Richard Stallman : Facebook est une menace pour la démocratie

Richard Stallman est le père des logiciels libres. "Chaque génération a son philosophe – un écrivain ou un artiste qui saisit l’imaginaire du moment. Parfois, ces philosophes sont reconnus en tant que tel  ; souvent, il faut des générations pour faire le rapprochement. Mais reconnu ou non, une époque est marquée par les gens qui expriment leurs idéaux".

stallman

Richard Stallman est le père des logiciels libres.

"Il faut éliminer Facebook pour protéger la vie privée. Sans cette vie privée, sans la possibilité de communiquer et d’échanger sans être surveillé, la démocratie ne peut plus perdurer", déclare Richard Stallman dans un entretien au quotidien québécois Le Devoir .

Gourou des développeurs, ce programmeur a initié le mouvement du logiciel libre en 1983. Convaincu qu'une société meilleure passe par le partage des savoirs et la libre circulation de la connaissance, il milite activement pour la fin du système de brevets logiciels, préférant la libre circulation des codes sources. D'ailleurs, au droit d'auteur "copyright", il oppose le "copyleft" : une autorisation d'utiliser, d'étudier, de modifier et de diffuser une œuvre sans autre contrepartie que la citation de l'auteur.

L'informatique privative, voilà l'ennemi !

L'adversaire de Richard Stallman s'appelle l'informatique privative : les Google, Microsoft et autre Facebook qui gouvernent les activités humaines avec des codes-sources cachés et autres attentions secrètes.

Il souligne d'ailleurs avec humour que le réseau social numérique de Mark Zuckerberg "utilise bien plus ses usagers que ses usagers ne l’utilisent". "C’est un service parfaitement calculé pour extraire et pour amasser beaucoup de données sur la vie des gens. C’est un espace de contraintes qui profile et fiche les individus, qui entravent leur liberté, qui induit forcément une perte de contrôle sur les aspects de la vie quotidienne que l’on exprime à cet endroit."

La solution de Stallman ? Que les gouvernements combattent les injustices induites par le privé. Et aussi que le système scolaire enseigne la philosophie du logiciel libre : "C’est la seule façon de regagner collectivement la liberté perdue et de reprendre le contrôle sur des activités qui nous ont d’ores et déjà échappés".

«  Vous ne changez pas les choses en vous battant contre la réalité. Pour changer quelque chose, construisez un nouveau modèle qui rend l’ancien modèle obsolète  » – R. Buckminster Fuller

« Soyez réaliste. Demandez l’impossible  ». Vivez votre vie à fond, osez rêver, nagez à contre-courant, et vos rêves deviendront réalité. Utilisez les logiciels libres.

Richard Stallman : Logiciels libres et éducation (liberté égalité fraternité) © AgoraVoxFrance

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.