²lcp-La Chape de plomb et le Gheto économique France créent les jungles modernes

L'apartheid économique qui vous est décrit ci-après, ou, si vous préférez, la segrégation économique systémique qui sépare les "sachants, c'est à dire le pouvoir politique, des "subissants, c'est à dire la population laborieuse que sont les Gaulois de la France moderne du XXIè siècle, a créé les banlieues et les "gilets jaunes. Jusqu'où peut aller un pouvoir monocratique avec matraques et LBD..?

  A²01²                   Bonjour La France, Françaises, Français.

                                       Mise à jour au 03.03.2021

                     *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Cette lettre ouverte a pour but de vous rappeler mes archives qui remontent à l'année 2012, année où je me suis décidé à écrire mon mécontentement sur la gestion des affaires économiques et sociales qui appauvrissait notre pays et où les hommes et femmes politiques, en particulier les hommes, prenaient, -disons les choses "à la gaulois moderne du XXIè siècle"-, les Français pour des cons.

Voici ce que j'écrivais alors, étant entendu que, depuis, rien n'a changé, à part les hommes et les femmes politiques au pouvoir, lesquels se pavanent "à la télé" matin, midi, et soir pour vanter leurs mérites et leur savoir à base de tous leurs échecs.  

Voici donc mes archives, toujours d'actualité. 

Et les anciennes toujours autant d'actualité.

16- LA CHAPE DE PLOMB et LE GHETTO ECONOMICIDE France cf Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom patronyme.

La proposition de Nicolas Sarkozy Président de La République en 2012, qui projetait d'inscrire une règle d'or dans la constitution pour limiter les déficits alors qu'il les creusait, m'a fait dire: Il se fout de ta gueule! A présent, la population manifeste son mécontentement, enfermée dans 

                                   *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

                                 Bonjour La France, Françaises, Français.

 

Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, annoncera-t-il la sortie de ses compatriotes, les 67 millions de consommateurs de France, du Ghetto économique et social dans lequel il les maintient par ses "Menticides" et sa gestion "menticidaire "soft" des affaires? Voilà la question à se poser en ce début d'année 2020.   

 

                                                         Préliminaire:

*Il n'y a pas de régimes dits Spéciaux par les pouvoirs médiatiques, politiques et financiers! Il n'y a QUE des régimes de retraites issus des Conventions collectives de France!

Toute réforme sociale qui recherche l'équilibre des comptes sociaux dans la plus grande Transparence POUR LE FINANCEMENT DES Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Dépendance, Urgences, etc.. etc..., doit impérativement passer par une "Remise à plat" de ses financements dans la Recherche de l'équité collectve reconnue comme telle par la Communauté française.

Les Violences fiscales qui appauvrissent la population dans son ensemble sont celles qui engendrent des Violences populaires réactionnaires et mènent, lentement mais sûrement, à la Révolution.

Sans JUSTICE économique et sociale dans notre pays, il n'y aura Jamais de PAIX économique et sociale.

 

*Il n'y a pas de régimes dits "spéciaux"! Il n'y a que des régimes issus et couverts par Toutes les Conventions collectives et accords de branches de France! Que le Président de la République, M Emmanuel Macron vous fasse croire le contraire relève de l'abus de droit régalien "à rejeter avec fracas"! 

De par ses fonctions de Président de la République, M Emmanuel Macron ne peut se considérer, en aucun cas, comme l'employeur des 38 millions de salariés de France. Il n'a dons AUCUNE AUTORITÉ pour balayer d'un revers de main râgeur toutes les Conventions collectives et accords de branches existantes!

 

Le communautarisme fiscal et économique voulus par Messieurs François Hollande et Emmanuel Macron, tous deux entrés à l'Elysee en 2012, se traduit actuellement par la révolte des Gilets jaunes sur le pouvoir d'achat et par le mécontentement de toutes les classes intergénérationnelles sur la réforme du financement des retraites, de la Sécurité sociale, du chômage et de la Dépendance.

Le Pacte social républicain voulu par le Général de Gaulle à la fin de la guerre 1939-1945 pour retrouver la paix sociale et l'Unité du Pays se termine, avec M Emmanuel Macron, par des manifestations qui, en dégénérant, se termineront, si nul n'y prent garde, par une nouvelle Révolution nationale. 

   

Pour bien comprendre ma soif de rendre justice à mon pays, je demande, à ceux qui ne le sauraient pas, de saisir sur leur moteur de recherches la signification de: 1- Menticide, 2- Menticidaire "soft".

 

Le "Menticide", en langage pschychologique, est un lavage de cerveau.

Le "Système "Menticidaire "soft", en économie est l'Art et la manière de tromper la population par tous les moyens (y compris par la force des Matraques, Gaz lachrymogènes, LBD, Grenades de désencerclement)) sur la collecte des recettes destinées au financement des dépenses sociales Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Dépendance, Urgences, Allocations familialles, etc... à seule fin de revoir tous les paiements aux ayant droits à la baisse sous des formes les plus diverses tout en augmentant les impôts et les taxes.

Le "Menticide et le "Système "Mendicitaire "soft" permanents sont les formes les plus perverses du pouvoir en place pour faire prendre à la population que les Vessies de l'Élysée sont les Lanternes  de La France.

Des graves évènement qui se sont déroulés avec la crise dite "des Gilets Jaunes", Force est de constater que Notre Pays, La France, est devenue une République démocratique autoritaire.

Voici pourquoi je vous propose la lecture de mes archives transmises sur les réseaux sociaux à tous les partis politiques, "de l'extrême droite à l'extrême gauche en passant par tous les partis imaginables et imaginés pour continuer le menticide  et la gestion menticidaire à leur propre avantage.

 

                                      ARCHIVES A/C DU 12 OCTOBRE 2012

LA PLUS VASTE  FRAUDE SOCIALE NE SERAIT ELLE PAS CELLE ORGANISEE PAR LES POUVOIRS POLITIQUES, CAUTIONNEE PAR TOUS LES ELUS  ET ORGANISATIONS SYNDICALES en se tenant par la barbichette?

"Faire croire que les entreprises payent des charges sociales" alors qu'elles leur sont payées par les consommateurs à l'achat des marchandises? Les entreprises ne font "que" les restituer à l'Etat après en avoir conservé les bénéfices liés à la marge bénéficiaire affectée aux prix de production".

*Non seulement les entreprises ne payent pas de "charges-cotisations sociales", puisqu'elles leur sont payées au préalable par les consommateurs à l'achat des marchandises, mais les déduisent de leurs bénéfices imposables et, en plus, perçoivent des subventions payées par les contribuables! 

La question vous est posée et vous pourrez y répondre après lecture de mon article. 

                             Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

Je demande aux journalistes qui ont assisté à la la conférence de presse du Président de la République, Emmanuel Macron -laquelle fait suite au Grand débat national qui a duré 4 mois et plus- de ne pas oublier que Monsieur Emmanuel Macron est entré à l'Elysée en 2012 dans la sillage de François Hollande, Président de la République, en tant que "Secrétaire général adjoint à l'Elysee, chargé de l'Economie".

*Il a mis au point le pacte de "responsabilité" pour le "vendre" aux entreprises en 2014 en tant que Ministre de l'Industrie qui a fait perdre à La France et aux contribuables 50 milliards €"! 

Il y a eu, pour ce faire, une augmentation considérable des impôts en 2014 qui a commencé à appauvrir les contribuables, en particulier les classes moyennes! Ne l'oublions pas... Cela a été le prélude auxmanifestations à venir, ce que j'avais déjà commencé à prédire à partir de 2013-2014. Nul ne m'a entendu; J'écrivais alors: "La faim fait sortir le loup du bois" et "Homo homini Lupus est"!

Pour être aussi complet et aussi clair que possible, mon article porte sur 5 points répertoriés comme suit, APRÈS L'INTRODUCTION: 

*Point N°1: Qui suis je et pourquoi j'écris,

*Point N°2: Qu'est ce que "Le Révisionnisme économique",

*Point N°3: Le programme magique du Révisionnisme économique,

*Point N°4: Conclusion.

*Point N°5: Mes archives à/c du 12 octobre 2012.

 

                                                         *INTRODUCTION*

Bonjour Françaises, Français,

La situation est grave, plus grave qu'il ne vous l'est dit: Les caisses sont vides et ne sont pas prêtes de se remplir.

Je vais vous expliquer pourquoi de manière compréhensive pour tous, de manière provocatrice, pour bien vous réveiller sur la situation économique qui ne fait pas partie des suites qui seront données à la fin du  GRAND DÉBAT NATIONAL qui vous a été présenté au cours de la conférence de presse de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, le 25 avril 2019 à l'Elysee. 

Je lui avais proposé d'organiser, depuis 2017, UN RÉFÉRENDUM sur l'économie par REMISE À PLAT du système de financement des dépenses sociales suivant LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE, méthode que j'ai mise au point et dont je revendique la propriété intellectuelle.

La situation économique est pire que ce que vous en disent les politiques: Elle est " Irréversible"!  Elle est d'autant plus Irréversible que la Banque Centrale €uropéenne est la planche à billets des banques lobbies de Bruselles et a racheté pour des centaines de milliards € des dettes d'Etats! Quel peut être son avenir en crédibilité, "Riche de ses propres dettes"?

Les politiques vous ont mis dans UN GHETTO ÉCONOMIQUE duquel vous ne pouvez sortir à présent: La preuve en est par les manifestations qui ont fait dèjà 11 morts et plus de mille blessés chez les manifestants et nombre de blessés parmi les forces de l'ordre qui obéissent au pouvoir en place démocratiquement élu, lequel se transforme en dictature économique et sociale incompréhensible gestionnairement parlant

C'est ce que je vais vous démontrer en ne mâchant pas mes mots, d'autant que je propose une solution sociale libérale démocratique pour SORTIR DE CE GHETTO ÉCONOMIQUE par une nouvelle méthode de gestion que j'ai "inventée", LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE.

*AVERTISSEMENT IRREFRAGABLE: Les "CHARGES" dites sociales des entreprises, qui sont PAYÉES PAR LES CONSOMMATEURS à l'achat des marchandises,  ne peuvent, en aucune manière, être considérées comme des INVESTISSEMENTS par les entreprises et les actionnaires:

*CE SONT DES TAXES SOCIALES imposées par l'Etat aux entreprises! Elles sont donc "reversées à l'Etat aux organismes chargés des recouvrements" sans que cela coûte un centième de centime de centime d'€uro aux actionnaires! 

Faire croire au bon Peuple de France considéré comme "arriéré" que ce sont les entreprises qui payent les "charges" dites sociales" alors que c'est le Peuple qui les paye au préalable à l'achat des marchandises relève de ce qui pourrait être appelé, pour parler crûment et en bon français, de LA BAISE ÉCONOMIQUE financière politique qui appauvrit le peuple jusqu'à arriver au fait actuel de manifester dans les rues pour l'augmentation du pouvoir d'achat!

*Ira-t-on bientôt vers une révolution populaire 2019 comme en 1789? Nul ne le sait! Cependant, que chacun se pose la question.

Voici donc ce que je propose à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République ainsi qu'au Peuple de France pour la sauvegarde de l'économie sociale et sociétale française, qui sera amenée, un jour ou l'autre, si rien ne change, à amener le Peuple de France à se révolter de manière virulente contre le pouvoir dictatorial financier des hommes et des femmes politiques qui sont TOUS responsables de par leur silence coupable.

 

Bonjour Monsieur le Président,

Il serait BON POUR LA FRANCE de mettre en oeuvre "La relance de l'économie par la baisse drastique des Coûts de Revient à la production pour la relance des exportations, EN CONFORMITÉ AVEC LE CODE DU COMMERCE en les NATIONALISANT et en PÉRENNISANT la gestion des recettes sociales des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., selon la mise en application de LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" qui vous est expliquée au Point N°2 de mon article ci après.

Un véritable DIALOGUE-DÉBAT NATIONAL passe par la reconnaissance du MENSONGE D'ETAT,  et JE DEFIE TOUS LES POLITIQUES DE DEMONTRER le contraire;

"AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES" Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Compléméntaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... 

1- Celles ci sont incorporées dans les "Calculs des prix de Revient (coûts de production) et de Vente!

2- Les entreprises, pour faire croire qu'elles payent des cotisations sociales, mentionnent le montant de leurs"charges" cotisations sociales sur les feuilles de paye remises aux salariés!

"Or, ces "charges" cotisations sociales sont incorporées comptablement et légalement dans les Calculs des "Coûts de Revient" à la production. Majorées de la marge bénéficiaire fixée par les actionnaires, les marchandises sont mises en vente et les consommateurs les payent aux entreprises préalablement à leur recouvrement par les organismes de l'Etat chargés de le faire.    

-Ce sont donc les consommateurs qui les payent aux entreprises à l'achat des marchandises!

3-Les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements et font croire, avec la complicité des hommes et des femmes politiques, que ce sont les entreprises qui les payent!

4- En fasant croire que les entreprises ont des charges trop lourdes, les financiers, tous les hommes et toutes les femmes politiques ainsi que les chefs d'entreprises, tous se mettent EN ÉTAT DE SUPÉRIOTITÉ pour clamet haut et fort "Le coût des salaires est trop élevé"! Il est impossible d'embaucher"! Il nous faut des subventions"!

Les syndicats, n'ayant rien vu venir malgré mes interventions sur les réseaux sociaux ou ont préféré fermer les yeux, seront muselés! 

Les salariés qui ne payent plus de cotisations sociales pour le Chômage et la Sécurité sociale,  seront astreints à un "revenu universel" sous certaines conditions, et les syndicats seront mal placés pour les défendre, puisque... les salariés ne payent plus rien pour ce faire!...

5- Ainsi mis EN ÉTAT DE FAIBLESSE, les syndicats et les salariés ont des dificultés à prétendre demander des augmentations de salaires! Ceux ci ne sont pas augmentés, les retraites stagnent et sont ponctionnées par l'augmentation de la CSG, les prix augmentent toujours tout comme les dividendes des entreprises!  

 

Alors le Peuple de France, ignorant les causes exactes de la situation et qui n'arrive pas à boucler les fins de mois, descend dans la rue, mécontent... dans l'incompréhension la plus totale du Président de la République, du Gouvernement et des parlementaires, députés et sénateurs!

La situation risque de devenir INGÉRABLE!

*Leurs charges sont trop élevées pour créer des emplois et faire baisser le chômage, clament les élus et les chefs d'entreprises, alors que CE SONT LES CARNETS DE COMMANDES BIEN REMPLIS qui créent des emplois et que ce sont les commandes supérieures aux capacités de production des entreprises qui créent des emplois nouveaux pour honorer les commandes en temps et en heure!

6- Cela étant, pour ne pas changer, au prétexte alambiqué de "solidarité intergénérationnelle", le pouvoir en place augmente les impôts et taxes pour leur "donner" ce qu'is appellent des "subventions", autrement dit des "cadeaux fiscaux" en procédant encore et toujours à des augmentations de taxes, comme la dernière "trouvaille" de PONCTIONNER LES RETRAITÉS de 1,7% pour augmenter le salaire net de la feuille de paye des salariés! 

7- Comble du comble, les salariés, qui ont déjà des retenues sur leur salaire au titre des cotisations sociales, participent EN TANT QUE CONSOMMATEURS, à payer TOUTES les "charges" cotisation sociales des entreprises à l'achat des marchandises, produits et services, puisque les "charges" cotisations patronales sont comprises dans les prix de vente!

8- De ce qui est précédemment expliqué, il en découle bien que les entreprises ne payent RIEN de leurs propres poches pour le financment des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... Les organisations syndicales patronales, telles le MEDEF, par exemple, qui participent de plus à la gestion des dépenses sociales garantissant les indemnités chômage, alors qu'elles ne participent en rien à leur financement, demandent toujours qu'elles soient revues à la baisse car cela leur coûte "trop cher"... alors qu'elles ne payent RIEN! UN COMBLE! 

7- Les salariés et les salariés, tant du privé que du public s'appauvrissent d'année en année, au point de commencer à manifester son mécontement de manière générale qui pourrait, si le pouvoir ne réagisait sainement en changeant de politique économique, par une catastophe nationale dont l'issue rese à imaginer.

*Il est bien entendu que LE DÉFI QUE JE LANCE au Président la République, Monsieur Emmanuel Macron, ne serait rien s'il n'était suivi du MÊME DÉFI LANCÉ à  tous les hommes et toutes les femmes politiques de France.

*Tous savent! Tous se taisent! Tous sont complices! Ils font la ronde en se tenant par la barbichette, tous derrière, lui devant: Tous sont enchevêtrés en attendant "l'Alternance" qui leur tient chaud au coeur pour se gaver à leur tour.

C'est ce que j'appelle, avec toute la retenue qui s'impose: "LA CHAPPE DE PLOMB" économique macronienne "à la française" qui maintient la population dans le GHETTO ECONOMIQUE ET SOCIAL FRANCE. 

Les lecteurs pressés de me critiquer sont priés de se rendre directement au Point N°3 de mon article exposé ci après pour y découvrir La clef indispensable pour SORTIR LIBRE DU GHETTO ÉCONOMIQUE FRANCE!

                                         Honni soit qui mal y pense.

Alain Saiche, 2, Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse. 

                                             I-------------------------I

Je vous présente, en exclusivité, la chasse gardée présidentielle et de tous les hommes et de toutes les femmes politiques à l'Assemblée nationale et au Sénat: LE GHETTO ECONOMIQUE FRANCE qui deviendrait le leur dans le cadre de l'Alternance pour laquelle ils se font la guerre entre eux, se tenant TOUS et TOUTES par la barbichette!

Vous êtes, à l'insu de votre plein gré,  Prisonniers du Ghetto économique France, organisé par les hommes et les femmes politiques dont le dernier vainqueur est le Président Emmanuel Macron qui a battu tous les autres partis, asservis aux financiers qui n'ont pas de visage et pas de nom! Ils restent bien silencieux sur le sujet en l'attente de L'ALTERNANCE qui leur permettra de se gaver à leur tour!

Je vous le rappelle: LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE! Ce sont vous, lecteurs-consommateurs, qui les payez à l'achat des marchandises: Elles sont incluses et comprises dans les prix de vente et elles en tirent bénéfices! Le comble est que Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, vous fait croire le contraire en disant que leurs charges sociales sont trop élevées! Il augmente même les impôts et taxes diverses pour leur accorder des subventions! LA PAUVRETÉ AUGMENTE! Il y a de plus en plus de travailleurs pauvres!

*L'esclavage moderne, insidieux comme le cancer de l'esprit, vous mine, sans douleur apparente, lentement, mais sûrement! 

Vous remarquerez en outre, pour faire bonne mesure, que Emmanuel Macron, Président de la République, ne dit jamais qu'il lui sera impossible de faire croire que tout ira mieux dans 2 ou 3 ans: La BCE est la PLANCHE A BILLETS des banques lobbies "de Bruxelles" qui prête à la France moyennant intérêts: Le trou de la dette est incomblable en l'état actuel de son fonctionnement!

Alors, une fois tous les joyaux de la Républiques biens immeubles et les grandes sociétés "nationalisées" vendues "aux plus offrants", il ne restera plus qu'à pleurer: Il sera trop tard!

Et n'oubliez pas une chose: C'est le couple François Hollande/Emmanuel Macron, Secrétaire général Adjoint, chargé de l'Economie à L'Elysee qui a conçu et mis en place le pacte de "responsabilité", d'un montant de 50 milliards €, appelé aussi, en 2014, "Marge de manoeuvre Macron"! Je vous en reparlerai plus loin.

Le pacte de "responsabilité", apuré au 31 décembre 2016, il a fallu trouver une autre marge de manoeuvre INTARRISSABLE pour satisfaire les Amis-Financiers-Patrons du Président Macron: Ainsi est née l'augmentation de la CSG pour des retraités, devenus de pauvres anciens salariés sans défense, grabataires, malades mentaux, ALS, Alzeimer et autres maladies dégénérescentes liées à l'âge transformés "ad vitam aeternan"en supplétifs des employeurs pour augmenter le "Net" de la feuille de paye des salariés en lieu et place des employeurs!

Ainsi est né ce que Emmanuel Macron appelle par mégarde son Plan pauvreté. 

 

La situation financière est de plus en plus catastrophique, d'autant qu'il est IMPOSSIBLE, je le rappelle, de combler le trou de la dette puisque la Banque centrale européenne est percluse des dettes d'Etats insolvables, y compris la France, et sert de planche à billets pour prêter aux banques..., qui reprêtent à la France contre espèces sonnantes et trébuchantes... et "La cavalerie" un jour ou l'autre, fera son oeuvre...

Vous le savez, tout le monde le dit, MAIS aucun homme ou femme politique, économiste ou éditorialiste politique ne vous explique le Comment!

Je vais vous l'expliquer en cours de progression dans la lecture de mon article pour découvrir L'INVISIBLE GHETTO ECONOMIQUE culturel social et financier dans lequel vous êtes retenus PRISONNIERS "à l'insu de votre plein gré" puisque vous devriez le savoir, couvert par une chappe de plomb posée par tous les partis politiques sans exception aucune par leur SILENCE COUPABLE sur "L'ARNAQUE POLITICO-FINANCIERE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES", le fonctionnement des travailleurs détachés et j'insiste lourdement sur le sujet de LA PLANCHE A BILLETS de la Banque Centrale €uropéenne (BCE) au profit des banques lobbies "de Bruxelles"..

En attendant découvrez tout d'abord le remède que je préconise aux politiques à l'heure actuelle, résumé en 2 phrases:

Pour redresser la situation économique de Notre Pays, La France, Il aurait fallu,

1-SUPPRIMER L'I.S.F. ( Impôt de Solidarité sur la Fortune) tant décrié par les uns, louangé par les autres, A CONDITION et,... "en même temps"..., créer un IMPÔT SOCIAL pour toutes les entreprises qui ne payent RIEN pour les financements sociaux... 

2- Simultanément (... "et en même temps...) NATIONALISER LES FINANCEMENTS SOCIAUX DES ENTREPRISES: "Charges" sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... PAR LA METHODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMIQUE du XXIè siècle!

*Cette méthode, qui vous est expliquée plus loin, est très simple de compréhension pour les 67 millions de Français recencés INSEE, y compris pour les enfants qui viennent de naitre et à venir lorsqu'ils sauront lire.

Bref, JE VEUX DERADICALISER, en économie-gestion, Tous les hommes et Toutes les femmes politiques qui font du NEGATIONNISME RADICAL EN ECONOMIE leur quotidien et de ce qu'ils en disent par leur expérience tirée de leurs échecs et continuent en pratiquant soit en faits et en actes, soit par leur SILENCE COUPABLE, *L'ARNAQUE AUX CHARGES -cotisations- SOCIALES DES ENTREPRISES*, VERITABLE CHAPPE DE PLOMB sur *L'INVISIBLE GHETTO économique, social et culturel FRANCE* dont les Français sont éternellement prisonniers sans le savoir... en particulier depuis 1973!

Rappel de ce qu'il en est par la lecture de mon article qui porte sur 4 points:

Point N°1 Qui suis je et pourquoi j'écris:

Point N°2: Qu'est ce que le révisionnisme économique?

Point N°3:  LE PROGRAMME MAGIQUE du REVISIONNISME ECONOMIQUE,

Point N°4: Conclusion,

Point N°5: Mes archives "Carte de visite" depuis le 12 octobre 2012.

                                                       I------------------------------I

                                                               *Point N°1*

                                              *QUI SUIS JE et POURQUOI J'ECRIS:   

                                      Les entreprises ne payent AUCUNE charge sociale!

                                           Ce sont les consommateurs qui les payent!

*Je suis officier de carrière à la retraite, entré dans l'Armée en 1955 dans les Troupes De  Marine (TDM), subdivision d'Arme Parachutiste. J'ai quitté l'Armée en 1981 pour effectuer une deuxième carrière civile comme Cadre supérieur dans les Transports en commun de voyageurs.

Je n'admets pas que les hommes et les femmes politiques prennent les Administrés pour des cons immatures, d'autant que je sais depuis toujours que les entreprises se font payer TOUTES leurs "charges" cotisations sociales par les consommateurs que nous sommes tous, y compris par les enfants qui achètent des bonbons, des sucettes ou des pains au chocolat avec leur argent de poche (pour ceux qui en ont), les mendiants qui achètent leur pain après avoir fait la manche, les chômeurs, les malades, etc, etc, bref, vraiment par TOUS les consommateurs!

J'ai toujours pensé que les hommes politiques étaient honnêtes et intègres: "Un jour, l'un ou l'une d'entre eux devrait s'en apercevoir et fera éclater LA VERITE"? Et bien NON! Toutes et Tous se tiennent par la barbichette d'une manière ou d'une autre! Je me suis trompé! J'ai appris à ne plus les croire en économie!

Il en ressort que les entreprises ne participent en RIEN et directement aux financements des dépenses sociales! Il se dit par contre que "les charges sont trop lourdes" et... les hommes et les femmes politiques augmentent les impôts... pour compenser, à l'aide de ce qu'ils appellent SUBVENTIONS, des...CADEAUX accordés aux entreprises pour augmenter les "marges bénéficiaires"!...

Il est bien entendu que je ne critique pas le fait que les charges des entreprises sont et soient incorporées dans les prix de vente et que toutes leurs charges sociales leur sont remboursées par les consommateurs. Cette opération est comptablement légale et il faut bien que les investisseurs fassent des bénéfices pour gagner de l'argent, vivre dignement et réinvestir pour pérenniser leur entreprise. 

*Ce que je critique est le fait que les hommes et les femmes politiques, aidés par les économistes, les syndicats patronaux et les syndicats de salariés, relayés par les médias, crient à l'unison sur tous les toits des chaumières de France: 

-Les charges des entreprises sont trop élevées" Il faut leur accorder "DES AIDES" et des SUBVENTIONS"!

* Et la suite arrive: Les impôts et taxes augmentent, ainsi que les prix à la consommation et les dividendes des actionnaires: Une partie du Peuple de France se retrouve dans la rue par le mécontentement général !

Cherchez l'erreur et les fautes, étant entendu en outre que les salaires ne sont pas augmentés par les entreprises et que les retraites baissent inconsidérablement, en particulier avec l'augmentation de la CSG des retraités obligés, de manière détornée par Emmanuel Macron, à augmenter le "Net" des salariésà la place de leur employeur! J'y reviendrai dans le développement de mon article.  

Cela est assez clair pour me situer d'emblée comme appartenant à la tendance gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

De ce qui précède, un seul motif récent, s'il en avait fallu UN et UN SEUL pour m'irriter contre Emmanuel Macron, aurait été le fait que celui ci, alors Ministre de l'Economie, déclare publiquement, le O7.10.2014, dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale, que le budget militaire de 31 milliards et quelques millions d'€uros qui était prévu ne pourrait être bouclé pour cause de la non vente de biens d'Etat (cessions) reportée à plus tard et que, pour arriver à boucler ce budget, il serait fait appel à des entreprises privées pour le financement des matériels destinés à équiper Nos soldats!

De plus, programmer, dans le cadre de la campagne électorale présidentielle 2017, un service militaire de 1 mois pour tous les jeunes de 18 à 25 ans relève de la débilité intellectuelle: Si un élu inapte en gestion peut devenir Ministre du jour au lendemain il n'en est pas de même pour former un soldat à risquer sa vie pour la Patrie avec le maximun de chance de s'en sortir!

Ainsi va Notre Pays, LA FRANCE, au gré de l'incompétence notoire de tous les CHARLATANS de Bercy et tous les autres d'ailleurs, majorité et opposition confondues, qui nous font croire que les entreprises ont besoin de 50 milliards de cadeau pour améliorer leurs marges de manoeuvre ALORS QU'ELLES SE FONT DES BENEFICES SUR LES PRIX DE VENTE DES PRODUITS ET SERVICES auquels sont incorporées les charges et créent du chômage de masse en délocalisant après avoir "épuisé" toutes les subventions possibles et imaginables par des subterfuges dont nul élu ne devrait encore être dupe si ce n'est par complicité involontaire ou tacite.

Un porte Avions vaut de l'ordre de 5 milliards et nous n'en avons qu'un immobilisé pour remise en condition pendant encore un an environ. J'ai demandé à Emmanuel Macron d'en faire commander un autre au cours de son voyage à L'Île longue le 03 juillet 2017. 

Cela n'a pas été fait à cette époque et il semblerait que la commande d'un 2è soit prévue et officialisée cette année 2018. 

                                       I------------------------------I

                                                  *Point N°2*

*QU'EST CE QUE LE REVISIONNISME ECONOMIQUE?

Définition: LE REVISIONNISME, en lui même, désigne l'attitude critique de ceux qui remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire ou même de faits établis.

En la matière, JE REMETS EN CAUSE les faits établis par les hommes et les femmes politiques, les économistes et les médias qui clament fhaut et fort sur les toits: "Les entreprises ont des charges trop élevées! Il faut les abaisser et compenser le manque à gagner de l'Etat par des subventions!

Et, pour ce faire, les impôts augmentent, le pouvoir d'achat diminue, la population en général s'appauvtit , le chômage augmente tout comme les dividendes des actionnaires"!

JE REMETS EN CAUSE le fait qu'il se dise que les charges sociales des entreprises sont trop lourdes de par L'AXIOME Irréfragable N°1 suivant: "Les entreprises se font rembourser Toutes leurs "charges" -cotisations sociales- par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, y compris par les enfants qui achètent des bonbons ou des pains au chocolat (pour ceux qui ont de l'argent de poche), les mendiants, les sans abri qui achètent leur pain quotidien, les malades qui achètent les médicaments (via la sécurité sociale et les complémentaires santé), bref, par Monsieur et Madame Toulemonde, "A L'INSU DE LEUR PLEIN GRE, puisqu'ils sont censés le savoir!

Cela m'amène à vous apprendre l'AXIOME N°2: Si les entreprises se font rembourser Toutes leurs "charges"-cotisations sociales des entreprises par les consommateurs, les entreprises ne participent qu'EN RIEN aux financements des dépenses Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Dépendance, Vieillesse, etc, etc...

De la même manière, puisque les charges sociales sont payées aux entreprises par les consommateurs "à l'nsu de leur plein gré" puisqu'ils devraient le savoir, autant l'officialiser en supprimant les charges sociales aux entreprises pour rendre leurs coûts de revient les plus compétitifs des pays industrialisés et les transférer sur une TVA SOCIALE qui serait payée OFFICIELLEMENT par les consommateurs.

C'est ce qui fait l'objet de cet article et que nous verrous plus loin.

                                   I-----------------------------I

                                             *Point N°3*

*LE PROGRAMME MAGIQUE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE

Pour remédier les "pertes" de l'Etat qui se chiffent à des dizaines et des dizaines de milliards € par an du fait de cette ARNAQUE AUX CHARGES DES ENTREPRISES, je propose de REMETTRE A PLAT le mode de financement des recettes sociales par la METHODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMIQUE.

Cette remise à plat consisterait à:

*Tout d'abord organiser de grands débats publics médiatisés à l'extrême, compte tenu de l'enjeu économique Révolutionnaire.

Participeraient à ces débats, par exemple:

1- Des représentants du Gouvernement, 

2- Les partenaires sociaux syndicats entreprises et salaiés,

3- Des représentants du fisc Bercy,

4- Des dirigeant des partis politiques,

5- Des économistes, des philosophes,, des sociologues, des sociétologues,

6- Des représentants d'associations de consommateurs,

7- Divers autres... 

 *Ces grands débats porteraient sur l'étude des points suivants:   

1- Supprimer Toutes les charges des entreprises et les transférer intégralement, ligne budgétaire par ligne budgétaire, sur une TVA SOCIALE qui serait payée de manière officielle par les consommateurs, ce qu'ils font déjà sans s'en rendre compte, puisque les "charges" sociales sont intégrées aux prix de vente des marchandises, produits ou services, avec un certain % de bénéfices (ou de marge commerciale).

2- Les nouveaux CALCULS DES PRIX DE REVIENT (coûts de production) Hors TVA et Hors TVA SOCIALE baisseraient OBLIGATOIREMENT d'autant que le montant des charges transférées sur la TVA sociale! 

3- Nos entreprises seraient ainsi les plus compétitives à l'exportation,

4- Les carnets de commandes se rempliraient,

5- La confiance reviendrait,

6- Les investissements reprendraient, 

7- Des emplois CDI seraient créés pour satisfaire les commandes clients en temps et en heure,

8- Le taux de chômage baisserait sans parvenir au plein emploi, du fait de la démographie,

9- La balance commerciale rerouverait son équilibre puis deviendrait excédentaire,

10- Un IMPÔT SOCIAL serair créé pour les entreprises, distinct de l'impôt sur les bénéfices, après débats entre le Gouvernement et les partenaires sociaux et au Parlement: Tout le monde doit participer au financement des dépenses sociales "à la française":

               10-1: Les salariés par retenues sur les salaires, "FRUIT" de leur travail, ce qui se fait déjà et payent, EN PLUS, l'impôt sur le revenu,

               10-2: Les consommateurs, qui le font déjà en remboursant les entreprises de Toutes leurs charges sociales à l'achat de leurs marchandises, "à l'insu de leur plein gré" puisqu'ils sont cencés le savoir, 

               10-3: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL sur les bénéfices, "FRUIT" du travail du capital, tout en faisant ressortir que, jusqu'à présent, elles n'ont jamais RIEN financé, puisque toutes leurs charges sociales leur étaient remboursées par les consommateurs! 

11- La TVA SOCIALE serait collectée par les commerçants, comme la TVA, et figurerait sur les factures et tickets de caisse, comme suit, par exemple:

               11-1: Prix Hors Taxes:                            Tant:      €

               11-2: TVA Tant % :                                 Tant:      €

               11-3: TVA SOCIALE Tant %:                 Tant:      €

                                                              TOTAL:   Tant: €€€€  

C'est ainsi que, dans la transparence la plus totale, SERAIENT PERENNISEES TOUS les financements sociaux "à la française, "POUR NOS ENFANTS", comme aiment à le dire les hommes et les femmes politiques pour justifier leurs échecs dûs à leur inaptitude et leur incapacité à diriger quoi que ce soit hors se donner tous les avantages dûs à leur "rang" de Serviteurs assouvis à l'Adversaire désigné par François Hollande au cours de a campagne électorale de 2012, le sieur "LAFINANCE"!

                                   I-----------------------------I

                                            *Point N°4*

                                         *CONCLUSION:

Seule une SORTIE DU GHETTO ECONOMIQUE social et culturel maintenu par Emmanuel Macron et par son Gouvernement d'Edouard Philippe par L'ARNAQUE POLITICO-FINANCIERE AUX CHARGES DES ENTREPRISES permettra à La France, par la mise en oeuvre de la Méthode de "Gestion par LE REVISIONNISME ECONOMIQUE, de pérenniser les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., pour le plus grand bien de La France et des Français et "pour l'Avenir de nos enfants"!

PS: Je suis Gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit. 

*ARMAND DE Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

                                   I-----------------------------I

                                            *Point N°5*

*ARCHIVES  "Carte de visite" du 12 octobre 2012 laissées à lecture pour les curieux*

 LA FRANCE EST DANS UNE SITUATION CATASTROPHIQUE, a déclaré Pierre Gattaz, patron duMEDEF, le lundi 21 juillet 2014 aux médias, et il a bien raison de le dire, en particulier après avoir lu mes articles à lui lancés en défi de démontrer le contraire, ce qu"il se garde bien de faire. Ainsi, lisons:

*C'EST EN PENSANT A L'AVENIR DU FUTUR POLITIQUE DE NOTRE PATRIE, DE NOTRE PAYS, LA FRANCE, QUE J'ECRIS.

*Pour sortir Notre Pays, La France, du marasme politique et financier dont je vous parle depuis longtemps, j'appelle Tous les hommes et Toutes les femmes politiques à adopter entre eux UN PACTE  D'HONNEUR  PATRIOTIQUE pour la durée du combat à mener contre Notre adversaire, le monde de "la mauvaise finance", celle qui fait disparaitre l'argent de nos impôts dans les paradis fiscaux au détriment de l'économie réelle et du maintien en vie des entreprises sur le sol de France. 

*Puis continuons par la pensée du jour:

*Le Trou de La Dette héritée des précédents Gouvernements se creuse, les médias la ferment et les hommes et femmes politiques rêvent de devenir Président de La République, en particulier le Premier Ministre Manuel Valls qui, pour ce faire, ne manquera pas de montrer ses muscles pour traiter des problèmes qui pourraient être réglés par le dialogue.Il faut bien que les ego servent à quelque chose...

*J'ajoute de plus que le pacte de "responsabilite" que Manuel Valls a fait voter "A LA PANURGE" par le parlement rejeté avec fracas ensuite par les Sénateurs augure un Avenir fait de pleurs et de douleurs. Voté en l'état sans amendements qui auraient pu le rendre crédible, il devient, ipso facto, un pacte d'Irresponsabilité qui asservit les dirigeants politiques actuels au monde de la mauvaise finance avec les conséquences néfates pour l'économie réelle de Notre Pays, La France.

*Ceci étant, la présentation du pacte de "responsabilité" de ce début février 2014, élaboré par Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de l'Elysée, chargé de l'Economie sous la houlette de Pierre Gattaz, Président du Medef, me ramène à l'origine de la décision d'écrire mon récit: *L'Invisible Geôle*. Pourquoi? Parce que ce pacte en lui même devra être scruté au microscope en ce qui concernera les propositions qui seront faites par le MEDEF pour justifier l'utilisation qui sera faite des 50 milliards qui leur seront donnés en cadeau pour créer des embauches. Et il y a fort à parier que ce pacte de "responsabilité" se transforme, avec le temps, en "pacte d'irresponsabilité".

*Partant, si ces 50 milliards servent de subventions pour les investissements, cela reviendrait de fait à subventionner les bénéfices des entreprises du MEDEF et les retraites chapeau, salaires faramineux et autres avantages outrecuidants qui ne sont pas taxables et pas taxés.  Pourquoi? Parce que les investissements doivent être provisionnés AVANT calcul des bénéfices à répartir et dividendes à attribuer.

*Les dernières affaires connues, dividendes répartis, retraites chapeau et salaires faramineux des dirigeants font bien ressortir que cela provient du fait qu'aucune provision sérieuse n'est faite pour investir et développer l'économie réelle. Alors, pour quelles raisons leur donner 50 petits milliards de plus? *Lire à ce sujet mes articles sur mon blog Médiapart.

Revenons à présent à la genèse de ma décision d'écrire ma carte de visite: *L'INVISIBLE GEÔLE*.

                                           AVERTISSEMENT.

        Je tiens à préciser tout d'abord que tous les faits tant civils que militaires exposés, cités ou évoqués dans le récit *L'Invisible Geôle* ont été réels. Seul l'un d'entre eux a été modifié dans sa présentation et ses détails de manière à ne pas heurter les âmes sensibles.

        Ceux qui l'ont connu et vécu le reconnaitront sans coup férir et en comprendront le pourquoi.

                                                De la genèse:

        1)- Nous nous situons en 2 012 où la campagne présidentielle bat son plein avec tous les débordements oratoires dont vous avez encore souvenir. Pour détourner l'attention des électeurs sur les responsabilités de son gouvernement à bien gérer Notre Pays, La France, Nicolas Sarkozy lance l'idée d'inscrire une "règle d'or" dans la Constitution.

        Or le Premier Ministre de l'époque avait déclaré à sa prise de fonction, en 2 007, qu'il était à la tête d'un pays en faillite. Le plus délicat, malheureusement, était que le Président Sarkozy avait été Ministre du budget précédemment et n'avait pas du tout tenu ce langage.

        Depuis 2 007 en effet, la situation allait en se dégradant. Or pour Armand de Franceville (Nom de Plume), bien gérer un budget consistait tout naturellement et simplement à équilibrer les comptes de ce budget tout en veillant à ne pas dépenser plus que les recettes ne le permettaient. Il avait appris cela à l'école primaire!...

        Et les Elus voulaient faire adopter une*règle d'Or* pour s'y retrouver?...Quel niveau d'instruction pouvaient donc avoir tous ceux qui nous gouvernaient? Et à Bercy?

        "On se fout de ta gueule", se dit Armand qui, de par sa formation militaire pensait "Halte au feu"...Comme beaucoup d'autres ...

        C'est à partir de cet instant qu'Armand s'est remémoré sa vie passée. Tout ça pour en arriver là? A la faillite de la France? Celle pour qui tu as combattu et risqué ta vie?

         Cela suffit, se dit il. Essaye de faire quelque chose pour ton pays. Il n'est jamais trop tard pour bien faire. "Ecris".

        Un bref retour en arrière pour se remémorer son passé tant civil que militaire et ...

                                   ...AINSI  EST  NEE  *L'INVISIBLE  GEÔLE*...

       .../ avec tous les travers relevés dans les domaines de la gestion des hommes et de l'argent public.

        Les documents irréfutables joints au récit en lieux et places qui leur reviennent sont destinés à démontrer mes dires et mes écrits.

        Armand avait encore dans ses archives ces documents qui démontraient que, outre diverses manipulations comptables, les Elus de l'agglomération d'Aggloville* (Nom d'emprunt) avaient voté en Assemblée Générale, un remboursement d'emprunt de ...Tenez vous bien,...47,52%.

        Portée en justice, cette affaire avait été classée sans suite et les presses régionale et nationale, informées de cette affaire, n'en avaientt soufflé mot. Il en était par ailleurs de même en ce qui concernait les Elus de tous bords confondus (Armand répète et précise bien Tous Bords Confondus).

       Ceci étant, le suivi de l'actualité de "la dette" et de *La Régle d'Or* s'imposait de facto, en suite logique du déroulement de l'actualité €uropéenne qui précédait et suivait la parution du récit *L'Invisible Geôle*.

        L'intervention d'un Député €uropéen (toujours en place) auprès de  la Gendarmerie de Franceville* pour convoquer Armand et lui demander d'arrêter d'écrire à l'époque de ces faits révèle des moyens de pression... Qui sont  laissés à l'appréciation de chacun des lecteurs... Pour Armand, cela n'a rien changé.

         C'est la raison pour laquelle l'actualité qui relèvera des relations entre la France et L'Union €uropéenne sera  poursuivie sur mon Blog jusqu'à l'apurement de "La Dette" et jusqu'au ....Prochain pacte ou traité européen à venir... "Pour le sauvetage de l'Euro"...

                Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.