alberteins
Priorité aux logiciels libres
Abonné·e de Mediapart

189 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 déc. 2018

Gilets jaunes : formidable démonstration de l’acte 4… avant l’acte 5

Malgré une mobilisation policière record (qui sentait fort la pétoche des “autorités”), les soulèvements de Gilets jaunes lors de cet acte 4 du 8 décembre ont été de nouveau une formidable démonstration de force.

alberteins
Priorité aux logiciels libres
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Yetiblog : Gilets jaunes : formidable démonstration de l’acte 4… avant l’acte 5

Malgré une mobilisation policière record (qui sentait fort la pétoche des “autorités”), les soulèvements de Gilets jaunes lors de cet acte 4 du 8 décembre ont été de nouveau une formidable démonstration de force.

  • D’abord, parce que les Gilets jaunes réussirent à paralyser tout Paris avant même d’avoir bougé le petit doigt : 36 stations de métro fermées, commerces, banques, monuments (même la Tour Eiffel !) et musées fermés, quartier Élysée muré et désert ;

Aux aurores, une des rues de Paris littéralement murée pour empêcher l’accès des Gilets jaunes à l’Élysée.

  • ensuite, parce qu’en réussissant cette fois-ci une démonstration quasi non-violente, les Gilets jaunes n’en soulignèrent que mieux les violences absurdes et quasi erratiques des “forces de l’ordre” tirant sur tout et n’importe qui, comme en témoigne la scène vidéo ci-dessous où un jeune Gilet jaune, mains en l’air, se prend un tir de flashball en plein ventre, aussitôt suivi dans son infortune par des journalistes témoins de la scène, pourtant parfaitement identifiables ;
Paris 8/12 : un Gilet jaune main en l'air frappé par un tir de flashball © Le Yéti

Un journaliste du Parisien (oui, le très macroniste Parisien !) frappé par un tir de flashball juste après le jeune homme de la vidéo précédente.

  • enfin, en ridiculisant une fois de plus les chiffres de participation donnés par le ministère de l’Intérieur : 30.000 Gilets jaunes sur toute la France (pour 89.000 policiers déployés, soit 3 policiers par émeutier ), dont 8.000 à Paris (pour 9.000 policiers, un contre un, mais avec des canons à eau, des barrières en veux-tu en voilà et même des véhicules blindés )

Un blindé de la gendarmerie entrant en action (on se demande bien pourquoi !) avenue de Friedland à Paris. (Détail étonnant : il arbore les couleurs européennes et non plus françaises).

Acte 5 : le départ de Macron pour objectif

Il suffisait une fois de plus de parcourir les nombreux témoignages de manifestations tant à Paris qu’en province pour constater que les Gilets jaunes restaient toujours aussi déterminés – et bien plus nombreux évidemment que le prétendit le ministre Castaner. Dans bien des cas, il est à noter les Gilets jaunes rejoignirent aussi les nombreuses marches pour le climat organisées le même jour.

Dans le camp d’en face, c’est au contraire la fébrilité, le désarroi et la trouille qu’on sentait monter encore un peu plus. Ce dimanche matin, les unes des journaux mainstream avaient un brin changé de ton : « L’impasse », titre, enfin lucide, mon Télégramme régional.

Il y a désormais fort à parier que les Gilets jaunes ne s’arrêteront plus en si bon chemin. Un acte 5 mûrit déjà dans les esprits pour le 15 décembre, avec pour seul objectif désormais le départ du président Macron dont on voit bien qu’il n’est plus ni en volonté, ni en capacité de calmer les émeutiers, ni de reprendre la situation politique en mains, encore moins de sortir le pays de « l’impasse ».

«Une justice sociale pour tous» : paroles de Gilets jaunes sur les Champs-Elysées

Gilets jaunes : un photographe du JDD blessé sur les Champs-Elysées

Drapeau du Che et fourgons blindés : l'acte 4 des "gilets jaunes" raconté par Fox News 😀

Encore une belle journée de mobilisation hier à Paris, les parisiens peuvent dire merci aux gilets jaunes, l'air n'a jamais été aussi pur, pratiquement aucune voiture ne circulait 😉

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Maltraitance en Ehpad : une indignation feinte et insuffisante
Les pouvoirs publics font mine de découvrir que le puissant groupe Orpea se joue des règles dans ses Ehpad. Mais la maltraitance, les conditions de travail dégradées et la répression syndicale sont sur la table depuis des années,  sans que jamais le système de financement ne soit remis en cause.
par Mathilde Goanec et Leïla Miñano
Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart