LE TRAVAIL ET LE TEMPS LIBRE DES FEMMES

Mécanismes de pouvoir qui ont été utilisés pour maintenir la subordination des femmes : l’exclusion et la dévalorisation. La revalorisation du travail des femmes passe par une revalorisation générale du travail et de l’être humain face au travail, sans perdre de vue les objectifs spécifiquement féminins.

LE TRAVAIL ET LE TEMPS LIBRE DES FEMMES               

DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS ET RÉGLEMENTATIONS INTERNATIONALES            

 Auteure: Mirta SOFIA TEITELBAUM

Résumé et bibliographie d’un ouvrage inédit de 250 pages rédigé en 1995, mais qui reste très actuel

 

INTRODUCTION

Mécanismes de pouvoir qui ont été utilisés pour maintenir la subordination des femmes : l’exclusion et la dévalorisation. La revalorisation du travail des femmes passe par une revalorisation générale du travail et de l’être humain face au travail, sans perdre de vue les objectifs spécifiquement féminins.

CHAPITRE I

Les femmes et l’emploi dans le monde d’aujourd’hui : situation et tendances

Les recherches et les statistiques montrent que, si les femmes sont entrées massivement sur le marché du travail, cela s’est fait au prix d’une détérioration des conditions de travail. Le rythme de cette intégration s’est ralenti ces dernières années, depuis que les hommes ont commencé à accepter des conditions de travail nettement inférieures à celles qu’ils avaient auparavant. Les femmes ont fait office de mains-d’œuvre de réserve et ont été, avec le chômage, l’un des facteurs qui ont contribué à ce que les travailleurs en général acceptent des conditions de travail moins favorables que celles dont ils jouissaient précédemment. Après avoir exercé cette fonction, les femmes sont à nouveau évincées de l’emploi et risquent de perdre les positions conquises, comme le montrent les taux élevés de chômage féminin, qui sont supérieurs à ceux des hommes. Les femmes sont entrées sur le marché du travail dans les secteurs les moins protégés et les plus défavorisés, essentiellement dans le travail informel ou dans des formes de travail « atypiques », comme le travail temporaire, le travail à domicile, etc., qui bénéficient de moins d’avantages et de stabilité et où les rémunérations sont souvent inférieures au minimum légal.

CHAPITRE II

La femme et la pauvreté

L’intensification de la pauvreté, en particulier en Afrique, en Amérique latine et dans les pays d’Europe de l’Est, est une caractéristique de l’évolution socio-économique de ces dernières décennies.

L’augmentation de la pauvreté est également notable dans de nombreux pays développés, comme les États-Unis et, dans une moindre mesure, dans plusieurs pays d’Europe occidentale. C’est précisément dans ce contexte que les États nationaux ont considérablement réduit leurs dépenses sociales, éliminant ou privatisant les services et les programmes qui contribuaient à améliorer la situation des secteurs les plus modestes. Ce manquement aux devoirs de l’État a condamné une partie de la population à une vie misérable, privée des droits humains les plus fondamentaux, comme le droit à l’alimentation.

La nécessité de subsistance a contraint de grandes masses à émigrer, brisant les liens familiaux et plongeant de nombreuses personnes, ainsi privées de la solidarité communautaire, dans la marginalité, au sein de sociétés aux cultures différentes. Les femmes sont parmi les victimes de ce phénomène.

L’ampleur de la pauvreté augmente le nombre de personnes soumises à un travail forcé ou semi-forcé, y compris à des activités dégradantes ou criminelles (drogue, pornographie, prostitution, trafic d’organes) qui génèrent d’énormes profits pour les sociétés transnationales qui les exploitent. Ces activités se nourrissent de la main-d’œuvre et du corps de ceux qui sont plongés dans le désespoir de l’extrême pauvreté. Les victimes de ces activités sont principalement les femmes et les enfants.

CHAPITRE III

Le travail non rémunéré des femmes

Les enquêtes internationales du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), menées dans les pays industrialisés et non industrialisés, ont montré que les femmes travaillent plus que les hommes dans la plupart des pays du monde (53 % de la charge de travail dans les pays en développement et 51 % dans les pays industrialisés). En outre, les hommes consacrent 2/3 de leur travail à des activités rémunérées et 1/3 à des activités non rémunérées, tandis que pour les femmes, le rapport est inversé. Naturellement, les hommes bénéficient de revenus plus élevés et d’une plus grande reconnaissance sociale, tandis que le travail des femmes reste caché et dévalorisé. Les femmes du monde entier réalisent une énorme quantité de travail non rémunéré, qui n’apparaît pas dans les statistiques ni dans les comptes nationaux.

Pourtant, le travail non rémunéré des femmes soutient la société et constitue l’un des piliers de la subsistance et de la reproduction de l’espèce humaine. Ce travail entraîne des pertes considérables de revenus pour les femmes et limite leur temps libre. En cette période de changements vertigineux et de restructuration sociale, il est impératif d’étudier le thème de la reproduction et de l’organisation de la vie quotidienne dans la famille en tant qu’élément essentiel de l’économie et de l’organisation sociale. Cela permettra de donner une juste valeur à toutes les activités et d’examiner les moyens de répartir plus équitablement non seulement les biens, mais aussi le travail et le temps libre.

CHAPITRE IV

Les normes internationales relatives aux femmes et à leur travail

Le contexte moral et juridique permettant de définir de nouvelles politiques de restructuration économique et sociale répondant aux changements favorisés par les nouvelles technologies appliquées à la production devrait être fourni par la Charte internationale des droits de l’homme [1] et d’autres instruments internationaux qui constituent le droit international général impératif ou jus cogens.

L’abrogation de la législation régissant les conditions de travail dans le secteur formel a permis de prolonger les horaires de travail et d’accroître l’exposition aux risques et aux maladies professionnelles, ainsi que de disposer du temps libre des travailleurs par l’entremise de la « flexibilité » du travail, des emplois précaires sans protection juridique ou sociale pour les chômeurs et les sous-employés, et de l’absence de protection des femmes au travail. Ces politiques qui soumettent la main-d’œuvre à divers degrés de marginalisation et de discrimination vont à l’encontre des normes relatives aux droits humains et portent atteinte à la dignité humaine.

Ce chapitre énumère et décrit les normes des droits de l’homme et les conventions de l’OIT relatives au travail et au temps libre des femmes. Tout comme la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, qui fait l’objet d’une analyse critique en vue de l’inclusion de nouvelles dispositions.

Ce chapitre évoque également les discussions liées à l’abrogation des règlements sur la protection des femmes et leur fonction reproductrice au travail et aux conséquences de cette abrogation sur la vie des familles monoparentales et des femmes de condition modeste.

CHAPITRE V

La crise actuelle et le débat sur les moyens de la surmonter — Quelques propositions.

Juan Somavia, président du Comité préparatoire du Sommet mondial pour le développement et directeur de l’OIT, a déclaré dans son allocution à la Conférence de l’UNRISD de 1993 : « Le problème est que l’incapacité à placer l’être humain au centre du développement crée tellement de tensions sociales qu’il est aujourd’hui essentiel, qu’on le veuille ou non, de se concentrer sur ces questions. De nombreuses raisons soutiennent une telle approche, des raisons qui sont liées à la nature du développement et également des raisons éthiques, liées aux valeurs. Toutefois, si l’on n’accorde pas d’importance à ces raisons, il y existe aussi un argument d’ordre politique. Les tensions sociales sont en passe de se transformer en des tensions internationales et cela affecte la paix et la sécurité.

Ce chapitre passe en revue diverses propositions de nature politique, institutionnelle et économique, ainsi que celles qui sont liées à l’organisation du travail. Toutes ces propositions visent à présenter des solutions alternatives aux politiques centrées sur le marché comme axe de développement économique et social. À ces propositions s’ajoute celle de l’auteur qui consiste à intégrer le travail non rémunéré des femmes dans la famille et dans la société comme une partie de l’économie, celle qui devrait également s’occuper de la production marchande et non marchande au sein de la famille, en recherchant des formes plus équitables de répartition de la charge de travail et du temps libre. Les femmes ont démontré qu’elles sont capables d’accomplir les mêmes tâches que les hommes dans tous les domaines de l’activité humaine et qu’elles ont un potentiel de réalisations qui pourra se concrétiser dans la mesure où on leur accorde l’espace social nécessaire à leur évolution en tant qu’êtres humains libres, égaux et complets, en éliminant les discriminations actuelles, en particulier leur double charge de travail rémunéré et non rémunéré qui réduit leur temps libre ou les en prive totalement.

La naissance d’une société qui surmonte la crise en éliminant la pauvreté, la corruption, l’exploitation des enfants, des femmes et du travail humain en général doit se fonder sur une approche globale de la vie sur la planète, dans laquelle chaque être humain jouit, dans des conditions d’égalité, des droits proclamés dans la Déclaration universelle.

 

BIBLIOGRAPHIE 

 

 

– AFPC (Alliance de la Fonction Publique du Canada), « Rentrer chez-soi… et y rester ? Réponse de l’AFPC sur le télétravail dans la fonction publique », Ottawa, Canada, 1993.    

– Aga Khan, « Refugiés, la sante colère du prince Aga Khan. Réagissons à la place de l’ONU et des États qui abandonent les déracinés", entrevista publicada en el Journal de Genève del l8 de mayo de l994, Ginebra, Suiza.

- Bangasser, Clair L., "The Working Women’s Forum: a case study of leadership development in India", en Women in Trade-Unions: organizing the unorganized, Margaret Hosmer Martens y Swasti Mitter (editores), OIT, Ginebra, 1994.

– Bas Cortada, Ana, « El trabajo de las amas de casa », en Nueva Sociedad, N °78, Caracas, Venezuela, julio/agosto de 1985.

– Bihr, Alain, « Les nouvelles frontières de la souveraineté », Le Monde Diplomatique N °493, Paris, Francia, abril de 1995.

- Blanco, Carlos, "Un singular desafío", prólogo en  Pobreza, un tema impostergable, B.Kliksberg (compilador), CLAD, Fondo de Cultura Económica y PNUD, México, 1993.

- Blondet, Cecilia, "Muchas vidas construyendo una identidad: las mujeres pobladoras de un barrio limeño", en Ciudadanía e identidad: las mujeres en los movimientos sociales latinoamericanos, Elizabeth Jelin (compiladora), UNRISD, Ginebra, 1987.

- BM (Banco Mundial), "Informe sobre el desarrollo mundial", Oxford University Press, Nueva York, Estados Unidos, 1990.

– Brisset, Claire, « Mother India: Ce malheur d’être femme », en Le Monde Diplomatique, Paris, enero de 1995. 

– Brunetta, Renato, "La fine della socità dei salariati", Marsilio Editori, Venecia, Italia, 1994.

– Cassen, Bernard, « Impérative transition vers une société du temps libéré », en Le Monde Diplomatique N °488, Paris, noviembre de 1994.  

- CEPAL (Comisión Económica para América Latina y el Caribe) División de Desarrollo Social, "Dos temas claves en América Latina : Reforma de los sistemas de seguridad social y salud" en Pobreza, un tema impostergable, B.Kliksberg (compilador), CLAD, Fondo de Cultura Económica y PNUD, México, 1993.

- Cisse, Mamounata, "Trade unions and workers in the informal sector in Burkina Faso" en Women in trade unions: organizing the unorganized, Margaret Hosner Martens y Swasti Mitter (editores). OIT, Ginebra, 1994.

- Confederación Sindical de Comisiones Obreras, Gaceta Sindical N°125- Madrid, España, abril de 1994.

- Cornford, Andrew, "Restreinde la spéculation sur les monnais par l’impôt", en el boletín de la UNCTAD n°26, Ginebra, mayo-junio de 1994.

- DAWN (Development Alternatives with Women for a New Era), "Desafiando lo Dado", documento presentado a la Segunda Reunión Preparatoria para la Cumbre Social Sobre el Desarrollo, Nueva York, agosto-setiembre de 1994.

– de Beauvoir, Simone, « Le deuxiéme sexe », Editions Gallimard, Paris, 1949. 

– De Brie, Christian, « Feu sur l’Etat-providence », publicado en Le Monde Diplomatique N °478, Paris, enero de 1994.

– do Rio Caldeira, Teresa Pires, « Mujeres, cotidianidad y política », en Ciudadanía e identidad : las mujeres en los movimientos sociales latinoamericanos, Elizabeth Jelin (compiladora), UNRISD, Ginebra, 1987.

- European Centre for Social Welfare Policy and Research, "Welfare in Civil Society", Informe para la Conferencia de Ministros Europeos encargados de Asuntos Sociales, Bratislava, 28 de junio al 2 de julio de 1993.

- Finkielevich, Susana, "Estrategias de supervivencia en las ciudades latinoamericanas", en Pobreza, un tema impostergable, Bernardo Kliksberg (compilador) CLAD, Fondo de Cultura Económica y PNUD, México, 1993. 

- Folbre, Nancy, "Women and social security in Latina America, the Caribbean and Sub-Saharan Africa", OIT, proyecto Equality for Women in Employment, IDP Women /WP - 5,), Ginebra, 1993.

– Folbre, Nancy, « Hearts and spades: paradigms of household economics », en World Development (World Bank), vol.14, N °2, Washington, Estados Unidos, 1986. 

– Galbraith, J. K., « Economics and the Public Purpose », Andre Deutsch (editor), Londres, Reino Unido, 1974.

- Galeotti, Anna Elisabetta, "Cittadinanza e differenza de genere. Il problema della doppia lealta"  en Il dilemma della cittadinanza. Diritti e doveri delle donne, G.Bonacchi y A.Goppi (editores), Laterza & Figli, Gius, Italia, 1993.

- Ghai, Dharam y Hewitt de Alcántara, Cynthia, "Globalization and social integration: patterns and processes", UNRISD, Ginebra, 1994.

– Ghelfi, Jean-Pierre, « Y a-t-il un pilote dans l’avion ? » en Marx 2000, Jaques Hainard y Roland Kaehr (editores), Musée d’ethnographie, Neuchâtel, Suiza, 1994.

- Esping-Andersen, G.,"After the Golden age: the future of the Welfare State in the new global order", UNRISD, paper prepared for the World Summit on Social Development (UNRISD/OP/94/7), Ginebra, 1994. 

- Goldschmidt-Clermont, Luisella, "Economic evaluation of unpaid household work: Africa, Asia, Latin America and Oceania", OIT, serie Women, Work and Development núm.14, Ginebra, 1987.

– Gorz, André, « Capitalisme, Socialisme, Ecologie », Editions Galilée, Paris, 1991.

– Hall, Eve, « Working with refugees in Somalia towards a development perspective », OIT, Ginebra, 1987.

– Handy, Charles, « Handy, le prophète », entrevista publicada en L’Expansion N °499, Paris, abril 1995.

- IIEL (Instituto Internacional de Estudios Laborales), "Las mujeres en un mundo en franca evolución", documento de trabajo para el Foro Internacional sobre la Igualdad de la Mujer en el Mundo del Trabajo: Desafíos del Futuro, Ginebra, 1-3 de junio de 1994.

- Jacobson, Jodi L. "Desigualdad entre los sexos, pobreza y trampa demográfica" en POPULI, la revista del FNUAP (Fondo de Población de las Naciones Unidas), Vol 19 N°4, Nueva York, octubre 1992.

– Jenningas, Robert Y., « Les sources du droit international » en Droit international : bilan et perspectives, Mohammed Bedjaoui (rédacteur général), UNESCO, Paris, 1991.

- Joshi, Heather y Davis, Hugh, "Los servicios de guardería en Europa y el lucro cesante de las madres", Revista Internacional del Trabajo (OIT), vol.112 N°3, Ginebra, 1993. 

- Kabeer, Naila, "Triple roles, gender roles, social relations : the political subtext of gender training", DP 313, Institute of Development Studies, University of Sussex, Londres, 1992.

- Kabeer, Naila, "Gender, production and well-being: rethinking the household", DP 288, Institute of Development Studies, University of Sussex, Londres, 1991.

- Klasen, Stephan, "Gender inequality and development strategies: lessons from the past and policiy issues for the future", OIT, World Employment Programme, WEP 2-46/ WP.41, Ginebra, 1993.

- Kliksberg, Bernardo, "La escalada de la pobreza en América Latina" en  Pobreza, un tema impostergable; Bernardo Klisberg (compilador), CLAD, Fondo de Cultura Económica y PNUD, México, 1993.

– Lalive d’Epinay, Christian, « Au-delà du travail-emploi, l’activité socialement utile » entrevista publicada en Travail, revista de la OIT, N °8, Ginebra, junio de 1994.

– Lebaube, Alain, « Les maladies de la précarieté » en Le Monde, Paris, 22 de febrero de 1995

– Lecaillon, Jacques et al. « Répartition du revenu et développement économique — Un essai de synthése », OIT, Ginebra, 1983.

– Lettieri, Antonio, Postfacio en Ugolini, Bruno, op. cit.

- Lewenhak, Sheila, "The revaluation of women’s work", edición revisada, Earthscan Publications Limited, Londres, 1992. 

- Liemt, Gijsbert van, "Economic globalization: Labour optios and business strategies in high labour cost countries", en  International Labour Review, Vol.131 N° 4-5, OIT, Ginebra, 1992.

- Luchmun, Dev ,"Women in trade unions in the Mauritius export processing zones" en Women in trade unions: organizing the unorganized, Margaret Hosner Martens y Swasti Mitter (editores), OIT, Ginebra, 1994.

- Lunghini, Giorgio, "Disoccupazione e lavori socialmente utili" en Disoccupazione e lavori socialmente utili, Manifestolibri SRL, Roma, Italia, 1995.

– Marx, Karl, « Elementos Fundamentales para la Crítica de la Economía Política (Grundrisse) 1857-1858 ». Siglo Veintiuno Editores, décimosegunda edición, Buenos Aires, 1989.

-Mazzetti, Giovanni, "L’illusione del ritorno a Keynes" en Disoccupazione e lavori socialmente utili, Manifestolibri SRL, Roma, 1995.

- Mehra-Kerpelman, Kiran, "Las mujeres dan nueva vida a la tierra" en Trabajo, revista de la OIT, N°9, sept/oct.1994.

- Midgley, James, "La política social, el Estado y la participación de la comunidad", en Pobreza, un tema impostergable, Bernardo Kliksberg (compilador), CLAD, Fondo de Cultura Económica y PNUD, México, 1993.

- Mitter, Swasti, "À comparative survey", en Women in trade unions: organizing the unorganized, Margaret Martens y Swasti Mitter (editors), OIT, Ginebra, 1994.

– Nguyen Quoc Dinh, Daillier, Patrick y Pellet, Alain, « Droit international Public », Librairie Général de Droit et de Jurisprudence, Paris, 1980.

-Nuss, Shirley, en colaboración con Denti, Ettore y Viry, David, "Women in the World of Work: Statistical Analysis and Projections", serie "Women, Work and Development" N°18, OIT, Ginebra, 1994.

- OIT, Conferencia Internacional del Trabajo, 82a.reunión 1995, Informe V (1) sobre "Trabajo a domicilio", Ginebra, 1995.

– OIT, Consejo de Administración, Comisión de Empleo y Política Social, GB.261/ESP/2/2, 261 °reunión, Ginebra, noviembre de 1994.

– OIT, « Medidas especiales de protección para las mujeres e igualdad de oportunidades y de trato », MEPMU/1989/7, Ginebra, 1989.

– OIT, "Conditions of Work Digest", Ginebra, 1987.

- OIT, "Peso máximo de las cargas que pueden ser transportadas por un trabajador", informe I, Conferencia Técnica Preparatoria sobre el Peso Máximo, Ginebra, 1966.

-OIT, Consejo de Administración, Comisión sobre el empleo, GB.254/CE/1/4, 254° reunión, Ginebra, noviembre de 1992,

-OIT, Convenios y Recomendaciones Internacionales del Trabajo 1919-1984, Ginebra, 1985.

- OIT,"El Trabajo en el Mundo - 1993", Ginebra.

- OIT,"El Trabajo en el Mundo - 1994", Ginebra.

– OIT, » Regulación del Trabajo de la Mujer en América Latina » ,  Ginebra, 1993. 

– ONU, « Human Rights - Status of International Instruments », Nueva York, 1987.

– ONU, « World Investment Report. Transnational Corporations as engines of growth", Nueva York, 1992.

– ONU, « Informe preliminar presentado por la Relatora Especial sobre violencia contra la mujer, sus causas y consecuencia, Sra Radhika Coomaraswamy. De conformidad con la resolución 1994/45 de la Comisión de Derechos Humanos", E/CN.4/1995/42, Ginebra, 1995.

- ONU, Comisión de Derechos Humanos, "Informes del Grupo de Trabajo sobre las Formas Contemporáneas de la Esclavitud": E/CN.4/ Sub.2/AC.2/ CPR. 1 (1989) ; E/CN.4/Sub.2/1990/44; E/CN.4/Sub.2/1991/41; E/CN.4/1992/34; E/CN.4/Sub.2/1993/30, Ginebra. 

-ONU, Comisión de Derechos Humanos, "Informes del Relator Especial Sr Vitit Muntarbhorn designado de conformidad con la resolución 1990/68: E/CN.4/1991/51 y Ad.1; E/CN.4/1992/55 y Ad.1; E/CN.4/1993/67 y Ad.1 y E/CN.4/1994/84 y Ad.1, Ginebra

-ONU, Commité de Derechos Económicos, Sociales y Culturales, "Report of the Fifth Session", E/1991/23, Ginebra, 1991. 

-ONU, "Igualdad de remuneración por trabajo de igual valor, con inclusión de metodologías destinadas a medir las desigualdades de remuneración y el trabajo en el sector no estructurado", Informe del Secretario General a la Comisión de la Condición Jurídica y Social de la Mujer en su 38° período de sesiones, E/CN.6/1994/2, Nueva York, 7 al 18 de marzo de l994.

– ONU, « World Investment Report. Transnational corporations and integrated international production", Nueva York, 1993.

– ONU, « Conferencia Mundial de Derechos Humanos.- Declaración y Programa de Acción », DPI/1394-48164-octubre 1993-7M-Viena, Austria. 

- ONU, "Paz: Medidas para eliminar la violencia contra la mujer en la familia y en la sociedad", informe del Secretario General a la Comisión de la Condición Jurídica y Social de la Mujer en su 38° período de sesiones, E/CN.6/1994/4, Nueva York, 7 al 18 de marzo de 1984. 

- ONU, "Report of the Working Group of the Whole on the Drafting of the Convention on the Elimination of Discrimination against Women, Addendum 1 (Consideration of the Draft Convention on the Elimination of Discrimination against Women, article 14: rural women)", A/C.3/33/L.47/Add.1, Nueva York, 1978.2

-ONU, "Desarrollo: La mujer en las zonas urbanas" Informe del Secretario General a la Comisión de la Condición Jurídica y Social de la Mujer en su 38° período de sesiones, E/CN.6/1994/3, Nueva York, 7-18 de marzo de 1994.

-ONU, Comisión de Derechos Humanos, "Informe provisional sobre los derechos humanos y la extrema pobreza",E/CN.4/Sub.2/1994/19,  Ginebra, 1994.

– ONU, « Women: Challenges to the year 2000 », DPI/1134-40762-Diciembre 1991-20M, Nueva York.

– ONU, « Report of the Working Group of the Whole on the Drafting of the Convention on the Elimination of Discrimination against Woman ». A/32/218, Nueva York, 1977.

- Oualalou, Fathalla, "International aid to offset the ban on inmigration to Europe", OIT, World Employment Programme, MIG WP. 61E, Ginebra, 1992.

.-Ouedraogo, Josephine y Ouedraogo, Jean-Pierre, "Incidences de migrations sur le rôle et le statut des femmes au Burkina Faso", serie Sistemas Alimentarios y Sociedad, volumen "Femmes et Development en Afrique de l’Ouest", UNRISD, Ginebra 1986.

- Persson T. y Tabellini, G., "Is Inequality Harmful for Growth?", en The American Economic Review, junio de 1994.

- PNUD (Programa de las Naciones Unidas para el Desarrollo),  "Desarrollo Humano: Informe 1992". Tercer Mundo Editores, Santa Fe de Bogotá, Colombia, l992.  

- PNUD, "Rapport Mondial sur le Developpement humain 1995", Ed. Economica, Paris, 1995.

- Potobsky, Geraldo von, "Pequeñas y medianas empresas y derecho del trabajo", Revista Internacional del Trabajo (OIT) vol.112, núm.1, Ginebra, 1993.

- PREALC (Programa Regional de Empleo para América Latina y el Caribe, OIT) Newsletter, N°32, "Latin America: economic growth that generates more jobs of inferior quality", Santiago de Chile, setiembre 1993.

– Radu, Florian Henri, « La crise européenne et le besoin d’un nuveau réformisme social » en Marx 2000, Jaques Hainard y Roland Kaehr (editores), Musée d’ethnographie, Neuchâtel, Suiza, 1994.

- Ranis, Gustav, "International Migration and Foreing -Assistance : Concepts and Application to the Philippines", OIT, World Employment Programme, MIG WP.63, Ginebra, 1992.

– Rauber, Andrée, « Le règne temporaire des fausses évidences » en Marx 2000, Jaques Hainard y Roland Kaehr (editores), Musée d’ethnographie, Neuchâtel, Suiza, 1994.

– Reich, Robert, entrevista titulada « Mes idées contre le chômage », en L’Expansion, N °502, Paris, mayo de 1995.

- Romany, Celina, "Women as Aliens: A Feminist Critique of the Public/Private Distinction in International Human Rights Law", Harvard Human Rights Journal, Universidad de Harvard, Estados Unidos, 1993.

– Sabelli, Fabrizio, « Lettre de Marx à Engels », en Marx 2000, Jaques Hainard y Roland Kaehr (editores), Musée d’ethnographie, Neuchâtel, Suiza, 1994.

- Saraceno, Chiara, "La dipendenza costruita e l’interdipendenza negata. Strutture de genere della cittadinanza" en  Il dilemma della cittadinanza. Diritti e doveri delle donne, G. Bonacchi y A.Groppi (eds.), Laterza & Figli, Gius, Italia, 1993.

– Savané, Marie-Angelique, « Femmes et Développement en Afrique de l’Ouest », UNRISD, Ginebra, 1986.

- Stark, O., "Migration in Developing Countries: risk, remittances and the family", OIT, World Employment Programme, MIG WP.58, Ginebra, 1992.

– Stewart, Frances, « The Many Faces of Adjustment », en World Development, vol.9, N °12, Pergamon Press, Oxford, Reino Unido, 1991.

– Terrell, Katherine, « Female-male earnings differentials and occupational structure », en international Labour Review (OIT), vol. 131, num. 4-5, Ginebra, 1992.

– Thévenoz, Chantal, « Au Royaume de la flexibilité », en L’Hebdo N °12, Lausanne, Suiza, 23 de marzo de 1995.

– Trentin, Bruno, « Il Sindicato dei Consigli », Roma, 1980. Citado por André Gorz en su op. cit.

- Trubeck, David M., "Economic, social and cultural rights in the Third World" en Human Rights in International Law, Theodor Meron (editor), Clarendon Press, Oxford University Press, Oxford, 1984.

– Ugolini, Bruno, « I Tempi del Lavoro », R.C.S. Libri & Grandi Opere S.p.A., Milan, Italia, 1995.

- UNCTAD (Conference of the United Nations on Trade and Development), "Transnational corporations and employment". Informe preparado para la Commission on Transnational Corporations, 20 °período de sesiones, Ginebra. 1994.

– UNICEF (Fondo de las Naciones Unidas para la Infancia), « La Situación de los Niños en el Mundo, Nueva York, 1989 ».

-UNRISD (United Nations Research Institute for Social Development),"The crisis of social development in the 1990s: preparing for the World Social Summit", Ginebra, 7-8 de julio de 1993.

- UNRISD, "States of Disarray - The social effects of globalization", informe a la Cumbre Mundial sobre el Desarrollo Social, Ginebra, 1995.

-UNRISD/BP/94/1, "Social integration: approaches and issues", Ginebra, 1994.

– Velásquez T., Magdalena « Si, tenemos derechos, pero... » en Nueva Sociedad N °78, Caracas, juillet/août 1985.

– Verroust, Marie-Laure, Metiers : Ce que montrent les chiffres », en Science & Vie, N °171, Paris, juin 1990.

– Widmann, Anne-Frédérique, « Les salariés redescendent à la mine », en L’Hebdo N °12, Lausanne, 23 mars 1995.

[1] La Déclaration universelle des droits de l’homme, ainsi que le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, et leurs protocoles facultatifs respectifs, constituent la « Charte internationale des droits de l’homme ». (Note de l’éditeur).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.