Microsoft VS logiciels libres

alors que Monsieur Lemaire nous fait croire qu’il va faire rendre gorge aux GAFAM qui se moquent de nos lois , en catimini certaines de ses administrations dont celle de l’ineffable Monsieur De Rugy jettent à la poubelle des logiciels libres gratuits et très efficaces pour acheter des logiciels Microsoft. Au pays de Macron le gratuit est l’ennemi « ontologique » qui doit être éliminé

 

alors que Monsieur Lemaire nous fait croire qu’il va faire rendre gorge aux GAFAM qui se moquent de nos lois , en catimini certaines de ses administrations dont celle de l’ineffable Monsieur  De Rugy jettent à la poubelle des logiciels libres gratuits et très efficaces pour acheter des logiciels Microsoft. Au pays de Macron le gratuit est l’ennemi « ontologique » qui doit être éliminé.

 

Qui a pu donner un tel ordre en opposition formelle avec l’objectif de diminuer les dépenses publiques? Acte manqué ou volonté imposée par des lobbies de donner les clefs de l’administration à des puissances étrangères.

Ce n’est pas la première fois que ce problème se pose, l’Etat va donner les clés de ses données à des entreprises privées et en plus en payant pour que cela se fasse. Elle n’est pas belle la vie des entreprises privées en macronie? Faut rappeler au monarc qui nous dirige et à tous ses collaborateurs que le mot « République » dont ils se gargarisent pour fustiger ceux qui osent appliquer le droit de protestation signifie « chose publique » (res publca) et non « chose privée ».

 Qui a dit "Le capitalisme ultralibéral et financier va vers sa fin" et  "On ne bâtit rien sur des mensonges. » ce n’est pas parce ce qu’on prononce ces phrases debout qu’elle sont le reflet de la politique menée.

Messieurs Lemaire et Darmanin trouveront bien une formule fumeuse et langue de bois pour justifier ce choix. La (trop) grande intelligence de Monsieur Le Gendre (c’est dommage qu’elle le rende si triste, on dirait Snoppy) trouvera t elle une fulgurance.

Sans être conspirationiste ne peut on y voir un marché entre l’Etat et Microsoft : vous acceptez de payer une aumône au trésor public et en contrepartie on vous achète vos logiciels.

La France est maintenant dirigée par des comptables eux mêmes bientôt supplantés par l’intelligence artificielle qui fait tant saliver nos politiciens. Mais il n’est pas si difficile de faire de l’intelligence artificielle , l’informatique aura vraiment fait des progrès le jour où elle sera capable de faire de la connerie artificielle, dans ce domaine difficile de dépasser l’être humain 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.