Cédric Herrou boycotté dans les Alpes-Maritimes

Alors que les projections en avant-première se succèdent à travers toute la France, on apprend que le documentaire Libre qui raconte le combat de Cédric Herrou pour aider les migrants dans la Vallée de la Roya, est boycotté dans les cinémas du département des Alpes-Maritimes.

LIBRE Bande Annonce (Cannes 2018) Film Français © Bandes Annonces Cinéma

Alors que les projections en avant-première se succèdent à travers toute la France, on apprend que le documentaire Libre qui raconte le combat de Cédric Herrou pour aider les migrants dans la Vallée de la Roya, est boycotté dans les cinémas du département des Alpes-Maritimes. Pour le moment, un seul cinéma se serait engagé à le projeter à Nice le 26 septembre prochain pour sa sortie officielle en salles.

Cédric Herrou, le principal protagoniste du film, déplore cette situation et parle même d’auto-censure des exploitants : « Il y a peut-être des craintes de perdre des subventions. […] Ça me fait un peu de peine. Nous sommes accueillis par des élus de droite et de gauche à travers toute la France et aucun élus de la Vallée de la Roya ne m’a appelé pour me parler du film. »

On apprend également que le dimanche 16 septembre 2018, un groupe anti-migrants Génération identitaire s’en est pris à Cédric Herrou en lui jetant de la farine au visage alors qu'il venait présenter le documentaire à Valence (Drôme). Si Cédric Herrou prend cette "agression" avec humour, il en reste pas moins indigné : « C’est de l’intimidation et ça peut devenir dangereux. De plus, je trouve que c’est très grave d’attaquer un lieu qui diffuse un film. […] On est en démocratie ! On n’attaque par la culture et l’art. »

Rallumeurs d'étoiles © Elise Lasseigne

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.