Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 mai 2013

"La Cervelle, Bordel": Cours élémentaire sur les PRIX DE REVIENT pour Elites crétines

COURS DE VACANCES POUR ELITES CRETINES: Il suffit de lire et me relire en vacances pour apprendre ce qu'est un PRIX DE REVIENT & ce que les entreprises doivent y mettre dedans pour le calculer "au juste prix" pour être compétitives et que les cotisations entreprises appelées "charges" sont incluses dans les PRIX DE REVIENT et remboursées avec bénéfices par les consommateurs à l'achat des produits!

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

petition-01-1

Cette pétition, unique en son genre, est toujours ans réponse officielle qui ne l'est pas: "IL FAUDRAIT CHANGER LA CONSTITUTION FRANÇAISE!

                    AUJOURD'HUI: 21.07.2016.

      Dernière date de mise à jour lassée en l'état:

Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

*AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*.

Les hommes et femmes politiques, les économistes, les éditorialistes et les journalistes se complaisent à dire que Notre Pays, La France, est le pays le plus Irréformable du monde: C'est peut être vrai, ce à quoi je leur réponds; Si Notre pays est le plus Irréformable du monde, c'est parce qu'il comporte le plus grand nombre de Cancres, de Crétins et de Charlatans politiques au Monde, Elites crétines développées au plus haut point. Ces Elites crétines, en effet, ne savent même pas qu'il existe, en calcul et en économie, ce qui est appelé PRIX DE REVIENT et à quoi il pourrait leur servie pour améliorer la gestion de Notre Pays. Continuons.

*Plus aucun apprenti (500 000) sans contrat de travail et plus d'entreprises sans apprentis, déclare péremptoirement François Hollande, Président de La République dans ses voeux aux Français en date du 31.12.2015! Comme si les entreprises allaient former des apprentis ALORS qu'elles n'ont pas de carnets de commandes! Pour le bon plaisir du Roy! Avec Nos impôts? A fonds perdus? Car où sont les carnets de commandes, les seuls à pouvoir créer des emplois?

C'est vraiment à nouveau prendre les électeurs et les contribuables pour des cons, Monsieur François Hollande: Les 50 milliards à fonds perdus du pacte de "responsabilité" ne vous suffisent pas pour tromper votre monde et assouvir votre soif du Pouvoir de dire:-"J'ai réussi à faire baisser le chômage"! Votez pour moi! 

Contre cette tromperie, une bonne leçon d'économie s'impose, tant à vous qu'à TOUS les dirigeants et élus des partis politiques pour vous remettre sur le droit chemin! Pour ce faire, je vous dédie cet article, à vous, Monsieur François Hollande, Président de La République, qui avez été Professeur d'Economie à Sciences PO Paris, de 1988 à 1991. ( Ref: Le JDD, Twitter, @aprimegroup, le 11.09.2015, retwitté par PPDA):

*C'est sans surprise que les chiffres de la croissance sont nuls et attendent, comme Soeur Anne... La croissance...

Les économistes la poursuivent à grands renforts de BlaBla's lamentables en nullité. Oui, je sais, la critique est facile mais l'art est difficile! C'est tellement vrai que les politiques et les économistes n'ont ni l'art de la critique et encore moins l'art de l'art!

Je vous propose donc un peu de lecture pour améliorer vos connaissances en économie réelle. Serez vous réceptif en ce début d'année 2016? Vous ne l'étiez pas avant et j'en doute. L'avenir nous le dira. Cela étant dit, c'est désolant, mais l'Ignorantisme a été et est toujours le mode de gouvernance de TOUS les Gouvernements depuis 1973, avec la bénédiction des autistes économistes qui n'ont RIEN compris au fonctionnement de l'économie réelle aux ordres des lobbies financiers en tous genres.

Et ce n'est pas votre interwiew de Président de la République en date du 14 juillet 2015 qui fera avancer les choses en ce sens, si ce n'est à les faire aller de mal en pis.

Voyons ce qu'il en est de plus près, avec toutes les conséquences qui en découlent pour les finances publiques et l'appauvrissement "programmé" de tous les peuples de l'Union €uropéenne si rien n'est fait RAPIDEMENT pour changer le cours des choses, tant sur le plan de l'économie réelle en France que du fonctionnement calamiteux de la BCE pour nos finances: La BC€ doit impérativement prêter aux Etats pour éviter de payer des aggios aux banques lobbies "de Bruxelles".

RETOUR EN ARRIERE: 

*Cet article, écrit et repris depuis début mai 2013, d'abord pour les hommes et les femmes politiques de Mon Pays, La France, est destiné à faire ouvrir les yeux de TOUS les Politiques sur les problèmes économiques posés aux populations du monde entier, raison pour laquelle je le transmets également à @opengovpart (25 avril 2015) dont vous, François Hollande, Président de La République Française avez pris la présidence pour un an.

*L'occasion s'était déjà présentée de le mettre à la disposition des Dirigeants des Pays qui font partie du #G20 qui s'est tenu en Australie les 15 et 16 novembre 2014.

Par la suite, à compter du 25.4.2015, ce sera à "Pour un Gouvernement ouvert", au niveau mondial dont La France prend la présidence que je le ferai connaitre.

*Ceci étant, voyons, à tête reposée, le contenu de cet article qui commence ainsi:

IGNORANTUS, IGNORANTA, IGNORANTUM.. Le malade imaginaire. Molière. Acte III, Scène 10.

*Définition de L'IGNORANTISME selon  le dictionnaire encyclopédique Quillet: Système de ceux qui prônent les avantages de l'ignorance pour gouverner.

En l'ocurence, c'est de PRIX DE REVIENT et du calcul des prix de revient qu'il s'agit, avec ce qui est "mis dedans" par les entreprises, au détriment des investissements par la suite. C'est pourquoi les économistes préfèrent parler des coûts de revient, pour mieux noyer le poisson des "à côtés".

Il va donc de soi, entre autres, que les investissements en aides pour l'apprentissage dont il est question actuellement, avec l'argent des contribuables, doivent être suivis de RETOURS sur investissements, c'est à dire récupérer les fonds, avec des bénéfices financiers! Non?

Pour être bref, tout investissement, même en apprentissage, ne devrait être fait QU'APRES ETUDES PREALABLES DES MARCHES pour être déclaré viable et prometteur d'embauches. Ne pas le faire serait commettre une faute lourde, comme cela a été prouvé depuis des décennies avec les subventions aux entreprises, en pures pertes!  

L'Etat, en l'occurence le Président de La République, Chef de L'Etat, doit être tenu pécunièrement et judiciairement responsable des investissements effectués "A FONDS PERDUS" en toute connaissance de cause, pour le plus grand bénéfice des chefs d'entreprises, de l'augmentation des impôts des contribuables et au détriment du pouvoir d'achat de la population.

Ceci étant, abordons le sujet sur la situation économique et les causes qui ont fait que La France se trouve dans la spirale de l'étouffement économique et financier qui pourra ne se terminer que par LA REVOLUTION CULTURELLE des esprits de tout un chacun.

Voyons donc ce qu'il en est de l'Ignorantisme entretenu en France sur la population par Tous les gouvernements depuis 1973, les CHARLATANS politiques, les médias, les économistes, PierreGattaz, patron du MEDEF, de manière pédagogique, "à la MOLIERE": "LA CERVELLE, BORDEL"!

*D'où: La Cervelle, bordel! "Homepolitique"! Par Armand de Franceville, Nom de Plume.

-"SANS NOUVEAUX PRODUITS ET SANS NOUVEAUX MARCHES LOCAUX OU A L'EXPORT, IL N'Y AURA PAS DE CROISSANCE", mais stagnation avec décroissance et augmentation du chômage.

D'où: "La croissance! Où est la "croissance", avec la réponse adaptée: -"Dans "Votre cervelle, Homepolitique".

-Nous attendons la croissance, clament à tous vents les hommes et les femmes politiques, économistes, éditorialiste et commentateurs médiatiques, "pour que le chômage diminue"!

Et, à "Tousceuxquicrient" - Croissance, Croissance où es tu"? Je réponds tout simplement: Elle se trouve là où votre ignorance l'a menée: Dans le trou de la dette et dans l'augmentation inconsidérée des impôts des ménages! Et dans votre ignorance à savoir qu'il existe ce qui est appellé calcul des PRIX DE REVIENT et des prix de vente! Et dans le fait que la croissance ne se décrète pas!

*La  Cervelle, "Homepolitique"!

Ce sont les carnets de commandes qui créent la croissance lorsqu'elles dépassent les capacités de production des entreprises, lesquelles doivent embaucher pour satisfaire les demandes clients! Pas de commandes? Pas d'embauches! Et... Pour passer des commandes, il faut de l'argent! Pas d'argent, pas de commandes!

Qui pourrait me démontrer le contraire? Pierre Gattaz, patron du MEDEF? Je lui pose donc la question! En outre, ce sont les entreprises qui créent des emplois productifs en créant ou développant des marchés existants ou en créant de nouveaux besoins!

*La Cervelle, "Homepolitique"!

En attendant, il n'y aura AUCUNE CROISSANCE EN 2015.

Pour 2016, je vous en reparlerai. A même politique, MÊMES RESULTATS!

*La Cervelle "Homepolitique"!

Pour vendre plus, il faut également être compétitif! Aussi, passons à la réflexion sur le calcul des prix de vente: Un prix de vente se calcule, résumé élémentairement de la manière suivante: PRIX DE REVIENT plus pourcentage de bénéfices souhaités = Prix de vente. Les économistes parlent plutôt, je le rappelle, de "coût de revient" et de "marge bénéficiaire".

*La Cervelle, "Homepolitique"!

PRIX DE REVIENT (PR) = Prix d'achat des matières + Charges au sens large du terme: Salaires, cotisations sociales de toutes natures, frais de fonctionnement, provisions pour investissements et amortissements, répartition des frais des sièges sociaux (QU'IL FAUDRA VERIFIER), commerciaux, bref, TOUTTOUTOUT, vraiment TOUT , y compris les fausses factures, sur facturations, détournements, PRIME A L'EMBAUCHE DE 4 millions € par Sanofi, par exemple, le 23.02.2015, provisions pour sièges éjectables, retraites chapeau, retraites dorées, salaires faramineux et, après ce que j'ai oublié, ajoutez y, bien entendu, les dividendes et bénéfices à redistribuer (Les "marges bénéficiaires" sont très vagues à ce sujet!) pour obtenir le Prix de vente. Ajoutons y, pour la bonne forme, "Toutcequejaioublié" et ce sera parfait, en y incorporant LES DONS EN NATURE, EN LIQUIDE (en valises) ET AUTRES AUX PARTIS POLITIQUES!

*La Cervelle, "Homepolitique"!

Pour être encore plus clair, TOUTES ces "charges", "AUTRES CHARGES" et cotisations, INCLUSES dans les PRIX DE REVIENT, sont REMBOURSEES PAR LES CONSOMMATEURS au patronat à la vente des produits.

*La Cervelle, "Homepolitique"!

Pour redevenir plus compétitifs, il faudrait baisser les coûts de revient! Je laisse donc le soin aux lecteurs de rechercher ce qui les plombe et pourrait être réduit ou supprimer pour ce faire? HORS LE SMIG OU LE SMIG AU RABAIS proposé par les charlatans de foire.

*La Cervelle, "Homepolitique"!

Pour les hommes politiques et les économistes autistes et bouches cousues qui n'auraient pas encore compris, depuis le temps que cela dure, cela signifie que le patronat, à ce stade de la vente des produits et services, n'a RIEN SORTI DE SA POCHE pour participer au financement de La Sécu", des retraites et de l'assurance chômage.

Sivos n'avez pas encore compris, recommencez la lecture à partir de la case départ de l'article!

La Cervelle, "Homepolitique"!

Cherchez donc Vos etteurs erreur et TOUTES vos fautes, Messieurs et Mesdames politiques, économistes, éditorialistes, commentateurs, présentateurs, et vous saurez pourquoi vous nous avez mis dans le merdier financier que vous imputez "aux autres", aux pauvres salariés et riches profiteurs de chômeurs qui ne recherchent pas d'emploi, soit disant, ALORS QU'IL N'Y A PLUS D'EMPLOIS à cause des DELOCALISATIONS FINANCIERES!!!

*La Cervelle, "Homepolitique"!

Alors, la seule solution, pour sortir de ce merdier financier et des ERRENCES A REPETITION, réside dans la remise à plat du financement de NOTRE système social en inscrivant, noir sur blanc, sans sectarisme aucun, à l'ordre du jour, PAR EXEMPLE:

1: Quelles sommes sont dépensées ANNUELLEMENT, détaillées par ligne budgétaire,

2: A combien se montent les recettes ANNUELLES, détaillées par ligne budgétaire,

3: QUI A PAYE QUOI, ANNUELLEMENT, détaillé par cochons de payants: 1)- Retenues salariales, 2)- Remboursements de TOUTES les "charges" faites par les consommateurs au patronat, AVEC BENEFICES, sur les prix de vente,

4: BILAN: Positif ou négatif,

5: NOUVELLE REPARTITION DES CHARGES:

1)-Salairiés,

2)- Avances patronales remboursables SUR LES PRIX DE VENTE,

3) Participation patronale sur les bénéfices,

4)- Pourcentages TVA dite TVA dite sociale payée par les consommateurs à l'achat des produits.

La Cervelle, "Homepolitique"!

*CELA ETANT, puisqu'il sera admis et reconnu irréfutablement, DE MANIERE PEDAGOGIQUE, que les entreprises ne payent AUCUNE CHARGE DIRECTE pour le financement des charges sociales puisqu'elles leur sont remboursées après vente, pourquoi pas LES SUPPRIMER en tout ou partie, obliger les entreprises à baisser leurs prix de revient D'AUTANT, les faire contrôler par le fisc, et, tout aussi naturellement, REQUALIFIER les "cotisations sociales" des entreprises en TVA SOCIALE sur les prix de vente, distincte de la TVA actuelle?

*Les entreprises, ainsi, ne pourraient plus se plaindre que leurs charges sont trop lourdes pour être compétitives à l'exportation et sur le marché local, ET TOUT LE MONDE Y GAGNERAIT, même les consommateurs avertis, puisque les prix de revient seraient AU PLUS PRES DE LA REALITE DES CHOSES!

Bien entendu, tout transfert de cotisations entreprises sur la TVA sociale entrainera Obligatoirement une baisse des coûts de revient à la production Hors Taxes -et de venteHT- ainsi que des prix hors TVA sociale! Les services fiscaux de surveillance des prix et les Associations de consommateurs y veilleronty. 

Voilà une proposition honnête que je soumets à tous mes lecteurs, aux associations de consommateurs, au Président de La République, François Hollande, au Gouvernement, au Parlement, aux partenaires sociaux et à TOUTE la population ainsi qu' à "tousceuxquejaioubliés".

Et tout pacte baptisé pompeusement "de prospérité", "d'Avenir", "de ceci", "de cela" qui ne tiendrait pas compte de mes écrits ne serait que pacte "TROMPE L'OEIL" qui ne déboucherait sur RIEN DE CONCRET!

*En outre, le chômage n'est pas prêt de baisser et ne peut qu'augmenter, pour la bonne et simple raison que le salaire minimum et les salaires des temps partiels ne permettent pas à une seule personne salariée de vivre et faire vivre sa famille normalement: Conclusion, deux personnes dans un foyer doivent travailler pour seulement "subsister " jusqu'à la saison nouvelle, alors qu'il n'y a plus d'emplois.

Il y a une quarantaine d'années, un seul salaire pouvait suffire, tout juste , certes, mais les mères avaient le temps de s'occuper de leurs enfants alors qu'à présent nombre de couples sont séparés... Avec en plus des problèmes liés au logement et au manque de logements...

ET TOUS, TOUS, TOUS les autres problèmes liés à la délinquance et autres débordements qui, comme ces derniers temps, mènent à déployer la force armée pour suppléer le manque de policiers et de gendarmes, alors que la force armée, amputée d'une partie importante de ses effectifs et de son budget, risque, si l'on n'y prend garde, d'être handicapée elle même... Ce serait alors, comme il se dit parfois, la fin des haricots!

A ce stade de la réflexion à mener, je laisse le soin aux hommes et femmes politiques qui ont tous et toutes échoué ces quarante dernières années qui pérorent à l'Assemblée Nationale et se pavanent "à la télé" après être passés chez la maquilleuse de se réveiller et de revenir sur Terre! 

Ah! Ajoutez à cela l'augmentation de l'âge des départs à la retraite et la démographie "galopante"et la boucle sera bouclée en y adjoignant les délocalisations "financières" à outrance.

Le taux de chômage n'est donc pas près de baisser et ce n'est pas le pacte de "responsabilité", véritable piège à cons financier qui y fera quoi que ce soit, hors faire augmenter les impôts des contribuables et les bénéfices des entreprises qui n'avaient pas besoin de cette manne financière... Et ajoutons, bien entendu, la baisse du pouvoir d'achat de la population dans son extrême majorité.

 *La Cervelle, "Homepolitique"! LA CERVELLE, BORDEL!

Un autre proposition serait ma suggestion de suivre le Président de La République, aidé par TOUS les partis politiques, dans la démarche que j'ai engagée personnellement il y a deux ans aupès de la Commission €uropéenne pour la suppression de l'article qui interdit à la Banque Centrale €uropeenne (BC€) de prêter aux Etats et qu'il soit reconnu INCONSTITUTIONNEL car aucun article de Notre Constitution ne prévoit que mes impôts (Nos impôts) servent de matelas financier aux banques lobbies de Bruxelles qui empruntent, elles, à la BC€ à un taux préférentiel (actuellement 0,O5%) pour reprêter ensuite aux Etats en se faisant payer des royalties avec Nos impôts!

Aux taux actuels de 0,05% de taux d'emprunt des banques et de 0,7% de "revente" à La France, cela fait 6,5 millions de pertes sèches pour les contribuables -L'Etat- par milliard emprunté!

*Excusez du peu! Les banques font 14 FOIS la culbute! 

Les boulangers, les centres commerciaux et les commerçants apprécieraient de pouvoir faire 14 fois cette culbute.

*La Cervelle, "Homepolitique"!

En outre, je demande la suppression de l'article qui limite les emprunts d'Etats à 0,50% du PIB POUR LES INVESTISSEMENTS? sous peine de pénalités, car il impose implicitement aux Etats de faire appel aux Banques lobbies qui ont emprunté A BAS COÛT actuellement 0,O5% (et peut être bientôt à  taux 0,00 %) pour arriver au Partenariat-Public-Privé (PPP) et, par la suite, aux privations! Le tout avec l'argent de NOS IMPÔTS!

*La Cervelle "Homepolitique"!

Ma demande a été jugée recevable et se trouve à l'étude à la Commission des pétitions à Bruxelles depuis le 25 OCTOBRE 2012, soit il y a deux ans ce jour 25 OCTOBRE 2014! Vous en trouverez copie jointe en fichier.

*LA CERVELLE, BORDEL!! "Homepolitique"!

Je reste donc en l'attente de toutes les critiques qui pourraient se faire, mais, AUSSI ET SURTOUT, en l'attente que TOUS les partis politiques s'unissent pour, à partir de mes suggestions et des autres suggestions qui sont peut être déjà sur la table des négociations ainsi que de mon COUP DE GUEULE, engager les débats pour ENFIN, sous la direction de François Hollande, Chef de L'Etat, déboucher sur la solution adaptée à la situation qui recevra l'approbation DE TOUTES les âmes de bonne foi.

*Pour en conclure, je précise que je suis Gaulliste non (plus) encarté pour garder mon indépendance d'esprit, NI de droite, NI de gauche, comme l'a si bien dit Le Général, et je le plagie, paix à son âme.

*LA CERVELLE, BORDEL! "Homepolitique"!

              Armand de Franceville, Nom de Plume

              Alain Saiche, Nom Patronyme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener