Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 nov. 2012

*L'INVISIBLE GEÔLE* L'€UROP€. PENDANT QUE NOS DEPUTES SE DISPUTENT SUR LES "DIVORCES FUTURS" ET CONTINUENT DE SE BATTRE,

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

POUR LE PLAISIR DE S'EXIBER SANS RETENUE AUCUNE DANS L'HEMICYCLE DE L'ASSEMBLEE NATIONALE, EN VUE DE SE "FAIRE LA MAIN" SUR L'ADVERSAIRE EN GUISE D' ENTRAINEMENT POUR LES PROCHAINES ELECTIONS DE 2015 LE TROU DE LA DETTE HERITEE DES PRECEDENTS GOUVERNEMENTS A CONTINUE DE SE CREUSER SOUS LEURS YEUX SANS QU'ILS N'Y PRÊTENT ATTENTION, OCCUPES QU'ILS SONT PAR DES FUREURS ANTICIPEES SUR LES DIVORCES EVENTUELS A VENIR. 

                                   AVANT TRIBUNE:

Pour tenter de faire oublier que le trou de la dette héritée des précédents Gouvernements est toujours à combler et que nos impôts serviront à ce faire, ne nous y trompons pas, nos Parlementaires se sont  préoccupés des futurs(es) époux(ses) qui ne sont pas encore mariés légalement et parlent à l'occasion  de la réforme de l'école avec la plus mauvaise foi qui semble caractériser ce qui est appelée aujourd'hui l'Opposition et qui sera peut être la Majorité de demain.

Il est de mode de parler de tout et de rien dans l'hémicycle, mais les bla-bla-bla sans lendemain en deviennent lassants pour ceux qui prennent le soin de s'informer sur le travail du parlementaire pour lequel il a voté. Les électeurs, à l'évidence, sauront, n'en doutons pas, se souvenir de la mauvaise foi dominante à outrance des uns ou des autres avant de mettre leur bulletin de vote dans l'urne en 2014. Ce ne sera que justice et juste retour des choses.

*L'Invisible Geôle* quant à elle, après avoir regardé la séance de questions au Gouvernement du mardi 29 et celle du mercredi 30 janvier 2 013 ainsi que toutes les autres qui ont suivi, jusqu'à la séance de nuit du 18 au 19 avril 2013, n'a pas changé d'avis et ne peut que retransmettre sa précédente Tribune ouverte à titre de rappel.

Quant aux débats encore en cours, gageons qu'ils n'apporteront tien de nouveau hors le fait que nos Députés se seront encore bien donné en spectacle. Profitons en encore tant qu'il est gratuit, avant qu'ils ne fassent appel à nouvel impôt pour se faire "admirer" et tenter de se faire réélire aux prochaines élections prévues en 2014, à moins qu'il ne passent une nuit en garde à vue après intervention des CRS en cas de "bagarre générale".

Ceci étant, le temps passé à s'auto-applaudir et à se maudire devrait être déduit de leur temps de travail et leurs émoluments réduits d'autant, ce qui permettrait de réduire les dépenses injustifiées au bénéfice de la réduction de dépenses publiques bien inutiles, reconnaissons le bien une fois pour toute.

Souhaitons à ce sujet qu'une nouvelle génération intellectuellement et moralement honnête arrive à émerger en 2014 pour, enfin, retrouver toute la sérénité qui s'impose dans des débats de haute tenue politique et morale pour une saine gestion des affaires de Notre Pays, La France.

                                 ---------------------------     

                                   TRIBUNE OUVERTE.

 Revoila le référendum et les primaires à la mode. Cela change du passé car, juste retour des choses, la majorité, devenue Opposition, n'est pas d'accord avec ceux qui sont d'accord entre eux. lls sont formidables, nos Elus. Un coup blanc bonnet, un coup bonnet blanc, sans bien savoir ce qu'ils veulent, hors préparer leur prochaine réélection. Ils sont les seuls à se comprendre entre eux grâce au double langage qu'ils affectionnent. C'est à croire que le Trou de La Dette héritée des précedents Gouvernements est déjà oublié.

 Pourtant, et *L'Invisible Geôle* le leur rappelle, "il" se creuse pendant qu'ils se chamaillent comme des Gamins.

                                      -------------------

 Ceci étant, c'est après la publication succinte d'un rapport important semble-t-il que les Députés continuent de se déchirer entre eux et se lancent des milliards en pleine figure à l'Assemblée Nationale.

 S'ils sont heureux de les avoir à disposition pour s'amuser, le contribuable, lui, ne rigole pas et n'a pas non plus envie de le faire, car, ce qu'il reçoit en retour en ...Pleine figure... Ce sont les feuilles d'impôts... Et les feuilles d'impôts ne sont pas faites pour être jetées à la figure, surtout pas à la figure du percepteur...

 Alors on entend, venant des uns et des autres, de par ci, de par là, en cours de séance de questions au Gouvernement, (journée du mardi 20 novembre 2012 par exemple), des réponses géniales qui leur permettent de "s'auto-détruire" tout en "s'auto-satisfaisant" sous les applaudissement chaleureux et encourageants des partisans des autres pour les uns, et sous les applaudissements des uns pour les autres. Comprenne qui pourra ou qui voudra.

 Les meilleurs arguments des uns pour détruire les autres étaient l'on ne peut plus édifiants et méritent d'être rapportés, d'autant que ceux des autres étaient les mêmes en retour. La dialectique, c'est ça... On est Député ou on ne l'est pas.

 C'est donc nombre de fois qu'ils se sont battus "avec courage" (courage politique) en se lançant des:

"- L'augmentation des Ceci... C'était vous...

"-L'augmentation des Cela... C'était vous...

               Et, en retour, la réponse était:

"-L'augmentation des Cela, c'était vous...

"- L'augmentation des Ceci, c'était vous...

 C'était vraiment passionnant et de très haute envolée lyrique; ainsi...

 Fort instruit sur les pratiques utilisées, *L'invisible Geôle* répond, elle, que les responsables de l'augmentation des impôts... "C'est pas elle"!... C'est Vous!

 Et, pendant tout ce temps, le trou de la dette s'approfondit toujours à l'étouffée, ne semblant  pas les inquiéter outre mesure.

 De plus, les problèmes qu'ils soulèvent au sujet des Uns/Uns et des Autres/Autres aussi passionnants qu'il soient pour se battre en politique, ne mènent à rien de bon, si ce n'est qu'à parler de ceux qui préfèreraient peut être que l'on parle un peu moins d'eux.

 D'ailleurs de quoi parlions nous?

Armand de Franceville, Nom de Plume,

Alain Saiche, Nom Patronyme.

P.S. Les motivations de mes interventions se trouvent dans mes lettres ouvertes qui peuvent être consultées en se connectant par internet sur mon blog:

Soit 1)-  L'Invisible Geôle,

Soit 2)- Alain Saiche.

Merci de cliquer sur les fichiers joints ci après pour en savoir plus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS