Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 oct. 2012

*L'INVISIBLE GEÔLE*. L'€UROPE.€ffervescence et Frétillements à la Commission de Bruxelles.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                             AVANT PROPOS.

 Cette Tribune avait été écrite et postée bien avant que Jacques Delors ne précise à la télévision qu'il jugeait nécessaire un changement de traité européen. Elle n'en a en conséquence que plus de valeur et d'importance à lui porter.

En outre, le rejet du Budget européen par les Parlementaires européens pour la période 2014-2020 remet les Chefs d'Etat en position de dire un fois pour toute aux Technocrates de Bruxelles qu'ils ne seront jamais reconnus comme décideurs en tout ce qu'ils souhaiteraient leur faire faire sans aucun mandat électoral. Ce sera alors le retour à la véritable démocratie sans technocrates.

En effet, compte tenu de la situation à Chypre et des conditions posées pour obtenir une "avance remboursable", mais à quel prix, il est aisé de se demander si ces technocrates ne nous prennent pas tous pour des imbéciles sans cervelle.

                                    TRIBUNE.

                  Objet: Vers l'Union bancaire?...

         Comme suite à l'adoption du Pacte €uropéen de "Stabilité financière" par nos deux Assemblées, les futurs débats qui se profilent à l'horizon ne se présentent pas forcément sous les meilleurs auspices. L'exemple de la Grèce qui vient de supprimer ses émissions de télévision par mesure d'économies ne portent pas à réjouissance après qu'elle ait vendu quelques unes de ses îles...

           A n'en pas douter, les discutions sur l'avenir de L'€urope et sur la résolution de la crise de la dette seront à suivre avec la plus grande attention.

          La première étape envisagée vers une "Union bancaire" porterait sur deux propositions résumées comme suit:

           1)- Toutes les banques seraient placées sous la supervision de la B.C.€. ainsi que:

           2)- Necessité de clarifier les futures relations entre la B.C.€. et l'Autotité bancaire €uropéenne.

        A peine ébauchée, déjà controversée...La première réaction des Députés ne s'est pas fait attendre...

         Dans une résolution, les Parlementaires ont souligné la nécessité d'un contrôle démocratique sur l'Organisme de supervision et demandé que la fonction de supervision de la B.C.€. soit accompagnée d'une plus grande transparence.

         L'on voit bien là, dans cette résolution, toute l'ambigüité de la démocratie telle que ressentie par les Parlementaires dans le fonctionnement de la B.C.€. et de leur méfiance quant à la direction prise et au bon fonctionnement futur de l'union bancaire souhaitée.

          A ce stade de la présentation de ce qui se prépare à Bruxelles, il apparait  que la re-négociation du pacte approuvé par le Parlement et les Sénateurs ces derniers jours ne se fera pas sans mal.

          Ceci étant, la seule question qui vaille est celle de savoir si nos Députés Européens sauront faire prévaloir que la Démocratie parlementaire est située au dessus et non en dessous des *Lois-Lobbies* qui règnent à Bruxelles, avec la corollaire: Serait-on en meilleure position pour négocier si le Pacte €uropéen avait été rejeté?

         Cela n'est pas certain, mais, après avoir donné la joue gauche en acceptant tel quel le pacte signé précédemment par Nicolas Sarkozy sans le "retoquer", il n'est pas démontré que la joue droite ne soit pas atteinte en retour.

         Quoi qu'il en soit, souhaitons bon courage à notre Président, François Hollande, pour arriver à négocier la transparance totale qui consisterait à abolir la *Loi-Lobbies* qui interdit à la B.C.€. de prêterdirectement l'argent des contribuables aux Etats et les oblige à passer par les intermédiaires inutiles que sont les *Banques-Lobbies* qui alourdissent le poids de la dette au passage en se frottant les mains.

         Les *Banques-Lobbies*, qui n'ont pas de Patrie comme nous en avons une, La France, pourront alors se délocaliser pour exercer leur savoir faire ailleurs jusqu'à en terminer comme la grenouille de la fable de Jean de La Fontaine, pour ne pas le citer.

Ceci étant, le rejet du Budget européen pour la période 2014-2020 proposé au Parlement met notre Président sur la voie de la renégociation à tout prix, faute de quoi ce sera l'avenir le l'€uro-Devise qu'il nous faudra revoir.  

           Armand de Franceville, Nom de Plume,

           Alain Saiche, Nom Patronyme.

P.S. Les motivations de mes interventions se trouvent sur mon Blog et peuvent être consultées en se connectant:

       Soit sur 1)- L'Invisible Geôle,

       Soit sur 2)- Alain Saiche.

Merci de ne pas oublier de cliquer sur les fichiers joints pour mieux connaitre les dessous cachés du pacte qui a été adopté.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin