Gilet Jaune : la consitution d'un « bloc anti-libéral »

Ce qui est inédit dans le mouvement "Gilet Jaune", c'est la constitution sur des revendications précises ( justice fiscale, taxation des multinationales, défense des services publics, aménagement du territoire, écologie etc ) d'un « bloc anti-libéral » capable de contester le « bloc libéral » qui est aujourd’hui aux commandes et qui est ultra minoritaire.

fache

Ce qui est inédit dans le mouvement "Gilet Jaune", c'est la constitution sur des revendications précises ( justice fiscale, taxation des multinationales, défense des services publics, aménagement du territoire, écologie etc ) d'un « bloc anti-libéral » capable de contester le « bloc libéral » qui est aujourd’hui aux commandes et qui est ultra minoritaire si on inclut les abstentionnistes très présents dans ce mouvement gilet jaune.

Face à cette contestation, le pouvoir en place qui défend le système libéral semble désarmé, les confusions et les erreurs se multiplient, la peur commence a changer de camp.

Lenine 1916 :  « Quiconque attend une révolution sociale "pure" ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à ce qu’est une véritable révolution. (…) La révolution socialiste en Europe ne peut pas être autre chose que l’explosion de la lutte de masse des opprimés et mécontents de toute espèce. Des éléments de la petite bourgeoisie et des ouvriers arriérés y participeront inévitablement : sans cette participation, la lutte de masse n’est pas possible, aucune révolution n’est possible. Et, tout aussi inévitablement, ils apporteront au mouvement leurs préjugés, leurs fantaisies réactionnaires, leurs faiblesses et leurs erreurs. Mais objectivement, ils s’attaqueront au capital, et l’avant-garde consciente de la révolution, le prolétariat avancé, qui exprimera cette vérité objective d’une lutte de masse disparate, discordante, bigarrée, à première vue sans unité, pourra l’unir et l’orienter, conquérir le pouvoir, s’emparer des banques, exproprier les trusts haïs de tous (bien que pour des raisons différentes !) et réaliser d’autres mesures dictatoriales dont l’ensemble aura pour résultat le renversement de la bourgeoisie et la victoire du socialisme. »

cice

arnault

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.