Corbière trouve "risible" la "rage" contre La France insoumise de Ian Brossat

La polémique sur l'immigration à gauche continue: le député France insoumise Alexis Corbière a jugé "risible" dimanche la "rage" dont fait preuve selon lui Ian Brossat, chef de file PCF aux élections européennes.

corbiere

Alexis Corbière a réagi sur Twitter à un portrait du JDD de Ian Brossat: "Portrait révélateur, où aveuglé d'une rage contre nous, Ian Brossat ne dit rien contre Macron, rien sur l'UE sous pression de Merkel, rien contre la droite ni le FN, silence sur le PS, etc. Mais TOUT contre la FI. C'est risible tellement c'est caricatural".

Ian Brossat s'était indigné, dans un tweet cette semaine: "En 1939, mon grand-père juif a fui la Pologne pour échapper à l'antisémitisme. Heureusement pour lui, il est tombé sur des gens qui lui ont ouvert la porte, et non sur des doctes qui auraient disserté sur les sept plaies d'Égypte avant de lui tendre la main.". Il se dit notamment "affligé de voir certains, à gauche, flancher sur cette question (de l'immigration). Si la gauche ne dit rien, les fascistes européens auront le terrain libre."

Bien entendu, il ne s'agit que d'une gesticulation politique en vu des prochaines Européennes et d'un éventuel rapprochement avec Génération.s. On préfère dénigrer un mouvement et ses représentants plutôt que de défendre son programme qui est totalement inaudible. Ian Brossat propose quel programme pour les Européennes ?

Cette attaque est effectivement risible mais elle permet à Ian Brosssat qui était un inconnu d'exister médiatiquement pour quelques jours. C'est petit et mesquin camarade Brossat.

Pour une politique migratoire humaniste, solidaire, raisonnée et réaliste

Propositions alternatives au projet de loi sur l’immigration et l’asile 25 mai 2018 dans Muriel Ressiguier, Nos parlementaires

Le groupe parlementaire de la France insoumise, a travaillé sur des propositions alternatives au projet de loi Collomb sur l’immigration et l’asile.
Dans un document de 40 pages, les député·e·s de la France insoumise proposent :

de définir une politique migratoire concertée à l’échelle internationale et européenne ;
d’accueillir dignement les personnes migrantes ;
de garantir le droit d’asile et créer de nouveaux statuts ;
de dépénaliser le séjour irrégulier et de lutter contre les trappes à clandestinité et à précarité ;
de donner aux migrant·e·s les moyens d’une insertion et d’une citoyenneté réussies.

https://lafranceinsoumise.fr/app/uploads/2018/04/propositions-alternatives-projet-loi.pdf (extrait)

capture-du-2018-09-18-14-14-43

capture-du-2018-09-18-14-15-07

capture-du-2018-09-18-14-15-45

capture-du-2018-09-18-14-16-27

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.