Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1395 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 juin 2021

²ddr-Ne pas exercer son Droit de réponse est reconnaitre la véracité des faits.

Le droit de réponse vous appartient sur tous mes articles, Monsieur le Président. Il permettrait à nombre des 47 millions d'électeurs de France, à tous les consommateurs, et surtout aux enfants en âge de comprendre ce qu'est la vie de tous les jours -consommer- par rapport à la pratique des Arnaques aux cotisations fiscales et sociales des entreprises qui appauvrissent la France tout entière.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

         PRÉSIDENTIELLE 2027                 

               LE FIL DU BLOG

*LE CHOIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SERA LE FRONT ANTI-MACRON, LE CHOIX DE LA LIBERTE ECONOMIQUE ET LE CHOIX DE LA JUSTICE SOCIALE ET SOCIETALES RETROUVEES.

              MISE DANS L'AMBIANCE.

LA RETRAITE APRES 40 ANNEES DE COTISATIONS EST POSSIBLE ET RECOMMANDEE. 

Toutes les autres recomandaions sont inutiles.              

                          RÉÉDITION

*EMMANUEL MACRON A ECHOUE POUR CONVAINCRE LA FRANCE ET LES FRANÇAIS QUE SA REFORME DU FINANCEMENT DES RETRAITES ETAIT LA BONNE.

*OR ELLE EST MAUVAISE! TRES MAUVAISE! TROP MAUVAISE!

           VOTEZ MARINE LE PEN.

²éem-Voici ce que m'a écrit M @EmmanuelMacron, Président de la République française. ÉDITER

                                   -

*²pf²-Lettre ouverte au Parquet @pr_financier, au sujet de Monsieur @EmmanuelMacron. ÉDITER

                                   -

*²csg²-LES ARNAQUES du @COR_retraites @lecese @Strategie_Gouv @CAEinfo @MEDEF. ÉDITER

                                   -

Lettre ouverte adressée à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, avec copie à la France et à toute la population en âge de compreendre les vicissitudes de la vie de tous les jours de leurs compatriotes.

Vous violez l'entendement et les règles élémentaires de la brobité, raison pour laquelle je demande expressément à la population de NE PAS VOTER POUR VOUS. 

PRÉPARATION INTELLECTUELLE À L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2027,

pour tenir compte de la Vérité.

                             ----------

Bonjour Monsieur le Président,

Vous m'avez écrit à plusieurs reprises, par messages Twitter, à partir de l'année 2017,  Monsieur le Président, puis,... par l'extrait suivant de nos échanges épistolaire 2017-2018-2019,...

Copie intégrale du message que //.../... Vous m'avez écrit, le 06 août 2017 .../..

 Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet? La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré. Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol. Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec. Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parceque les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens? C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi. Tenez-les à leurs crimes.

                         -----  

PARLONS DES NÉGOCIATIONS SOCIALES SUR LES RETRAITES, LA SÉCURITÉ SOCIALE, LE CHÔMAGE, LA VIEILLESSE, LA DÉPENDANCE et de la création d'un REVENU UNIVERSELQUI SONT LES LEVIERS DE LA DISCORDE NATIONALE ENTRETENUS PAR LE POUVOIR EN PLACE.

Par crainte de prendre de nouvelles "gifles", le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, ne prévient plus de ses déplacements à l'avance. Il préfère s'entourer de nombreuses forces de l'ordre et de sympathisants "en marche" pour se faire faire "La Claque". Alors, lorsqu'il est dit qu'il continuera d'aller "au contact", cela est encore du Menticide: Il n'en a pas le courage.

                              ----------

Tête à claques": Signification: Avoir un visage agaçant. Origine.  

Dire qu'une personne "a une tête à claques" signifie qu'elle a un physique, et un visage plus particulièrement, qui est agaçant et qui donne envie de la gifler. L'expression semble être apparue avant la fin du XIXe siècle.

                              ----------

Pour savoir pourquoi, et vous mettre dans l'ambiance des Arnaques aux cotisations fiscales et sociales organisées par le pouvoir en place de la monocratie parlementaire du parti "en marche" de Monsieur Emmanuel Macron, Président mal aimé depuis 2017.

Auparavant, ne l'oubliez surtout pas, Emmanuel Macron était entré à l'Élysée avec François Hollande, en 2012, comme Secrétaire général adjoint chargé de l'économie,  puis nommé, en 2014, Ministre de l'industrie. C'est en tant que tel qu'il a démissionné, en 2016, pour former son parti "en marche" pour se faire élire Président de la République.

Sous le règne de François Hollande, il a préparé l'augmentation des impôts 2013 pour lancer LE PACTE DE RESPONSABILITÉ, qui a fait perdre plus de 50 milliards à la France, et mis en oeuvre L'AUGMENTATION DE LA CSG POUR LES RETRAITÉS, ce qui a entrainé la création des Gilets jaunes, et les manifestations de mécontentement de la majorité de la population, dissuadée de manifesterpar l'emploi des Gaz lacrymogènes, LBD,  Canons à eau, Grenades de désencerclement, et arrestations dissuasives de manifestants par "Plaquage au sol".

Ce faisant, il a pris le risque de mettre nombre de ses compatriotes face aux Forces de l'ordre, qu'il faisait passer, sans s'en rendre compte, pour des mercenaires du pouvoir "en marche".

Les élus, de la même manière que les Forces de l'ordre, sont ainsi devenus eux même les "souffre-douleur" et les mal- aimés de la population.

                              ----------

Aussi, pour découvrir pourquoi le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, est dans le déni perpétuel par la gestion Menticidaire "soft de ses mauvaises réformes,  Cliquez sur le lien suivant: 

Comme de bien entendu, le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, a toute liberté pour exercer son droit de réponse.

Je me tiens par ailleurs à sa disposion pour lui répondre de vive voix sur le sujet.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, St Vinent de Tyrosse.

                              ----------

La suite au prochain numéro

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Santé
Comment le CHU de Bordeaux a broyé ses urgentistes
Les urgences de l’hôpital Pellegrin régulent l’accès des patients en soirée et la nuit. Cela ne règle rien aux dysfonctionnements de l’établissement, mettent en garde les urgentistes bordelais. Épuisés par leur métier, ils sont nombreux à renoncer à leur vocation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
Le service public d’éducation, enjeu des législatives
Il ne faudrait pas que l’avenir du service public d’éducation soit absent du débat politique à l’occasion des législatives de juin. Selon que les enjeux seront clairement posés ou non, en fonction aussi des expériences conduites dans divers pays, les cinq prochaines années se traduiront par moins ou mieux de service public d’éducation.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
par Bésot