Voir tous
  • Boycott du deuxième tour!

    Par Alain_Dubois
    Faire barrage au FN? On nous l'a déjà faite, celle-là! A chaque fois, les électeurs mènent au pouvoir des présidents qui intensifient de plus en plus les attaques contre le peuple et grossissent les rangs des partisans du FN. Il faut rompre avec cette logique mortifère, qui ne peut que mener à terme le FN au pouvoir La seule option serait un l'organisation d'un boycott massif du deuxième tour.
  • Merci aux trois petits cochons

    Par Alain_Dubois
    L'élection d'aujourd'hui était la première depuis longtemps à permettre une expression indépendante des travailleurs face au continuum néolibéral qui va de l'extrême-droite aux "frondeurs" du PS. Ces derniers, appuyés par les candidats d' "extrême-gauche", ont réussi cet exploit d'empêcher Mélenchon d'accéder au second tour de ces élections. Cet échec sera lourd de conséquences.
  • La fin d’une époque

    Par Alain_Dubois
    L’élection de dimanche marque la fin d’une époque: soit un coup d’arrêt sera mis aux attaques contre les populations et l’environnement, en France, comme premier acte sur la planète; soit les espoirs portés par la candidature Mélenchon seront déçus, en partie à cause des trois autres candidats « de gauche ». La responsabilité de ceux-ci est donc considérable: ils doivent se retirer avant dimanche.
  • Assez rigolé maintenant

    Par Alain_Dubois
    Hamon, Poutou et Arthaud doivent se retirer sans conditions au profit de Mélenchon avant le premier tour des élections présidentielles. Un tel évènement, qui propulserait Mélenchon au deuxième tour et lui donnerait des chances d'être élu, aurait une portée considérable en France, en Europe et dans le monde et ouvrirait de manière dialectique une nouvelle période politique à l'échelle mondiale.
  • Donald Duck, Ronald MacDonald et Donald Trump

    Par Alain_Dubois
    La période actuelle est celle d'une forte radicalisation de la lutte des classes. De même que la catastrophique victoire de Donald Trump le canard aurait pu être évitée si Bernie Sanders avait gagné les primaires du parti démocrate, la seule manière d'éviter un deuxième tour Sarkozy-Le Pen en 2017 serait que tous les citoyens conscients abandonnent le PS et se regroupent derrière Mélenchon.