TVA sur les masques: bravo Macron!

Il est inutile de revenir sur les innombrables erreurs et turpitudes du gouvernement pour gérer la pandémie, qui amènent tous les gens responsables à souhaiter "dégager" Macron et son gouvernement. Mais la cerise sur le gâteau c'est la TVA sur les masques! Chapeau l'artiste!

Après les multitudes de dysfonctionnements, d'annonces mensongères et contradictoires, de mesures prises en faveur des actionnaires et contre les citoyens "modestes" (qui feraient bien de cesser de l'être, et de prendre des fourches au lieu de se contenter d'applaudir benoîtement ceux qui parmi eux sont envoyés au casse-pipe depuis deux mois), le gouvernement Macron-Philippe vient de s'illustrer une fois de plus avec un  petit détail que personne n'a semble-t-il relevé mais qui montre combien ces "élites" se soucient de leurs "sujets": ces masques qu'on nous a d'abord présentés comme inutiles (sinon nocifs) parce que dans son incurie l'État n'en avait pas maintenu de stocks, et qui demain vont se retrouver "obligatoires" dans un certain nombre de situations, qu'il serait la moindre des choses de distribuer gratuitement à toute la population, vont non seulement être payants, pour "couvrir les frais" afférents (qui devraient l'être par nos impôts), mais de plus vont être assujettis à la TVA! C'est-à-dire que les caisses de l'État vont engranger sur ces achats "obligatoires" des sommes conséquentes de la part des citoyens lambdas (Macron a-t-il payé son slip facial tricolore?). Certes il n'y a pas de "petits profits", et ces sommes pourront toujours servir à couvrir une partie des celles versées aux "grandes entreprises" afin de "faire redémarrer l'économie", c'est-à-dire le fonctionnement du système de la propriété privée, des banques, de la Bourse, de la plus-value, de la police et de l'armée!

Cette ènième abjection de mérite pas de commentaires.

Macron démission!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.