Albertdaix
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 août 2015

La plateforme de gauche répond à Alexis Tsipras

Suite à la démission d'Alexis Tsipras et à l'annonce d'élections législatives anticipées en Grèce le 20 septembre prochain, la plateforme de gauche de Syriza a publié la réponse suivante.

Albertdaix
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Suite à la démission d'Alexis Tsipras et à l'annonce d'élections législatives anticipées en Grèce le 20 septembre prochain, la plateforme de gauche de Syriza a publié la réponse suivante.

La plateforme de gauche répond à Alexis Tsipras

Lors de son discours annonçant des élections anticipées, Alexis Tsipras est apparu avec un autre visage, complètement et radicalement opposé à ce qu’étaient jusqu’alors les engagements et les combats de Syriza.

La première et principale promesse d’Alexis Tsipras a été l’acquiescement au troisième Mémorandum d'austérité et de dure servitude du pays, un Mémorandum qu’il a accepté de signer sans consulter les membres et cadres exécutifs de Syriza.

Les élections décidées par Alexis Tsipras constituent un refus complet du « NON » fier lors du référendum. Elles sont une pierre tombale des luttes contre le mémorandum et les attentes anti-austéritaires du peuple. L’objectif de ces élections anticipées annoncées au milieu de l'été est non seulement de se débarrasser des engagements anti-Mémorandum de Syriza, mais aussi de demander au peuple grec de se mettre une corde autour du cou et d'approuver un nouveau Mémorandum en votant en faveur de Tsipras ou de Nouvelle démocratie ou du PASO ou de To Potami, les partis constituant le nouveau consensus pro-austéritaire.

Fidèle aux engagements de Syriza, en accord avec le "non" du peuple grec, la plateforme de gauche soulève haut la bannière de la lutte pour une alternative à la crise, pour la reconstruction productive et progressiste du pays.

La plateforme de gauche va contribuer immédiatement à la création d'un large front démocratique, progressiste et anti-Mémorandum qui se présentera aux élections afin de se battre pour l'annulation de toutes les Mémorandums et pour  l’annulation de la majeure partie de la dette. Pour défendre le « NON » combatif du peuple grec lors du référendum du 5 juillet. Pour en finir avec l'austérité dans les salaires, les retraites et les dépenses sociales. Pour arrêter la liquidation des biens publics et des actifs de la Grèce. Pour orienter le pays dans une nouvelle voie d’indépendance nationale, de souveraineté, de reconstruction et dans une nouvelle trajectoire progressiste. "

Jeudi 20 août 2015

-----

Traduction du message posté par Stathis Kouvelakis sur Facebook 

The Left Platform replies to Alexis Tsipras

With his speech announcing snap elections, Alexis Tsipras appeared with another face, completely and radically opposed to the hitherto commitments and struggles of SYRIZA.

The first and foremost promise Tsipras Alexis was the compliance to the new third Memorandum of austerity and hard servitude for the country, a Memorandum which he agreed signing zithour asking the people or the members and cadres of SYRIZA members and executives of.

The elections decided by Alexis Tsipras amount to a complete denial of the proud "NO" of the referendum. They are a gravestone of the struggles against the memorandum and anti-austerity expectations of the people. The goal of these express elections announced in the middle of the summer is to discard the anti-memorandum commitments SYRIZA but also to ask the Greek people to put a noose around their neck and to approve a new memorandum by voting in favour of Tsipras or for New Democracy or for PASOK or for To Potami, the parties constituting the new pro-austerity consensus.

Faithful to the commitments of SYRIZA, consistent with the "NO" of the Greek people, the Left Platform raises high the banner of the struggle for an alternative to the crisis, for the productive and progressive reconstruction of the country.

The Left Platform will contribute immediately to the creation of a broad, anti-memorandum, progressive, democratic front that will stand in the elections to fight for the cancellation of all Memoranda and for the writing-off of the major part of the debt. To defend the combative "NO" of the Greek people in the referendum of July 5. To end austerity in wages, pensions and social spending. To stop the selling-off of public property and of the assets of Greece. To orient the country on a new path of national independence, sovereignty, reconstruction and a new progressive course. "

Thursday, August 20, 2015

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire