LEMEDIATV : promesse tenue !

" Le lancement du Média a eu lieu le 15 janvier 2018. À 20 heures, comme nous l’avions promis, nous avons diffusé sur la nouvelle plateforme www.lemediatv.fr, le premier Journal conçu et présenté par les journalistes de la rédaction."

Communiqué de presse LEMEDIATV :

Le lancement du Média a eu lieu le 15 janvier 2018. À 20 heures, comme nous l’avions promis, nous avons diffusé sur la nouvelle plateforme www.lemediatv.fr, le premier Journal conçu et présenté par les journalistes de la rédaction.

Au vu des commentaires postés sur les réseaux sociaux aussi bien que sur le site www.lemediatv.fr, nous nous réjouissons du succès de ce lancement.
Malgré quelques difficultés techniques dues à un nombre de connexions dépassant nos prévisions, plus de 50000 personnes ont réussi à regarder le journal en direct sur notre site internet. D’autres, plus de 20000, l’ont suivi sur Youtube et Facebook. Nous remercions nos spectateurs pour leur compréhension.

Aude Rossigneux a présenté l’actualité du jour en y apportant son regard caustique, Catherine Kirpach a présenté le premier sujet d’une série sur les réfugiés, Claude El Khal est revenu sur les événements en Iran en décryptant les jeux d’intérêt autour d’une révolte populaire, et Virginie Cresci a pointé les mauvaises surprises pour l’égalité des salaires contenues dans les ordonnances modifiant le code du travail. Bruno Gaccio était le premier invité du Journal, en tant que Socio.

Le Journal se découpe en 3 moments :

  • L’actualité : la rédaction choisit, parmi les événements du jour, les sujets à retenir.
  • Le magazine : les journalistes reviennent sur un sujet qui est dans l’actualité et le traite suivant leur point de vue
  • La chronique, l’invité ou l’entretien pour conclure le Journal.

Le rendez-vous est donc pris : désormais, du lundi au vendredi à 20h.

Le Journal - 15 janvier 2018 © Le Média

Quelques commentaires de Socios :

capture-du-2018-01-16-17-39-11

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.