²qam-Quels intérêts peut tirer "en marche" de sa gestion entrepreneuriale France

En philosophie, le mot culture désigne ce qui est différent de la nature. En sociologie, comme en éthologie, la culture est définie de façon plus étroite comme « ce qui est commun à un groupe d'individus » et comme « ce qui le soude », c'est-à-dire ce qui est appris, transmis, produit et inventé. Wikipédia. Avec moi, ce sera par la culture de l'esprit sur l'économie.

PRÉPARATION INTELLECTUELLE À L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2022.

 

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française.

Quels bénéfices pourrait bien tirer le parti "en marche" gérée comme une entreprise, une PME, a déclaré Gilles Le Gendre, (député LaREM), à faire voter des lois maléfiques qui appauvrissent la population et enrichissent "les riches" par des lois votées par sa majorité présidentielles monocratique? 

Bonjour Monsieur le Président.

Vous ne pourrez me contredire sur ce qui suit. Cela étant assuré de par des faits indéniables, je vous poserai une question par la suite.

Voyons d'abord les faits.

1- Votre "Fou de roi", Monsieur Gilles Le Gendre, est un homme politique, entrepreneur et journaliste français, spécialisé dans la presse économique. Membre de La République en marche, il est élu député dans la deuxième circonscription de Paris lors des élections législatives de 2017, a fait un aveu spectaculaire, le 22 octobre 2018 sur BFMTV.       

Voici donc ce qu'il en est, à partir de la déclaration "L'AVEU, de Monsieur Gilles Le Gendre, député La REM à l'Assemblée nationale:

"Il faudra, pour remplacer Christophe Castaner à la tête de la République en marche, en tant que délégué général, "un chef d'entreprise, un chef de PME", a déclaré Gilles Le Gendre à Laurent Neumann, sur BFMTV, Bourdin Direct, le 22 octobre 2018! Voici enfin L'AVEU! Le parti "en marche du Président Emmanuel Macron met notre pays en Etat de faillite économique et sociale.

Cela étant, Christophe Castaner, après un passaage Place Beauvau entant que Ministre de l'Intérieur, est revenu à nouveau à la tête du parti "en marche" en tant que "délégué général" du parti monocratique macronien.

La suite, la voici, à partir de mes écrits tirés de mon Blog: Cliquez sur le lien suivant:

Après lecture, vous pourrez constater que le parti "en marche", créé par Monsieur Emmanuel Macron, banquier de son état, ce que je ne critique pas, est à l'origine de la création du pacte de "responsabilité" (ça ne s'invente pas) qui a, par une augmentation des impôts généralisés en 2014, fait perdre 50 milliarfs € aux contribuables.

Le Président de la République d'alors, de 2012 à 2017, était Monsieur François Hollande.

Ce pacte de "responsabilité" a été appelé par la suite, souvenez vous: "Marge de manoeuvre Macron"! (Cela aussi ne s'invente pas).

Devenu Ministre de l'économie en 2014, Monsieur Emmanuel Macron, vous avez préparé l'augmentation de la CSG pour les retraités, au titre pompeux de l'aide intergénérationnelle, pour augmenter, par des artifices fiscaux, le salaire net des salariés et corollairement, abaissé le pouvoir d'achat des retraités.

Devenu Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, vous avez fait voter une loi votée par la majorité présidentielle, celle de augmentation de la CSG pour les retraités.

À L'époque, Monsieur le Président, vous saviez déjà que les entreprises ne payaient aucune cotisation sociale pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, la Chômage, la Vieillesse, et la Dépendance.

Je vous en avais informé depuis suffisemment longtemps. Pour le vérifier, Cliquez sur le lien suivant:

Et vous me l'avez confirmé au cours de nos échanges épistolaires 2017-2018-2019. Pour vous rappeler cess écrits, Cliquez sur le lien suivant:

À partir des éléments irréfutables que je viens de vous présenter, Monsieur le Président, voici la question que je vous pose:

"Quels intérêts a le parti "en marche" de faire voter des lois qui vont à l'encontre des intérêts de l'ensemble de la population, sachant que les entreprises ne payent aucune cotisation sociale et que vous leur accordez en outre des millions de subventions, "Quoi qu'il en coûte" aux contribuables et à tous les consommateurs de France, sur la base de mon article ci-après: Cliquez sur le lien suivant: 

Me répondrez vous?

                                   --------------------

Ma question étant posée, je vais à présent aborder avec vous le futur de la France. Pour ce faire, Cliquez sur le lien suivant:

Après lecture, vous devriez, Mosieur le Président, en bonne forme intellectuelle et morale pour vous lancer à la conquête de la France de demain avec une bonne préparation à l'élection présidentielle à venir.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse..

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.