Alain_Dubois

Professeur et chercheur, biologiste

Son blog
13 abonnés Le blog de Alain_Dubois
Voir tous
  • Quel premier ministre pour Emmanuel Macron?

    Par
    Une équation bien diffiicile à résoudre, le choix du premier ministre de Macron, pour mener la bataille des législatives. Le meilleur candidat ne serait-il pas Emmanuel Macron lui-même, sous l'avatar de Manuel Maqueron, le leader du mouvement "Ma Marche", "Moi-Même" ou "Macro Maqueron"?
  • Cher Philippe Torreton

    Par
    Vos billets moralisateurs ignorent le rejet massif du PS par nos concitoyens, après un quinquennat de trahisons et d'emploi répété du 49-3 pour faire passer des mesures rejetées par la majorité de la population, et pour finir pour faire passer le FN au second tour au détriment de Mélenchon. Il est trop tard pour le regretter, mais de grâce n'en rejetez pas la responsabilité sur les électeurs.
  • Merci aux trois petits cochons

    Par
    L'élection d'aujourd'hui était la première depuis longtemps à permettre une expression indépendante des travailleurs face au continuum néolibéral qui va de l'extrême-droite aux "frondeurs" du PS. Ces derniers, appuyés par les candidats d' "extrême-gauche", ont réussi cet exploit d'empêcher Mélenchon d'accéder au second tour de ces élections. Cet échec sera lourd de conséquences.
  • La fin d’une époque

    Par
    L’élection de dimanche marque la fin d’une époque: soit un coup d’arrêt sera mis aux attaques contre les populations et l’environnement, en France, comme premier acte sur la planète; soit les espoirs portés par la candidature Mélenchon seront déçus, en partie à cause des trois autres candidats « de gauche ». La responsabilité de ceux-ci est donc considérable: ils doivent se retirer avant dimanche.
  • Assez rigolé maintenant

    Par
    Hamon, Poutou et Arthaud doivent se retirer sans conditions au profit de Mélenchon avant le premier tour des élections présidentielles. Un tel évènement, qui propulserait Mélenchon au deuxième tour et lui donnerait des chances d'être élu, aurait une portée considérable en France, en Europe et dans le monde et ouvrirait de manière dialectique une nouvelle période politique à l'échelle mondiale.