Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 janv. 2013

"ET SI LE GOUVERNEMENT ET CAHUZAC AVAIENT LU CET ECRIT DU 11 JANVIER 2013?"

Bonjour Tous médias: Et si vos vous remémoriez ce ce que j'écrivais le 11 janvier 2013? Il n'y aurait pas eu d'affaire Cahuzac! Elle eût été bouclée sans délais! SOUVENEZ VOUS!...

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                 POUR UNE REPUBLIQUE IRREPROCHABLE

OU: DE L'HONNEUR EN GENERAL A LA BASSESSE EN POLITIQUE.

Cette lettre ouverte, écrite le 11 janvier 2013, soit il y a plus de 6 mois et publiée "en boucle" sur Twitter, Facebook, Yahoo et Digg plusieurs fois par jour depuis cette date jusqu'au jour de sa mise en examen, ne semble pas avoir suscité de réactions particulières jusqu'aux aveux de Cahuzac en personne.

Elle ne met donc que plus en valeur les écrits publiés sous le titre de *L'Invisible Geôle*, raison pour laquelle, exceptionnellement, elle sera retwittée encore aujourd'hui jeudi 18 juillet 2013 et les jours suivants jusqu'à ce que cette affaire ne soit plus d'actualité.

Relisons donc cette lettre datée du 11 janvier 2013:

APRES TOUT CE SERAIT MIEUX, ALORS, POURQUOI PAS?

                       (Tel était le titre de cette lettre).

 *L'Invisible Geôle*, comme de très nombreux Français, s'interroge sur les graves accusations portées à l'encontre de Jérôme Cahuzac et estime que ces accusations sont suffisamment étayées pour se dire que, pour bien se défendre, Jérôme Cahuzac devrait démissionner

 En effet, comment bien faire le travail de Ministre du Budget avec l'esprit ailleurs? De plus, les nombreuses attaques dont il est l'objet ne semblent pas compatibles avec l'idée d'une République Irréprochable dont tout le monde se fait, chacun à sa manière.

  Un Ministre mis en cause dans des "Affaires" nuit à l'Image de La France mais, surtout, ne donne pas l'exemple à tous nos "jeunes" qui sont souvent stygmatisés et auxquels il est reproché tant de maux.

 Mais si tous les Elus donnaient l'exemple d'une République Irréprochable, nos "Jeunes", assurément suivraient l'exemple donné et deviendraient, à leur tour, beaucoup plus réceptifs aux rappels à l'ordre.

 Aussi, pour en conclure, *L'Invisible Geôle*, s'il avait à répondre à une demande de conseil de la part de Jérôme Cahuzac, recommanderait très  vivement à celui ci de démissionner la tête haute pour passer à la contre attaque et emporter la victoire qui lui serait acquise puisqu'il se dit innocent.

 Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom patronyme

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès