Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 avr. 2013

*L'INVISIBLE GEÔLE*. Qui se souvient? 5 novembre 1956: Opération "Suez".

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

AUJOURD'HUI: 05 novembre 2016. 

                  Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

             *Le 26 juillet 1956, le canal de Suez était nationalisé par L'Egypte.

A Bayonne, France, le Commando du Lieutenant Gildas se prépare pour partir en Algérie pour des opérations de maintien de l'ordre et en vue d'un intervention en Egypte.

Le 28 octobre 1956, Le 2ème Régiment de Parachutistes coloniaux (2ème RPC) aux ordres du Colonel Château Jobert, quitte Alger par avion civil pour reloindre Chypre, base de départ prévue pour L'Egypte pour y ariver, sans escale, le 29 tôt le matin..

  Du 18 octobre au 04 novembre, maintien en condition physique avec quelques petis exercices préparatoires à l'intervention sans rien connaitre de notre objectif qui serait le nôtre, celui du Commando du 2ème RPC. 

La suite, la voici:

*Quel internaute ayant appartenu au Commando du 2ème Régiment de Parachutistes Coloniaux (2ème RPC), en 1956, se souvient? Et bien oui, cele fait 59 ans en cejour de cette année 2015!

*Après être partis d'Algérie, nous nous retrouvons au "Camp X", à CHYPRE:

*Briefing du 04 novembre après midi, devant une maquette représentant l'objectif:

"Voici votre objectif: La caserne des fedayins de Port Fouad, rive est du canal de Suez. Effectif: Une centaine de "commandos de la mort". Vous serez parachuté à 150 mètres d'altitude pour arriver plus vite au sol et jouer la surprise.... Répartition des missions...1er Stick... 2ème Stick... 3ème Stick... Et sortez vite de l'avion pour ne pas que les deniers tombent en mer!

*ET, le 05 novembre, dès l'aube... Les paras du 2ème RPC du Colonel CHATEAU JOBERT sautent en Egypte, dans la zone à cheval sur le  Canal de Suez comprise entre Port-Saïd et Port Fouad.

*La caserne des Fedayins est enlevée de main de maitre par le Commando du 2ème RPC sous les ordres du Capitaine LEBEURRIER, le 5 dans l'après midi, en tant que 1er objectif .

*Le 6 novembre 1956, dans le courant de la nuit, le deuxième objectif, l'usine électrique située en bordure du Canal de Suez qui débouche sur la mer, est occupé.

*Problème posé: Cet objectif devait être bombardé à l'aube, au moment du débarquement amphibie, si notre objectif n'était pas atteint, et la liaison radio ne passait pas à ce moment là! Qui a eu l'idée? Trouver de la peinture bleue, de la blanche et de la rouge pour faire un drapeau français sur le toit? Pas moi, mais, dans une usine, il devrait y en avoir! Et il y en avait! Et ce fut fait. Fort heureusement tout de même, l'aviation a pu être informée rapidement par radio. Ouf! Une crainte de plus en moins, si l'on peut dire...

*Conforter notre position nous amène sur le bord du canal. Un cargo coulé git au milieu de celui ci et laisse apparaitre sa cheminée et une partie de l'arrièrre (ou l'avant?) dans la brume matinale dans laquelle s'estompe la rive opposée du canal avec les installation de Port Saïd.

*Camouflés sur le bord, le 3ème stick (Adjudant Paillard) observe le canal lorsque soudain se distingue, dans le brouillard, une embarcation avec 4 ou 5 soldats égyptiens. Ils ne nous ont pas vus. Nous avions, avec nous, un prisonnier égyptien - Lieutenent, dans mes souvenirs - qui parlait très bien le français.... Pour la suite, lisez le récit L'INVISIBLE GEÔLE... de... 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal