Alan Emrey
Abonné·e de Mediapart

82 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 mai 2020

Alan Emrey
Abonné·e de Mediapart

Covid19 : anticorps en vue d'un traitement

Une équipe de recherche est parvenue à isoler des anticorps empêchant le SARS-Cov2 d'infecter les cellules. Billet de vulgarisation pour expliquer les résultats.

Alan Emrey
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'article scientifique a été publié le 12 mai 2020 dans la revue Science, ici.

Des scientifiques chinois rapportent l'obtention d'anticorps empêchant la fixation du SARS-Cov2 sur le récepteur ACE2 sur les cellules hôtes.

Je vous invite à lire mes billet sur la réponse immunitaire, sur l'infection virale et les stratégies de vaccination en cours pour plus de détails .

Chaque lymphocyte B reconnaît une séquence précise d'acides aminés. En fixant la séquence protéique d'intérêt, le lymphocyte B s'active, se multiplie (formant un clone) et produit des anticorps dirigés contre cette cible.

La protéine virale Spike contient une séquence précise d'acides aminés responsable de sa fixation sur le récepteur ACE2. Les chercheurs ont synthétisé des peptides contenant cette séquence in vitro et les ont utilisés pour servir d'appât afin d'attraper les cellules immunitaires productrices d'anticorps (lymphocytes B) d'un patient guéri du Covid19.

Pour cela ils isolèrent les globules blancs (les cellules immunitaires) d'un patient guéri du Covid19 à partir d'une prise de sang. Ils obtinrent 14 clones différents de lymphocytes B fixant la séquence protéique d'intérêt. Ils transfectèrent (introduisirent la séquence génétique) codant les anticorps à des cellules hautement productrices in vitro pour produire des anticorps monoclonaux (c'est-à-dire issu d'un même clone) en masse. De ces 14 préparations, ils purent obtenir 4 anticorps monoclonaux différents spécifiques contre le SARS-Cov2.

Les 4 anticorps monoclonaux ont une action bloquante, c'est-à-dire qu'elles empêchent le virus de se fixer sur le récepteur ACE2 de la cellule hôte. 2 anticorps monoclonaux pouvaient agir en synergie (utilisés ensemble le pouvoir bloquant était augmenté).

Le traitement de souris (génétiquement modifiées pour exprimer le récepteur ACE2 humain) infectées avec le SARS-Cov2 avec une seule dose de ces anticorps monoclonaux diminua d'environ 30% la charge virale dans les poumons. Alors qu'une pneumonie sévère fut observée chez les souris contrôles, les groupes traités avec les anticorps monoclonaux présentèrent une pneumonie légère ou pas de pneumonie.

Importance thérapeutique:

1/ pour la synthèse future de molécules mimant la caractéristique de fixation de ces anticorps monoclonaux sur Spike

2/ l'utilisation directe de ces anticorps monoclonaux

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un comité de l’ONU défend Assa Traoré face à des syndicats policiers
La sœur d’Adama Traoré a été la cible de messages virulents de la part de syndicats de policiers après avoir été auditionnée par le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale des Nations unies. Ce dernier demande au gouvernement d’ouvrir des procédures, si nécessaire pénales, contre les auteurs.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Ce que révèle l’enquête, classée sans suite, visant le chanteur de No One Is Innocent
Mediapart a consulté la procédure judiciaire visant Marc Gulbenkian, figure du rock français, accusé d’agression sexuelle par l’une de ses proches. Alors que la plainte a été classée le 2 novembre, l’avocate de la victime, qui s’appuie sur un enregistrement versé au dossier, dénonce une « hérésie » et annonce un recours.
par Donatien Huet
Journal
Des logements « vite et pas cher » : l’immense défi marseillais
Le premier Conseil national de la refondation (CNR) délocalisé et dédié au logement s’est tenu à Marseille. La deuxième ville de France, où les prix s’envolent avec une gentrification accélérée de certains quartiers, compte aussi une trentaine de bidonvilles. Le chantier du logement digne reste immense.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Paris 2024 : cérémonie d’ouverture entre amis
Le comité d’organisation des Jeux vient d’attribuer le marché de la cérémonie d’ouverture sur les bords de Seine. Le vainqueur : un groupement dont une agence est liée au « directeur des cérémonies » de Paris 2024, qui avait justement imaginé le concept.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Y-a-t 'il encore un cran à la ceinture ?
Elle vide le contenu de son sac sur toute la longueur du tapis roulant de la caisse, réfléchit, trie ses achats, en fait quatre parties bien séparées, un petit tas de denrées alimentaires, un livre, un vêtement. Elle montre un billet de 20 euros à la caissière et lui parle. « Tiens » me dis-je, elle a bien compris la leçon du Maître : « Finie l'abondance ».
par dave.tonio
Billet de blog
Merci pour ceux qui ont faim
Aujourd'hui, samedi, je me rends au centre commercial pour quelques courses. Il est dix heures, et celui-ci est déjà plein de monde : des jeunes gens surtout, des filles entrant, sortant des boutiques de mode, quelques-unes les bras chargés de sacs.
par cléa latert
Billet de blog
« Je vous écris pour témoigner de ma peine de prison qui n'en finit pas »
Rentré en prison à 18 ans pour de la « délinquance de quartier », Bryan a 27 ans lorsqu’il écrit à l’Observatoire International des Prisons (OIP). Entre les deux, c’est un implacable engrenage qui s’est mis en place qu’il nous décrit dans sa lettre.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
« Économiser ils disent ? Je le faisais déjà ! »
Cette mère, dont j'accompagne un des enfants en tant qu'éduc’, laisse ostensiblement tomber ses bras. Elle n’en peut plus : le col roulé, les astuces du gouvernement pour économiser l'énergie, c'est une gifle pour elle. « Des trucs auxquels ils ne penseraient pas, de la débrouille pour économiser des centimes, je suis une pro de la pauvreté ! Face à des pros de l'entourloupe...»
par Mouais, le journal dubitatif