alberteins
Priorité aux logiciels libres
Abonné·e de Mediapart

189 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 oct. 2018

Benoît Hamon veut rebondir aux européennes

« Ce sera Benoît Hamon la tête de liste. » Ces mots, prononcés sans ambiguïté par un proche de l'ancien socialiste, viennent mettre fin à un suspense de plusieurs mois entretenu par l'intéressé. Il va ainsi essayer de faire oublier son magnifique score de 6,36% à la présidentielle, Hamon a dépensé 6,58 €/voix un record absolu qui en fait notre champion de la 5e République.

alberteins
Priorité aux logiciels libres
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'intéressé, interrogé par Le Parisien, ne dément pas: "J’ai très envie de m’engager dans cette bataille, je m’y prépare", affirme-t-il. La liste de Génération-s devrait être présentée dans la première quinzaine de novembre. 

Faute d'union avec EELV, l'ancien ministre de l'Education de François Hollande s'y collera lui-même.« C'est mort avec EELV », confirme, dépité, un cadre de Génération-s. Nombreux sont les militants, dans les deux partis, qui ont longtemps espéré cette alliance.

Mais côté EELV, Yannick Jadot espère également rebondir lors de cette élection européenne qui profite généralement aux Verts. L'eurodéputé a été choisi par plus de 58% des adhérents face une liste conduite par Michèle Rivasi, également députée européenne, qui a remporté un peu plus de 35% des votants. Les quelque 3.800 adhérents à jour de cotisation, dont quelque 1.800 ont pris part au vote, avaient le choix entre deux listes ordonnancées de seize noms identiques, mais avec une inversion des binômes homme-femme. Le parti écologiste compte actuellement six eurodéputés. Parmi eux, José Bové et Eva Joly ne se représentent pas.

Mais depuis la fin de la présidentielle, les Verts n'ont apparemment plus aucune envie de travailler avec Hamon. Il ne faut pas oublier que pour la présidentielle, il y a eu «une discussion de marchands de tapis» entre les Verts et Hamon le candidat du Parti Socialiste. Accord Hamon - Jadot : les Verts résignés à ne jamais revoir leurs 200.000 euros . Benoît Hamon avait promis de prendre en charge les frais engagés par la candidature présidentielle de Yannick Jadot, une somme négociée autour de 200.000 euros. Sauf qu'un an plus tard, les écolos attendent toujours de voir la couleur du magot ! Rien à l'horizon, pas l'ombre d'un euro remboursé. Et les patrons de la boutique EELV de laisser poindre un certain fatalisme : "On ne va pas gratter à la porte pendant dix ans..."

Donc pour le moment Benoît Hamon est seul mais il précise qu'il a toujours le feu sacré de la politique et une envie d'occuper une place majeure à Gauche. « J'ai très envie », confie Hamon « Ces élections, c'est le moment pour Génération-s d'éclore vraiment », précise t-il et il ne nie pas qu'il  portera lui-même les couleurs de Génération-s. « J'ai très envie de m'engager dans cette bataille, je m'y prépare », poursuit-il. Fini le « je ne suis pas sûr d'en avoir envie » ou « pas certain que ce soit la meilleure solution » servis pendant des mois. La liste que prépare Génération-s devrait être présentée dans la première quinzaine de novembre. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON