Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1394 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 avr. 2021

²ov-Françaises, Français, souvenez vous que @olivierveran a été le M #Retraites!

Avoir abusé la France et les Français sur la réforme des retraites n'a pas suffi à Olivier Veran, actuel Ministre des solidarités (lesquelles) et de la santé (laquelle) pour faire prendre les vessies du Ministère de la santé pour les Lanternes de la France. Son Konfinement à la Kon est très apprécié du Président de la République pour empêcher tous les regroupements de manifestants

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

LETTRE OUVERTE À L'OCCASION DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2022.

                             ----------

DE LA RÉFORME DES RETRAITES AVORTÉE AU MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ, Monsieur Olivier Véran transforme ses échecs en expérience pour devenir, qui sait, Président de la République, selon le Principe de Peter et de la Promotion Focus 2017-2020 Macron Président.

1- Pour être aussi bref que possible dans mon exposé philosophique "à l'ancienne", je vous demande de  Cliquer tout d'abors sur le lien suivant:

et par la suite,

2- Cliquer sur le lien suivant: 

3- Vous informer sur la réforme des retraites par les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises présentée et voulue par Olivier Véran. Pour savoir de quoi il s'agit, Cliquez sur le lien suivant:

4- Pour parfaire votre information sur les problèmes économiques voulu par une des élites de la "Promotion Focus 2017-2020 Emmanuel Macron, Cliquez sur le lien suivant:

5- Puis, pour penser sereinement à la prochaine élection présidentielle de 2022, Cliquez sur le lien:

6- Vous pourrez ensuite en conclure en lisant la copie extraite de 20 minutes avec AFP ci-après:

Réforme des retraites : Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé, vante une « ambition immense »

GOUVERNEMENT C’est Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé qui remplace Agnès Buzyn, qui a ouvert les débats sur la réforme des retraites, ce lundi, à l’Assemblée nationale

20 Minutes avec AFP

Publié le 17/02/20 à 18h51 — Mis à jour le 17/02/20 à 18h59

63 COMMENTAIRES147PARTAGES 

Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé qui remplace Agnès Buzyn, à l'Assemblée nationale, le 17 février 2020. — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Le coup d’envoi des débats sur la réforme des retraites a été donné, ce lundi, par Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé, qui a vanté « un texte dont l’ambition est grande et même immense ».

Devant les députés, l’ex-député LREM, qui remplace au pied levé Agnès Buzyn, a rappelé que « notre système est construit autour d’une solidarité » et évoqué les « pères fondateurs de la Sécurité sociale », citant notamment Ambroise Croizat.

Plusieurs semaines de débats

Olivier Véran a souligné que le système universel de retraites par points était « un projet annoncé de longue date, (qui) a la légitimité d’un programme présidentiel, de la concertation, d’un rapport préparatoire conduit par Jean-Paul Delevoye », en espérant désormais « la légitimité large des parlementaires ».

Alors que le ministre était interrompu par les oppositions, le titulaire du perchoir Richard Ferrand a lancé aux députés remuants : « Vous aurez des heures, des jours et des nuits pour vous ébrouer dans la démocratie ». Deux semaines de débats sont prévues, qui pourraient être prolongées au vu des 41.000 amendements au menu. « Il nous faut corriger » les « défauts » du système actuel, a ajouté le ministre, relevant que « du haut de (ses) 39 ans », il a « déjà cotisé à 4 régimes ».

« C’est une refondation sociale que le gouvernement porte devant vous »

Prenant son relais à la tribune, le secrétaire d’Etat aux Retraites Laurent Pietraszewski a ensuite déclaré qu'« à l’heure où 30 % des retraités ont une pension inférieure à 1.000 euros, c’est une conquête sociale majeure que le gouvernement vous propose d’adopter, soyons-en fiers », dans une allusion à la pension minimum de 1.000 euros pour les carrières complètes prévue par la réforme.

« Nos prédécesseurs ont mené des réformes courageuses mais toujours d’inspiration budgétaire, qui avec une durée d’assurance, qui sur les âges de départ. Notre lecture est plus large, notre ambition dépasse l’équilibre budgétaire, c’est une refondation sociale que le gouvernement porte devant vous », a ajouté celui qui a succédé en décembre à Jean-Paul Delevoye.

POLITIQUE

Réforme des retraites : Une nouvelle manifestation « symbolique » devant l’Assemblée nationale

ÉCONOMIE

Réforme des retraites: Les travaux de la conférence de financement démarrent mardi

²ov-Françaises, Français, souvenez vous que @olivierveran a été le M #Retraites! ÉDITER

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Comment le CHU de Bordeaux a broyé ses urgentistes
Les urgences de l’hôpital Pellegrin régulent l’accès des patients en soirée et la nuit. Cela ne règle rien aux dysfonctionnements de l’établissement, mettent en garde les urgentistes bordelais. Épuisés par leur métier, ils sont nombreux à renoncer à leur vocation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Force ouvrière : les dessous d’une succession bien ficelée
À l’issue du congrès qui s’ouvre dimanche, Frédéric Souillot devrait largement l’emporter et prendre la suite d’Yves Veyrier à la tête du syndicat. Inconnu du grand public, l’homme incarne, jusqu’à la caricature, le savant équilibre qui prévaut entre les tendances concurrentes de FO.
par Dan Israel
Journal
« Travail dissimulé » : la lourde condamnation de Ryanair confirmée en appel
La compagnie aérienne a été condamnée, en appel, à verser 8,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour « travail dissimulé ». La firme irlandaise avait employé 127 salariés à Marseille entre 2007 et 2010, sans verser de cotisations sociales en France. Elle va se pourvoir en cassation.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Social
En Alsace, les nouveaux droits des travailleurs détenus repoussent les entreprises
Modèle français du travail en prison, le centre de détention d’Oermingen a inspiré une réforme du code pénitentiaire ainsi qu’un « contrat d’emploi pénitentiaire ». Mais entre manque de moyens et concessionnaires rétifs à tout effort supplémentaire, la direction bataille pour garder le même nombre de postes dans ses ateliers.
par Guillaume Krempp (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
par Bésot
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis