Alain_Dubois
Professeur et chercheur, biologiste
Abonné·e de Mediapart

121 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 sept. 2022

Alain_Dubois
Professeur et chercheur, biologiste
Abonné·e de Mediapart

Après avoir maté la commune...

Pour commenter les funérailles de la reine Elizabeth sur L.C.I., de brillants historiens, notamment un admirateur d'Adolphe Thiers...

Alain_Dubois
Professeur et chercheur, biologiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour commenter les funérailles d'Elizabeth II, L.C.I . a fait appel à un aréopage de brillants "historiens télévisuels", dont un commentateur du Tour de France sur les chaînes publiques qui peut se vanter d'avoir à son honneur une superbe sortie lors de la dernière étape de cette année, où, étant amené à parler d'Adolphe Thiers, il dit en passant: "... après avoir maté la Commune...", formule anodine suivie d'un panégyrique de l'activité politique et des réalisations du boucher de la Commune. Il est vrai que ce collaborateur de Valeurs actuelles, partisan de la thèse du Troisième Homme de Henri Guillemin dans l'Affaire Dreyfus et d'autres thèses historiques complotistes, "connaisseur" hors-pair des dynasties monarchiques et du "patrimoine" (avant-tout religieux et royal, mais fort peu industriel et culturel), est tout à fait à sa place dans ces émissions de propagande royaliste, anti-communiste et anti-républicaine. Quoi de plus neutre que le décès d'une reine si "populaire" ou le Tour de France si cher au "peuple" pour faire passer subrepticement des messages subliminaires hyper-réactionnaires? 

Alain Dubois

19 septembre 2022

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique économique
Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique
Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.
par Romaric Godin et Mathias Thépot
Journal
Une Iranienne fuit la répression, elle est menacée d’expulsion
Début novembre, une exilée iranienne s’est vu notifier une obligation de quitter le territoire français et a été placée en rétention à Toulouse, alors qu’elle avait fui la répression. Le préfet de l’Aude assume sa décision. Le ministère de l’intérieur le contredit.
par Nejma Brahim
Journal
Iran : un pays en révolte
Le décès de Mahsa Amini, 22 ans, arrêtée le 13 septembre 2022 à Téhéran au motif qu’elle ne respectait pas le code vestimentaire en vigueur, a embrasé tout le pays, où 80 villes ont été saisies par la révolte. Sous la férule du président Ebrahim Raïssi, à la tête de la République islamique depuis juin 2021, la répression est impitoyable.
par La rédaction de Mediapart
Journal
La COP biodiversité tentée par la marchandisation des écosystèmes
À la COP15 de la biodiversité de Montréal, qui s’ouvre le 7 décembre, les Nations unies pourraient promouvoir un mécanisme global de compensation des atteintes à la biodiversité par leur marchandisation. Un mécanisme illusoire et dangereux.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere
Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop
Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar