu des richesses, Valet des GOPE, Roi des Biaiseurs:

Alors se pose la question: "Pourquoi les Conchieurs et Conchieuses de Tous les partis politiques de France, en levant impôts et taxes supplémentaires, allouent ils des subventions aux entreprises en pure perte, comme par exemple le pacte de "responsabilité" le mal nommé, appelé,ne l'oublions pas, en son temps, "Marge de manoeuvre Macron", lequel s'est traduit par une hausse du chômage, l'augmentation habituelle des prix et des dividendes des actionnaires, tout en appauvrissant toutes les classes de la population, en particulier les classes moyennes!

N'y aurait il pas, de par cette manière de procéder quelque peu surprenante en économie politique "en col blanc", un lièvre économique qui court de manière sous jacente vers ce qui pourrait être apparenté à un "Crime économique"? Nul n'a encore posé la question, même pas moi qui fait partie des millions d'anonymes de France qui payent leurs impôts rubis sur l'ongle par retenues mensuelles!

C'est ce que j'appelle L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES!

J'ajoute à cela que, avec la suppression de l'ISF et l'augmentation de la CSG, le Président Emmanuel Macron, qui était surnommé par ses détracteurs politiques Président des riches, s'est doté d'une CORNE D'ABONDANCE qui le fait autocratiquement "PLUTUS" Macron, Dieu des richesses de son pays: La France!

*Sa "CORNE D'ABONDANCE", branchée ad vitam aeternam sur l'augmentation de la CSG des retraités, lui permet, à la demande des financiers dont il est "L'Ange Z'ailé", de déverser des augmentations de "salaires nets" aux salariés en lieu et place des employeurs qui, selon ses dires, sont devenus plus "pauvres que pauvres", à tel point qu'il va baisser leurs cotisations sociales et en retirer une partie pour la mettre à la charge des consommateurs sous la forme d'augmentation de taxes aussi nombreuses que diverses!

C'est le monde à l'envers!

C'est alors Françaises, Francais que je vous clame ce que l'écris depuis plus de 6 ans par l'intermédiaire des réseaux sociaux Facebook et Twitter: OUI, il y a une ressource au malheur économique "organisé" qui nous frappe et qui débouchera sur une révolte culturelle et sociale si nul n'y prend garde: La gestion par "La Méthode de Gestion par le Révisionnisme économique du XXIè siècle".

I----------I

Point N°5-6

*La méthode de gestion par le Révisionnisme économique du XXIè siècle:

Cette ressource est celle que j'ai trouvée après maints jours et nuits de réflexions et se traduit par l'appellation que je lui ai donnée: "LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE DU XXIème siçcle.

Elle se résume, tout simplement, par une "Remise à plat des financements sociaux" de manière médiatisée à l'extrême, car Révolutionnaire dans l'esprit des Français habitués à la désinformation économique tortueuse des Conchieurs et Conchieuses de Tous les partis politiques de France. Il s'agit d'appeler "un chat un chat" et, dans la plus grande transparence et l'équité pour tous, de définir le "Qui va payer Quoi, Combien et Comment" par rapport au "Qui paye quoi, comment et combien actuels, après vérification des comptes de tous les budgets des financements sociaux, ligne budgétaire par ligne budgétaire, par les Services de Bercy.

La mise en application pourrait se faire dès 2018 pour 2019 et de routine par la suite, à la plus grande satisfaction de TOUS, "Pour l'Avenir de nos enfants", comme aiment se gargariser en le disant sans rien faire les Conchieurs et Conchieuses politiques, "Face à la télé"!

*CETTE METHODE consisterait d'abord à:

1- Organiser de Grands débats médiatisés auxquels pourraient participer, par exemple:

1-1: Des représentants du Gouvernement,

1-2- Des représentants fiscaux de Bercy,

1-3- Les partenaires sociaux, salariés et entreprises,

1-4- Des représentants des partis politiques,

1-5- Des rerésentants d'associations de consommateurs,

1-6- Des économistes,

1-7- Des chercheurs, sociologues, politologues,

1-8- Divers...

2- Après vérification des comptes sociaux ligne budgétaire par ligne budgétaire par les services de Bercy, tant en recettes qu'en dépenses, tolérance zéro défaut: Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., il s'agirait de DEFINIR LE "QUI PAYE QUOI, COMMENT ET COMBIEN":

2-1: Pourcentages retenues sociales salariales, sans changement à priori, ligne budgétaire par ligne budgétaire,

2-2: Puisque les "charges"-cotisations sociales des entreprises sont dites trop élevées pour et par les entreprises et par les Conchieurs et Conchieuses politiques, MAIS qu'elles sont remboursées aux entreprises par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et servvices, "retirons les leur Toutes", dans leur intégralité , ligne budgétaire par ligne budgétaire comme ci dessus énoncées, pour être affectées sur une TVA SOCIALE officiellement reconnue en tant que telle pour être exclusivement destinées à leur destination première: Les financements des dépenses sociales, laquelle TVA SOCIALE sera payée par les consommateurs qui pourraient la voir apparaitre sur les tickets de caisse, comme par exemple ci après:

Prix de vente Hors Taxes: Tant: €

TVA Tant%: Tant: €

TVA SOCIALE Tant%: Tant: €

TOTAL: Tant: €€€€

3- Les "charges"-cotisations sociales retirées aux entreprises entraineraient IPSO PACTO un NOUVEAU CALCUL DES PRIX DE REVIENT duquel toutes les charges sociales auraient été intégralement retirées. De ce fait:

3-1: Nos prix de revient deviendraient les plus compétitifs des pays de l'U€,

3-2: Les prix de vente Hors TVA et Hors TVA SOCIALE seraient imbattables,

3-3: Les ventes augmenteraient,

3-4: Les carnets de commandes se rempliraient,

3-5: La confiance reviendrait,

3-6: Les investissements reprendraient,

3-7: Des emplois CDI seraient enfin créés pour satisfaire les demandes clients en temps et en heure,

3-8: Le taux de chômage baisserait sans atteindre le plein emploi compte tenu de la démographie,

3-9: La balance des paiements retrouverait son équilibre dans un premier temps pour devenir excédentaire par la suite,

4- Un IMPÔT SOCIAL spécifique, distinct de l'impôt sur les bénéfices serait créé quant à sa destination unique: Le financement des dépenses sociales, lignes budgétaires par lignes budgétaires: Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., étant entendu que Toutes le parties prenantes doivent y participer:

4-1: Les salariés par retenues sur les salaires, ce qui se fait déjà et qui payent, en plus, l'impôt sur les salaires,

4-2: Les consommateurs, "à la source", par la TVA SOCIALE officielle quant à sa destination et payent, en plus, l'impôt sur le revenu,

4-3: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL spécifique, distinct de l'impôt sur les bénéfices, à destination exclusive des financements sociaux, à négocier entre Gouvernement et les partenaires sociaux et grands débats publics au Parlement.

*C'est de cette manière et de cette manière seulement que, dans la plus grande transparence et l'équité pour tous, la pérennité de toutes les dépenses sociales sera assurée sans contestation aucune par l'ensemble de la population.

La paix sociale sera alors retrouvée et les négociations annuelles sur ces financements porteraient sur des ajustements en fonction des résultats obtenus.

A priori, aucune augmentation des cotisants ne serait nécessaire la première année (2018), avec collectif éventuel à le rentrée de septembre 2019 si ma Méthode de Gestion par Le Révisionnisme économique était appliquée en 2018.

I-----------I

Conclusion:

Pour ne pas alourdir cet article qui est un cri d'alarme que je lance pour la première fois aujourd'hui 01.12.2017, je vous donne rendez vous pour toutes les explications sur les détails et la mise en oeuvre de ma "Méthode de Gestion par le Révisionnisme économique" sur mes autres articles de blogs Médiapart, à consulter par internet en saisissant mon nom: Alain Saiche, sur votre moteur de recherches: blogs Médiapart, ou en vous abonnant gratuitement sur Twitter et Facebook pour recevoir tous mes écrits de blogs.

Dan ce cas, vous recevrez, "en prime", toutes mes critiques souvent "méchantes" et intelligentes que j'adresse en réponse aux destinataires d'articles des Conchieurs et Conchieuses politiques de France, des Journalistes, Economistes, Philosophes,Politologues, Carriérologues, etc, etc..., qui traitent économie et budget Défense, liste non exhaustive...

Je vous remercie pour l'attention que vous m'avez portée et de ce que chacun pourra faire, à son niveau, pour que La France reste La France si chère au Général de Gaulle dont tous les hommes et femmes politiques, Conchieurs et Conchieuses se tréclament pour mieux masquer leur incompétence et leurs échecs qu'ils transforment en "Mon Expérience" pour se faire élire ou réélire! Honte à elles et à eux!

Vous pouvez retenir par ailleurs que, par un de mes articles de blogs Médiapart en date du 29.11.2017, pour continuer de servir mon pays, Notre Pays, La France, je me suis mis à la disposition Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, afin de pouvoir donner un ou des cours sur l'économie aux Ministres et aux Parlementaires, de manière à résoudre au plus vite les problèmes économiques posés à l'ensemble de nos concitoyens.

*Honni soit qui mal y pense!

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

PS: Je suis Gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

I-----------I

ANNEXES

*Annexe 1: Qu'est ce qu'un conflit d'intérêts? Une Prise illégale d'intérêts?

Pris en sa définition, LE CONLIT D'INTERÊTS est défini communément comme étant le conflit entre la mission d'un agent public et ses intérêts privés, conflit susceptible d'influencer la manière dont il exerce ses fonctions. En d'autres termes, le conflit d'intérêts peut potentiellement remettre en cause l'impartialité et la neutralité avec lesquelles la personne doit accomplir sa mission du fait de ses intérêts personnels.

Cependant, le conflit d'intérêts n'est pas un délit. C'est LA PRISE ILLEGALE D'INTERÊTS, qui bien souvent en découle, qui est sanctionnée pénalement.

L'Article 432 du Code pénal le définit par le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique, ou chargée d'une mission de service publique, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement.

SANCTION: La prise illégale d'intérêts est sanctionnée par 5 ans de prison et de 500 000 € d'amende.

Annexe 2:

Qu'est ce qu'un crime économique?

La Cour de cassation, en France, définit LE CRIME ECONOMQUE comme suit: "Tout ce qui se rapporte à la production, à la réparation, à la circulation et à la consommation de marchandises, ainsi qu'aux moyens d'échanges consistant particulièrement dans la monnaie sous ses diverses formes... et ce qui porte atteinte directe à l'économie du pays dont l'Etat, en raison des circonstances, assure la direction et le contôle.

27-La #BCE @ecb de @LUnionEuropenne est un "Bien public", n'en déplaise! ÉDITER

-

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent six enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel
Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale