Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 oct. 2012

²loue²-Lettre ouverte aux Députés de L'Union €uropéenne et aux Parlementaires.

Le Citoyen €uropéen que je suis demande d'imposer à la la B.C.€. de prêter directement les fonds aux Etats sans passer par les Banques-Lobbies de Bruxelles. C'est la raison pour laquelle j'ai déposé une Pétition en ce sens, pétition N° 1531/2012 qui a été examinée à la Commission des pétitions - Parlement européen - Rue Wiertz - B-1047 Bruxelles. IL FAUDRAIT CHANGER LA CONSTITUTION.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                                 AUJOURD'HUI: 24.12.2014.

 *Cet article, qui date du 13 octobre 2012 a toujours la même valeur, actualisée avec le déblocage de 350 milliards d'€uros destinés aux investissements qui ne feront pas baisser le chômage mais imposeront aux Etats de faire appel aux investissements publics destinés à préprer le Partenariat-Public-Privé (3P) ruineux pour les Etats et surtout LES CONTRIBUABLES!

RETOUR EN ARRIERE:

                                              AVANT PROPOS.

La déclaration de Jacques Delors en décembre 2012, lequel juge nécessaire un changement de traité européen ne peut que remettre en évidence la lettre ouverte ci après, d'autant que le rejet du budget 2014-2020 par le Parlement européen remet en cause l'accord qui était intervenu entre les Chefs d'Etats et de Gouvernement quelque temps auparavant.

L'actualité internationale et européenne de ces derniers jours, de surcroit, nous décrit Chypre comme au bord de la faillite, et les directives des technocrates de Bruxelles, aux ordres des *Banques-Lobbies*, ne permettront pas à l'Union européenne d'avancer dans la bonne direction pour redresser les économies réelles des pays. Ils sont toujours dans le Virtuel, tête dans les nuages et tête en l'air. 

Mesdames et Messieurs les Députés,

 Objet: 1)-  Le rachat des dettes des Etats par la B.C.€. ( Banque Centrale €uropéenne).

          2)- Suivi de ma pétition N1531/2012 au Parlement de Bruxelles.

        Point n'est besoin de vous rappeler la crise financière que traversent la plupart des pays de L'Union Européenne et du montant de la dette de Notre Pays, La France.

         Ceci étant, je vous prie de bien vouloir trouver ci joint copie de la lettre ouverte que j'ai transmise à Monsieur Mario Draghi, Président de la B.C.€. afin de vous demander votre avis sur la proposition qu'il a faite concernant le rachat des dettes des pays qui en formuleraient le souhait ainsi que sur la mise en garde que je formule au sujet des vices cachés de ces rachats éventuels, lesquels sont par ailleurs interdits de par les textes.

         Je sais en outre les réserves que vous avez déjà exprimées au sujet de la transparence financière et du contrôle démocratique que vous souhaiteriez obtenir sur les fonctions de supervision de la B.C.€. De plus, vous venez de rejeter avec fracas l'accord qui vous a été soumis au sujet du Budget 2014-2020, ce qui n'aura surpris personne, sauf les Chefs d'Etats et la Commission, habituée comme elle l'est à donner ses "directives" à ces mêmes Chefs d'Etats.

         L'Union €uropéenne, en effet, n'a pas à être dirigée par les *Lobbies-Financier*, mais par les Dirigeants politiques élus démocratiquement par les peuples des pays de L'Union, contrairement à ce qui se fait actuellement où ce sont des *Lobbies-Technocrates* qui font la loi et les lois.

         Vous trouverez bien trouver, de plus, la lettre ouverte adressée au service de presse de L'U.€. par laquelle j'ai demandé à Mme Rachida Dati , ancienne Garde des Sceaux, de réfléchir à un projet de loi qui supprimerait l'interdiction faite à la B.C.€. de prêter directement l'argent des contribuables aux Etats, car cette pratique de "dîme" ou de "gabelle", appelons cela comme l'on voudra, alourdit le poids de la dette des Pays sans raison aucune pour le plus grand bénéfice des *Banques-Lobbies* qui n'ont qu'à se frotter les mains de plaisir.

         De tout ce qui précède, il en résulte que le Citoyen €uropéen que je suis vous demande d'oeuvrer pour la suppression de la *Loi-Lobbies* et de la remplacer par une autre loi obligeant la B.C.€. à prêter l'argent directement aux Etats sans passer par les *Banques-Lobbies*. C'est la raison pour laquelle j'ai déposé une Pétition en ce sens, pétition N° 1531/2012 qui se trouve actuellement en examen à la Commission des pétitions - Parlement européen - Rue Wiertz - B-1047 Bruxelles.

         Je vous demande donc de la suivre avec l'intérêt qu'il se doit pour qu'elle aboutisse à son terme dans des délais raisonnables.

         En outre, un rappel à l'ordre me semble être de mise à l'encontre de Mario Draghi pour ses interventions illégales dans le domaine du rachat des dettes des pays par la B.C.€. pour la bonne et simple raison que la B.C.€. ne lui appartient pas en propre, mais appartient à L'Union €uropéenne et que cela est interdit de par les textes et les lois encore en  vigueur.

         Souhaitant avoir retenu toute votre attention et vous souhaitant bonne lecture et interprétation des textes,

         Je vous prie d'agréer, Mesdames et Messieurs les Députés, l'expression de mes salutations distinguées.

Armand de Franceville, Nom de Plume,

Alain Saiche, Nom Patronyme.

P.S. Les motivations de mes interventions se trouvent explicitées dans mes lettres ouvertes mises sur mon Blog, en se connectant par internet sur:

1)- L'Invisible Geôle, et ou:

2)- Alain Saiche.

Merci de ne pas oublier de cliquer sur les fichiers attachés pour mieux comprendre les choses telles qu'elles se présentent.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin