L'évasion fiscale en deux minutes chrono

Fabien Roussel, député communiste, a démontré à la tribune de l'Assemblée Nationale à quel point il était facile d'échapper au fisc. Devant un Gérald Darmanin toujours un peu hautain, il raconte : la création par ses soins, en quelques minutes de sa propre entreprise offshore, une entreprise qu'il a appelée "Ministère des comptes publics" avec un Gérald Darmanin pour directeur

Pour alerter sur le sujet de l'évasion fiscale, le député Fabien Roussel a choisi d'amuser un peu l'Assemblée avec un exemple concret, la création par ses soins, en quelques minutes de sa propre entreprise offshore, une entreprise qu'il a appelée "Ministère des comptes publics" avec un Gérald Darmanin pour directeur.

La création lui aurait pris "deux minutes et quelques clics...il a été précisé qu'en fonction d'où venaient les profits, le taux d'imposition serait de 10% ou de 0%. Ensuite, j'ai eu le choix d'enregistrer ma société dans un des 23 paradis fiscaux que me propose cette entreprise - si l'Europe cherche où sont les paradis fiscaux, il suffit d'aller chercher sur ce site. Au choix, c'est écrit : la Suisse, les Bahamas, Hong Kong, Singapour, Gibraltar, le Delaware, etc. Et après j'ai créé mon entreprise. J'ai choisi Gibraltar."

Du grand art Merci M.Roussel

Un député PCF raconte avoir créé son entreprise offshore sur internet © Le Lab d'Europe 1

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.