Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2013

2017: Voter "BLANC"? Ne pas voter pour les 4 candidats imposés par la presse?

*AXIOME: Il serait BON POUR LA FRANCE que les hommes/femmes politiques, qui cautionnent L'ARNAQUE AUX RECETTES SOCIALES retournent à l'école apprendre LE CALCUL DES PRIX DE REVIENT: Ils découvriraient que les entreprises se font rembourser TOUTES leurs cotisations sociales -charges- par les consommateurs! Elles ne participent donc en RIEN aux financements des dépenses sociales!

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                      *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

                                          *AUJOURD'HUI: 22.04.2017. 

                                *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

                                      Présidentielle de 2017 et Primaires 2016.

Faudra-t-il encore voter pour un candidat présenté par les partis politiques, TOUS MENTEURS autant qu'ils sont sur ce qu'est un CALCUL DES PRIX DE REVIENT et à quoi il sert en économie de marchés?

*Pour s'en sortir économiquement et remonter la pente, il faut REMETTRE A PLAT le mode de financement des dépenses sociales!

La solution IDEALE proposée se trouve dans cet article. Bonne lecture à toutes et à tous.

                                              *EXPLICATIONS:      

Le 29.08.2016, pour garantir et préserver LA PAIX SOCIALE, par réseaux Twitter et Facebook, j'ai demandé à François Hollande, Président de La République, à Tous les hommes et Toutes les femmes politiques, ainsi qu'aux Partenaires sociaux que sont les Syndicats et le Patronat, de tenir compte de LA RAISON D'ETAT pour mettre en oeuvre la remise à plat des financements sociaux, en tenant compte de ce qu'est le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et à quoi il sert, pour démontrer que les entreprises se font rembourser Toutes leurs cotisations sociales, Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Allocations familiales, Dépendance, etc, etc, à l'achat de leurs produits par les consommateurs.  

LA SEULE VALEUR économique sociale et républicaine qui sera le CIMENT de L'UNION NATIONALE se trouve dans la juste répartition des charges des dépenses sociales dites "à la française" qui est à faire de toute urgence.

Alors, OUI! "MoiCitoyen" je prends la liberté de donner des cours gratuits aux hommes et femmes politiques sur ce qu'est un PRIX DE REVIENT et à quoi il sert, à part calculer un prix de vente, pour démontrer que les entreprises, ce qui est tout à fait normal, se font rembourser leurs cotisations sociales à l'achat de leurs produits par les consommateurs-acheteurs. Je ne les critique donc pas sur ce sujet. Par contre, je critiquerai sans aucune retenue les hommes et femmes politiques en vous expliquant le pourquoi.

Les cours gratuits pré-électoraux POUR TOUS que je donne depuis bientôt 5 ans, sans contrepartie, s'adressent à TOUS les élus de France, en commençant par le premier d'entre eux, Monsieur François Hollande, Président de La République. Subséquemment, je leur demande d'arrêter de prendre le Peuple de France et les contribuables pour des cons. Oui, c'est bien ce que j'écris! Et je le répète!

*AXIOME: Il est de l'intérêt général et bon pour La France, Notre Pays, QUE tous les hommes et toutes les femmes politiques, en commençant par François Hollande, Président de La République, ainsi que Bernard Cazeneuve, Premier Minstre, en passant par Myriam El Khomri, Ministre du Travail, avec tous les dirigeants syndicaux, sans oublier le Patronat, les Présentateurs médiatiques TV et autres, tout comme les journalistes, retournent à l'école de La République aux vacances de prinbtemps pour apprendre ce qu'est un PRIX DE REVIENT, à quoi il sert et ce qui doit être "mis dedans" pour être compétitif.

Ils sauraient alors faire des projets de lois sensés et non critiquables, au contraire de la "loi" dite "travail" qui a été votée!

Un premier contrôle des connaissances sera effectué au cours du premier tour de l'élection présidentielle de mai 2017, dimanche 23 avril 2017, et un contrôle "affiné" au deuxième tour de la campagne "Présidentielle 2017", le 07 mai 2017.

                                        I--------------------------I 

*Compte tenu de tous vos échecs, hommes et femmes politiques, "Moi Citoyen" -Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme- vous invite à sortir des sentiers battus par votre incompétence notoire, totale et avérée à redresser les finances publiques, sans flagornerie aucune, et "d'enter dans l'histoire" par le réalisme. D'accords? Pas d'accords? Je m'en moque!

Suivez moi, en commençant par la définition d'un des mots dont je vous affuble, en passant par un programme présidentiel pour tous et terminer par un peu d'histoire:  

*IGNARE: Définition: Personne ignorante: En clair, tout homme ou femme politique qui ne sait pas ce qu'est un PRIX DE REVIENT, comment il est calculé et à quoi il sert est un-e- IGNARE!

Si Notre Pays est aussi délicat à réformer, c'est parce qu'il compte le plus d'Elites crétines et d'IGNARES en hommes et femmes politiques au monde qui à part leur ego, le fric et le cul, ne connaissent RIEN d'autre que se gominer et BlaBlater "à la télé".  

Ainsi, les échecs de tous les Présidents de La République et de tous les Gouvernements, de 1973 -Valéry Giscard d'Estaing- à nos jours, avec François Hollande et Bernard Cazeneve, m'amènent, d'emblée, en cette période pré électorale, à entrer directement dans le vif du sujet d'un programme présidentiel à la hauteur de l'enjeu du redressement économique et financier de Notre Pays, La France. 

Voici donc ce que je propose aux candidats, tous partis politiques confondus:

*Tout d'abord, vous devez trouver un terrain d'entente économique pour redresser et équilibrer les recettes: Un PACTE D'UNION ECONOMIQUE!

Il s'agira pour vous d'organiser de grands débats publics et télévisés dont le but sera, en matière économique et sociale, de définir les grandes orientations politiques tant au niveau de Bruxelles que de Paris.

François Hollande, Président de La République, a tous les moyens nécessaires pour ce faire entre ses mains: Il a donc toute liberté de les organiser ou non.

Participeraient par exemple à ces débats:

          1- Des représentats de L'Etat,

          2- Les partenaires sociaux que sont le patronat et les syndicats,

          3- Des représentants du Fisc,

          4- Des représentants des organisations de consommateurs,

          5- Des représentants des partis politiques,

          6- Des candidats à la Présidentielle 2017,

          7- Des philosophes ayant connaissance de ce qu'est un PRIX DE REVIENT.

                                   I--------------------I

                    *EXPLICATIONS sur le BUT A ATTEINDRE:

*Au niveau de L'Union €uropéenne:

          1-La BCE doit impérativement servir de planche à billets POUR LES ETATS, non pour les banques!

          2-Les traités devront être renégociés à ce sujet.

*Au niveau de La France:

REMETTRE A PLAT le mode de financement des dépenses sociales que sont le chômage, la sécurité sociale, les retraites, la dépendance, etc, etc. QUI DOIT PAYER QUOI, COMMENT, COMBIEN et POURQUOI.

          1- Taux cotisations sociales salariales,

          2- Supprimer TOUTES les cotisations sociales des entreprises, en leur totalité,

          3- Transférer TOUTES ces "charges" sociales sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs QUI les payent déjà en achetant les marchandises et services, puisqu'elle sont incorporées dans les PRIX DE REVIENT et de vente,

          4- Ces tranferts entraineront Obligatoirement une baisse correspondante des PRIX DE REVIENT Hors TVA et Hors TVA SOCIALE pour redevenir le Pays le plus compétitif des Pays industrialisés, 1er Pays exportateur dans le domaine de la productivité,

          5- Les carnets de commandes se rempliraient,

          6- La confiance reviendrait,

          7- Les embauches reprendraient pour satisfaire les commandes clients dans des délais raisonnables,

          8- Le taux de chômage baisserait de façon durable, sans pour cela atteindre le plein emploi: Il ne faut pas rêver!

          9- La balance des paiements retrouverait son équilibre dans un premier temps pour devenir excédentaire par la suite,

          10- Un IMPÔT SOCIAL serait créé pour les entreprises, après négociations avec les partenaires sociaux et débats parlementaires, à imputer sur les bénéfices,

*NB: Toutes les parties prenantes doivent participer:

          1- Les salariés par retenues sur les salaires, "Fruit de leur travail,

          2- Les entreprises sur les bénéfices, "Fruit du travail du Capital!

*Les prix à la consommation locale et nationale devront rester stables:Les services du fisc et de surveillance des prix à la consommation y veilleraient de près, ainsi que les Associations de consommateurs. 

          11-La répartition des charges, clairement définies de manière équilibrée pour toutes les parties prenantes, les questions de compétitivité seraient abordées, dans les entreprises sur: L'organisation du travail et le calcul des "Justes prix", hors valises politiques, fausses factures, parachutes dorés, salaires faramineux, frais de sièges et frais commerciaux exorbitants, par exemple!

*Voilà donc, dans les grandes lignes, l'ébauche de la solution IDEALE que je propose à TOUS, POUR TOUS, pour le bien de La France et de sa population, à améliorer par les soins des parties prenantes 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

PS: Je suis Gaulliste de coeur et d'esprit, plus encarté pour garder mon indépendance "énergétique"!

                                            I--------------------------I

                                                   *ARCHIVES*

                                                 Lecturefacultative.

                           Un peu d'histoire en revenant sur mes écrits 2015:

*L'ACTUALITE silencieuse et sournoise dont les économistes, les hommes et femmes politiques ont la hantise d'aborder sereinement devant La France et les Français, la voici, mise à nu "Pour Tous", pour la période des vacances d'été: 

*Le "PACTE DE "RESPONSABILITE" initié par @EmmanuelMacron, lorsqu'il était conseiller de @fhollande, Président de la République, à @Elysee et par @PierreGattaz, patron du @medef, EST UN PIEGE A CONS.

Aussi la meilleure des illustrations sera-t-elle celle qui consiste à faire ressortir la dernière "prime à l'embauche" connue, en date du 23 février 2015, laquelle porte sur la somme de 4 millions € allouée à Mr Olivier Brandicourt par le groupe Sanofi, à l'occasion de son recrutement.

Voilà donc ainsi mis au grand jour ce que deviennent, petit à petit, les 50 milliards € de marge de manoeuvre faite en cadeau avec le pacte de "responsabilité", grâce à l'augmentation de nos impôts et à notre baisse du pouvoir d'achat sur l'hôtel du sacrifice permanent imposé aux contribuables!    

*Qui s'y laissera prendre? Les contribuables et les consommateurs, par la force des choses! Et tout le @gouvernementFR en plus? Tous les partis politiques, TOUS les députés de l'@AssembleeNat par tacite approbation et par vote de confiance? Et TOUS les ignares d'Economistes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ainsi que TOUS les commentateurs de @Francetele aux ordres de la mauvaise finance?

EXPLICATIONS:

*La croissance ne se décrète pas! Ce sont les carnets de commandes qui font vivre les entreprises, pas la croissance qui est la résultante des commandes supérieures aux capacités de production et débouchent sur des créations d'emplois! Pas d'argent, pas de carnets de commandes supérieures aux capacités de production: CONCLUSION, pas de création d'emplois, chômage étal ou en hausse en fonction des secteurs d'activités. Elémentaire, Mon Cher Watson dirait le Docteur BONSENS!

Et le peu de "croissance" financière qui résulte de la baisse des prix du pétrole et de la baisse du dollard qui devraient favosiser les exportations ne créeront pas d'emplois nouveaux, sauf à être exceptionnellement et fortement augmentées en volume, ce qui n'est actuellement pas le cas.

Les économistes de tous poils peuvent toujours se gargariser "à la télé", tête basse tout de même, les choses étant CE QU'ELLES SONT et eux ce qu'ils sont: Des commentateurs uniquement assujettis à leur métier de BlaBlateurs éclairés qui, depuis des décennies, n'ont rien vu venir hors leurs lubies dévastatrices pour les contribuables et la population de Notre Pays, La France! 

*TOUT CE QUI VOUS EST DIT ET RACONTE PAR LES CANCRES POLITIQUES ET LES CHARLATANS ECONOMIQUES ne sont donc que cancreries et charlataneries! La situation économique ne peut aller qu'en empirant! Pas de nouveaux marchés, pas de nouveaux produits commercialisables à prix concurrentiels, PAS DE CROISSANCE!

Seule une bonne leçon de calcul écrit du niveau primaire "à l'ancienne" permettra à TOUS les économistes et charlatans politiques et médiatiques qui ont dirigé Mon Pays Notre Pays, Notre Patrie, LA FRANCE, depuis une quarantaine d'années, de remettre de l'ordre dans le bordel  financier organisé par des cancres qui prennent la population pour des imbéciles, des demeurés et, disons le, POUR des cons, permettra de retrouver un jour le plein emploi.

*Je défie donc Joseph Stiglitz, Jean Tirole et Thomas Piketty, PRIX NOBEL d'économie ainsi que Manuel Valls, Premier Ministre et Emmanuel Macron Ministre de l'Economie, ainsi que quiconque, de démontrer le contraire de mes écrits au peuple de France SUR LE CALCUL DES PRIX DE REVIENT ET DES VENTES et des leçons à en tirer, faute de quoi je les considérerai TOUS comme des CANCRES et des CHARLATANS qui mèneront Notre Pays, La France, à la ruine financière et à l'appauvrissement de sa populution. 

"MY GOVERNMENT IS PRO-BUSINESS", a déclaré Notre Premier Ministre Manuel Valls le 06.10.2014 à la City de Londres!

Enfin, il avoue qu'il va continuer de creuser le trou de la dette en persévérant à suivre la même politique que ses prédécesseurs, tête baissée, aveuglé par l'égo dominant dont il se targue de faire bénéficier les 65 millions de Français qui devraient voter pour lui en 2017.

*TOUS les hommes et TOUTES les femmes politiques, TOUS les économistes, TOUS les éditorialistes et TOUS les commentateurs médiatiques qui, comme lui, ne savent pas calculer un prix de vente et l'incorporation des charges dans les prix de vente par le patronat sont des CANCRES en gestion économiques doublés d'être des CHARLATANS au sens propre du terme en économie politique vis à vis de ces mêmes 65 millions de Français!

Et que tous ceux qui parlent de croissance sans savoir ce dont il s'agit retiennent que seuls les carnets de commandes remplis serviront à ce qui est appelé "la relance"! Sans carnets de commandes, pas de relance, PAS DE CROISSANCE, et, sans argent, PAS DE CARNETS DE COMMANDES, stagnation, ralentissement de l'économie et AUGMENTATION DU CHÔMAGE! Ceci est irréversible.

*En tant que dirigeants, les hommes et femmes politiques sans cervelle sont donc bien les fossoyeurs de notre système social et les novateurs du "RETOUR VERS LE PASSE" où les serfs étaient des serfs, les nouveaux seigneurs étant les maitres de la MAUVAISE finance.

*Ceci étant, LA COMPETITIVITE, c'est produire de la bonne qualité moins cher que les concurrents. Cela, même le plus autiste, sourd et aveugle des élus devrait le savoir.

Et ce n'est pas Pierre Gattaz, patron du MEDEF, charlatan s'il en fallait, qui m'apportera la contradiction en ce domaine.

Il reste donc à apprendre comment est calculé un PRIX DE REVIENT et de vente et à déterminer les véritables charges qui plombent les prix de revient et de vente de nos produits.

LES PRIX DE REVIENT ET LES VENTE DES PRODDUITS ET SERVICES se réduisent à une formule toute simple:

*Prix de revient = Prix d'achat des matières + charges (salaires, cotisations patronales sécu, retraite, allocations familliales, chèques déjeuner, vacances, restaurant, habillement, etc, etc, tous autres frais compris, dont frais dispendieux de représentation, charges "commerciales" sur élevées, etc, etc, retraites chapeau, parachutes dorés, etc, etc, "valises" aux partis politiques, parties fines dites "libertines" occasionnelles, dans certains cas, etc, etc), bref, TOUT ce qui alourdit les PRIX DE REVIENT et les prix de vente, comme ci après défini:

*Prix de vente = Prix de revient + ( PR x par % bénéfices souhaité). Les marges bénéficiaires, à ce stade, ne représentent  que des coquilles destinées à noyer les charges dans un tout indéfini.

Que ceux qui ne seraient pas d'accord lèvent la main!

1)-Les salaires ne peuvent pas être baissés, et je le démontre en disant: Que ceux qui peuvent vivre avec moins lèvent la main!

2)-Les charges qui peuvent être baissées ou supprimées pourraient être les suivantes*:

     *RETRAITES CHAPEAU ET PARACHUTES DORES (Dernière en date: 23.10 2014 GDF G. Mestrallet),

     *Subventions (Valises) multiples ou non aux partis et micro-partis politiques,

     *Frais somptueux de représentation et facturations de frais de bouche inconsidérés,

    * Séminaires ruineux et voyages d'études-vacances,

    *Fausses factures à foison

    *Sondages d'opinions bidons,

    * Frais commerciaux inconsidérés,

    *Magouilles entre élus et entreprises par copinage et affairisme sur le dos des contribuables, sans oublier ce qui ressort d'une dernière "affaire" bien connue: Organisation de "parties fines" ou "libertines", pour ne pas dire "bordéliques".

*Et ajoutez à tout cela que les cotisations sociales, TOUTES INCLUSES dans les prix de vente, sont remboursées aux entreprises par les consommateurs et la boucle est bouclée.

*LES ENTREPRISES SE FONT REMBOURSER toutes les cotisations avec, en plus, DES BENEFICES sur les prix de vente qui ne sont pas critiquables, SAUF A ÊTRE CONSIDEREES COMME ETANT DES CHARGES!

Bien entendu, ces "charges", une fois les produits ou services vendus, sont versées aux organismes récupérateurs, après avoir rapporté des bénéfices d'un montant correspondant bénéfices souhaités.

A ce stade, les entreprises n'ont donc RIEN payé, "de leur propre poche", en cotisations sociales. Cela ne les empêchera pas en outre de bénéficier de TOUS LES AVANTAGES sociaux: Sécu, allocations familiales, etc, etc...

*Et Michel Sapin Ministre du budget, qui pérore sur @itele qu'il va leur faire cadeau de 50 milliards € pour augmenter leur marge de manoeuvre, tout comme Emmanuel Macron, Ministre de l'Economie! Avec NOS impôts qu'ils ont fait augmenter outre mesure! Il sont tombés sur la tête! Changez les vite, Monsieur le Président! Trouvez leur de moins cancres qu'eux en calcul! Cela devrait pouvoir se trouver, à Bercy, non?

*Bref, après avoir écrit que ce sont les CANCRES et les CHARLATANS qui médiatisent la mondialisation et font élire des CANCRES et des CHARLATANS politiques en économie, ce sont fréquemment  les CANCRES et les CHARLATANS en économie qui se prétendent "élites" qui, bien souvent, après avoir eu à faire à la police et à la justice, aspirent à gouverner Notre Pays, Notre Patrie, LA FRANCE!

Cela étant, le 05.10.2014, en direct sur ITELE, Michel Sapin, Ministre du budget, a démontré son incompétence totale à gérer financièrement son Pays, Notre Pays, La France, en restant dans la cancrerie du pacte de "responsabilité" et en insistant sur le fait qu'il fallait aider les entreprises en leur donnant 50 milliards en "cadeau", comme prévu par ce pacte de "responsabilité".

*ET, DE TOUTE MANIERE, SANS CARNETS DE COMMANDES REMPLIS DURABLEMENT, AUCUNE CROISSANCE NE PEUT ËTRE A ATTENDRE ET LE CHÔMAGE NE FERA QU'AUGMENTER! Que ceux qui ne seraient pas d'accord se fassent connaitre!

Enfin, ce n'est que par UNE NOUVELLE DONNE qui regroupera TOUS les partis politiques, le patronat et les syndicats avec François Hollande, Président de La République, POUR UNE REPARTITION EQUITABLE DES CHARGES DE FINANCEMENT DES DEPENSES SOCIALES que se règlera le problème des déficits et de la continuité de notre système social!

 Et j'en resterai là pour aujourd'hui.

*PS: Je suis Gaulliste non (plus) encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS