Muriel Pénicaud, grande gagnante de la réforme de l'ISF

D'après les calculs de CheckNews de Libération, la grande gagnante de la réforme de l'ISF est Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, qui devrait économiser quelque 62.000 euros.

D'après les calculs de CheckNews de Libération, la grande gagnante de cette réforme est Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, qui devrait économiser quelque 62.000 euros.

Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire devrait voir son imposition sur la fortune passer de 20 000€ à 8 500€. Quant à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, elle cessera d'être imposable au titre de l'IFI (le nouvel ISF), mais n'aurait payé avec son patrimoine déclaré "que" 3000 euros au titre de l'ISF ancienne formule. Voir la réponse détaillée.

coquilles

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.