Franklin Nyamsi Wa Kamerun souille le blog du Journal Mediapart.

Dénué de scrupules, de pudeur et de surmoi, d'aptitude à réfréner ses pulsions et à se fixer des limites, notamment à respecter la ligne éditoriale du journal Mediapart , Franklin Nyamsi Wa Kamerun, en mercenaire sans foi ni loi, transforme allègrement son blog en espace de célébration débridée du culte de la personnalité de son employeur ivoirien

Franklin Nyamsi Wa Kamerun en son œuvre satanique d’égrégore du mensonge et de la falsification, de la profanation des Dignités et des Autorités terrestres, souille le blog du célèbre Journal Mediapart dont la réputation de sérieux et d'objectivité n’est plus à démontrer.  

Lancé dans une énième entreprise de célébration hagiographique, Franklin Nyamsi Wa Kamerun dans un délire apologétique auto-proclame et décrète, sur l'espace blog de Mediapart, Soro Guillaume "leader de l'opposition ivoirienne" en vue de vendre son produit sur le marché international des colifichets! Qu'en pensent Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo?
Cette énième goujaterie de l'apologue délirant qui s'est abonné aux blogs de Mediapart dans l'unique but d'en vampiriser la notoriété pour satisfaire sa mégalomanie, insulte, en même temps, la crédibilité des blogs du célèbre journal en ligne.

Dénué de scrupules, de pudeur et de surmoi, d'aptitude à réfréner ses pulsions et à se fixer des limites, notamment à respecter la ligne éditoriale du journal, l'arrogant Franklin Nyamsi Wa Kamerun en mercenaire accompli transforme allègrement son blog en exutoire hagiographique et en espace de célébration débridée du culte de la personnalité de son employeur ivoirien. Jetant le doute sur "l'espace dédié" de ce media international, ce personnage excentrique et arrogant salit ainsi toute une communauté d'abonnés plus scrupuleux qui publient par ce medium des prises de position personnelles plus rationnelles et des analyses plus objectives de l'actualité politique mondiale.

Après avoir profané l'Agrégation française, injurié les plus hautes autorités politiques de notre pays, profané la mémoire du Professeur Assalé Aka Boissy une grande et respectable figure intellectuelle de l’Université Ivoirienne, Franklin Nyamsi Wa Kamerun continue son œuvre satanique  d’égrégore de la profanation des Dignités et des Autorités terrestres. Dans un mouvement continu et obstiné de falsification, il vient de piétiner l'honorabilité de Mediapart et d'insulter le sérieux et la crédibilité de l'espace "Blogs" du Journal International en ligne.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.