LE RUISSEAU NOIR

Les Suisses comme tant d’Occidentaux sont au milieu d’une conversation contrariée et vieillissante à propos de la présence des Africains en Europe. C’est à peine si on ose aujourd’hui en parler, parce qu’il règne sur ce sujet une sorte d’omerta.

Le Ruisseau Noir nous emmène vers des terres que l’on n’aimerait pas découvrir soi-même et que la vie de tous les jours ne nous laisse pas le temps d’arpenter.

Un message d’ancrage dans un territoire très fort, pas politiquement correct : touchant la démocratie, la globalisation, les confusions et instabilités mondiales, les droits humains, les démons de la xénophobie, de la discrimination, de racisme systématique et institutionnalisé bien helvétique.

Bien au-delà du romantisme alpin, la Suisse sert l’idée d’un pays moralement supérieur, qui n’a de leçons à recevoir de personne et dont les décisions s’imposent aux autres. Même quand elle s’accommode des injustices ou des pires idéologies, même quand elle se comporte en prédatrice fiscale ou en receleuse de trafics nuisibles, elle reste démocratiquement meilleure que le reste du monde.

Les Suisses comme tant d’Occidentaux sont au milieu d’une conversation contrariée et vieillissante à propos de la présence des Africains en Europe. C’est à peine si on ose aujourd’hui en parler, parce qu’il règne sur ce sujet une sorte d’omerta.

Je souhaitais éclater les frontières, que les âmes dialoguent, se regardent les unes les autres avec une lucidité sans faille. Les choses décrites se produisent en ce moment même dans toute l’Europe ; la détresse que le mensonge des États cause aux gens est réelle, il y a donc une note de conscience sociale que je trouve importante ; apporter un nouveau message au monde en mettant à la lumière les affaires délicates et obscures.

Sans parti pris, avec des analyses impassibles et la volonté de défier les idées préconçues et reçues des conservateurs, des libéraux, déterministes génétiques tous ensemble.

Ce livre va troubler l’homme de tout niveau et tendances socio-économiques, politico-religieux, et nous permet d’avoir l’opportunité de réexaminer nos propres notions préconçues et des préjugés afin de briser les débats stériles entre des positions figées.

http://www.alphagrace.ch

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.